Retrouvez toutes les infos et les résultats des courses de votre région en temps réel !



Archives 2022


    2022 : Janvier - Fevrier - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Aout - Septembre -

27/02/22 Elise et Florent, duo de choc en Barousse !

Le Trail des Seigneurs de Barousse, premier du nom, s'est déroulé ce matin du côté d'Esbareich, à la frontière entre la Haute-Garonne et les Hautes-Pyrénées. Sous une météo bien agréable et dans des conditions optimales. Il est vrai que Karine Zamuner et tout son équipe et toute son équipe connaissent leur affaire. Entre le trail estival et le semi des 13 clochers (disparu depuis), ils savent comment bien accueillir leurs visiteurs et quand vous vous rendez par-là, vous n'êtes jamais déçu. Ils étaient donc 330 en tout à avoir retirer un dossard. 110 sur le 10km et 220 sur le 22km. Deux parcours tracés au couteau dans les massifs environnants et cette sensation de vivre pleinement sa passion du trail. Le duo Elise Guillot et Florent Castet que nous avions laissé victorieux du côté du Taramuret Trail a remis le couvert. Heureux dans la vie donc autant que sur les sentiers. Mais si Elise n'a eu aucune difficulté à s'imposer avec plus de cinq minutes d'avance, ce fut plus serré pour Florent qui a dû batailler ferme face à Julien Courbet qui ne comptait pas se laisser faire. Sur la petite distance, Yann Rouch et Caïna Bessalem ont su imposer leur loi. Cette première édition très prometteuse en appelle forcément d'autres. On ne peut en douter !


Retrouvez tous les résultats du Trail des Seigneurs de Barousse en rubrique "résultats". Une vidéo du départ ICI

 

Les photos :

Le 22km vu par Afum

Le 10km vu par Afum

Sur le retour vu par Afum


(27/02/2022)

27/02/22 Graines de champions saint-gaudinois !

C’est un régal de les voir courir et se taper la bourre entre eux. Les deux athlètes du Stade Saint-Gaudinois, Jules Morissonneau et Maxence Coutinho, 15 ans l’un et l’autre, ont particulièrement brillé lors des demi-finales des championnats de France de cross qui se sont disputés la semaine dernière à Rodez. Dans le froid, le brouillard et sur un parcours glissant, Jules et Maxence ont ravi d’une part leurs supporters mais aussi respectivement, les seconde et troisième place d’une épreuve particulièrement relevée. Copains dans la vie comme dans la boue, les deux athlètes minimes se livrent à chaque compétition une lutte fratricide qui n’entache nullement leur complicité. Longtemps second, victime d’une chute dans sa course à quelques encablures de l’arrivée, Maxence a dû céder sa place de dauphin à son ami…. Les deux Saint-Gaudinois se retrouveront le 13 mars aux Mureaux, en Île de France : leur performance les a l’un et l’autre qualifiés pour représenter l’Occitanie lors de la grande finale du championnat de France. « Je n’aurai pas d’autre but que de suivre Abraham Aloïs, licencié à Muret, vainqueur à Rodez et de ne pas le lâcher, confie Maxence Coutinho. En catégorie benjamine, je terminais systématiquement devant lui… ». Maxence profitera sans doute de son expérience. En novembre 2021, il était déjà sélectionné dans l’équipe régionale. Et puis, ce 13 mars prochain, Aloïs, Jules et lui feront partie de la même équipe, la délégation des huit meilleurs Occitans. Leur classement individuel reste bien sûr à suivre. Parallèlement, la Saint-Gaudinoise Klara Gal s’est elle aussi déjouée de ses concurrentes. La cadette termine seconde de sa catégorie et représentera aussi les couleurs du Stade lors de la finale.

 


(27/02/2022)

26/02/22 Du côté des 24h de Capitany !

Norbert Fernandez, l'instigateur et organisateur des 12h devenus 24h de Capitany, bien aidé par son éqipe des Colume'runs, avait le sourire à l'heure de lancer la première épreuve vers 10h du matin en ce samedi. Et pour cause, un peu plus de 170 dossards avaient été distribués avec un grand choix de courses possibles (24h, 12h, 6h, 3h et le plus souvent doublés de marche) et c'était déjà beaucoup plus que lors de la dernière édition. Bien avant le COVID donc. "J'avais peur justement que les gens soient un peu timides et n'osent plus trop s'inscrire à ce genre de course. Et bien non, au contraire, nous avons fait le plein et j'en suis très heureux." Il est vrai que sur ce genre d'épreuves aussi les restrictions sont plus faciles à suivre avec un seul ravito personnalisé sur le parcours qui fait donc 1,1 km. La météo, quasi idéale, malgré un peu de vent et une nuit qui promet toutefois d'être froide, a fait le reste. Côté résultats, difficile d'avancer des pronostics pour le moment mais le Russe Sergey Noskov a déjà fait le trou sur les 24h (et oui !) et Françoise Benet tient la corde après six heures d'effort déjà. Sur le 6h, parti lui à midi, Franck Debreilly semble irrésistible. Il avait déjà deux tours d'avance à mi-course. Mais on notera le bon finish de Yann Hilhardoy, longtemps troisième, qui passera deuxième pour finir à juste un tour du lauréat, ex-aequo avec Javier Delgado. Joli. Shili Jumeau partie tambour battant aura un peu de mal à finir et se fait passer par Isabelle Molles juste en dessous des 60 kilomètres... Sur le 3h, Romain Anglade et Laurent Couderc ne se sont pas quittés. 42 tours et 46 km au compteur.  Le 12h, lui ne partira qu'en soirée pour une fin programmée pour tous à 10h du mat ! Affaire à suivre ! Finalement Sergey ne pourra tenir sa cadence de folie et c'est bien Fabrice Puaud qui l'emporte avec près de 220 km au compteur !


Retrouvez les résultats en live des 24h de Capitany en rubrique "résultats" et des vidéos et photos dans la foulée


Les vidéos :

Un passage entier

Le départ des 3h


Les photos :

La course vue par Théo

La course vue par Jacques

La course vue par Cricri

La course vue par Pierre

La course vue par Pierre (2)


(26/02/2022)

20/02/22 Ah cette ambiance des Collines du Diable !

Ah ce petit goût de la soupe à l'oignon préparée avec amour par Jacques, le père de l'organisateur !! Avec ce fromage filandreux qui colle à la cuillère et qui fait saliver d'envier. Le Trail des Collines du Diable nous avait terriblement manqué avec cette ambiance si conviviale et ce parcours haut en couleurs dans les hauteurs de Cahors. Bien sûr, le record de participants n'a pas été battu mais avec plus de 600 dossards distribués, Benoît Bosc, l'emblématique maître de cérémonie, n'était pas déçu. Il avouait même avec les restrictions que l'on sait et le retour assez calme des sportifs à la compétition, être agréablement surpris. L'année prochaine sera une autre année. Aussi sur la courte distance de 12km, Benjamin Belaprat, même si il n'habite plus sur place, est toujours très actif dans l'organisation. Et il s'est fat un plaisir de dynamiter l'épreuve en prenant d'entrée les commandes pour ne plus les lâcher. C'était le tenant du titre. Chez les féminines, ce fut plus serré. Pauline Mony s'impose avec quelques secondes d'avance seulement sur Caroline Colmar. Sur la longue distance de 25km et 1040m de D+, c'est Johnny Lherminier, bien sûr, qui a encore une fois impressionné son monde. Il boucle son parcours en moins de deux heures. C'est le seul à y être parvenu. Derrière on est presque à huit minutes. 


Retrouvez les résultats du Trail des Collines du Diable en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

Le trail vu par Kris (part2)

Le Trail vu par Kris (part1)

Le Trail vu par Merville Trail

 

Les vidéos :

Sur le 25km

Sur le 12km


(20/02/2022)

20/02/22 Magnifique Tous au Taf !

Quel magnifique parcours que ce "Tous au TAF" de Berdoues (comprenez tous au Trail du lycée Alain Fournier), organisé par l'équipe de Dimitri LAHITON. Imaginez, avec ce beau soleil d'hiver, une bonne partie du parcours avec les Pyrénées enneigées en toile de fond. Le parcours du TAF est difficile de l'avis de chacun. Les montées sont longues et bien pentues - environ 400 m de dénivelé pour 11 km - et les descentes sont difficiles aussi mais avec le beau temps, les 73 partants du matin ont pris du plaisir. Malgré la difficulté, Lucas BASTELICA HENRICH de l'Avenir Aturin termine sa course à plus de 13 km/h suivi de Julien LUZY venu de Montréjeau suivi de près par Dorian HERNANDEZ à 3 secondes. Alice MILHAS d'Oxygène 32, remporte la course féminine loin devant Lise LAZIES, de Bras et Emma SOLANS d'Armous et Cau. A l'issue de la course, tout le monde a pu bénéficier d'un excellent ravito et les récits de course étaient partagés devant une bière bien méritée.

 

Retrouvez les résultats de Tous au Taf en rubrique "résultats" et quelques photos ICI

 


(20/02/2022)

19/02/22 Quand le Bruniquel Trail remonte aux origines !

Jérôme Chapoul n'est pas un homme comme les autres. Avec son look singulier, il attire d'emblée les regards et pourtant lui son truc, c'est la liberté, le calme... Il habite une petite maison à l'écart dans la campagne tarn-et-garonnaise, évidemment sur le parcours du Bruniquel Trail. Car avant toute chose, Jérôme, adore la nature et le trail. C'est bien lui, entouré de quelques potes de longues dates, qui a eu l'idée de ce fameux 24h de Bruniquel. Entendez par là, une boucle de 25km à effectuer le plus de fois possible en 24h. Mais aussi en 12h ou par équipes. Il y a rajouté quelques autres épreuves à distances, comme un 38, un 25 et un 12 km et puis des randonnées et des cani-cross. Tout cela pour réussir à regrouper plus de 1000 personnes autour de la magnifique cité de Bruniquel. Cette année, le pari était encore moins évident avec encore quelques restrictions en vigueur à cause de la COVID. Mais la météo aidant, l'épreuve a donc bien pu avoir lieu et tout le monde en a été ravi. Même si les parcours auront dû être modifié la semaine précédente pour ne pas froisser quelques propriétaires récalcitrants. Aussi au niveau des résultats, sur le 37km, Sébastien Capus s'impose sans souci mais Sébastien Decombe n'était pas si loin. Wiebke Rubke a été impériale. Elle devance Magali Alquier. Sur le 25km, où il y avait le plus d'inscrits, Rémi Champinot l'emporte en 2h31 et Lucile Martin en un peu moins de 3h. On reviendra plus tard sur les courses horaires non encore finies...

 

Retrouvez tous les résultats du Bruniquel Origines Trail en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée


Les photos :

Le Trail vu par Kris

Le Trail vu par Cricri

Le Trail vu par Cricri (suite)

Le Trail vu par Olivier


Les vidéos : 

Le départ du 25km

Le départ du 12h

Le départ du 12km


(18/02/2022)

13/02/22 Toute la convivialité avezanaise...

Dès les premières lueurs du jour l’équipe de Roger et Damien s’est mis en marche pour accueillir les coureurs et marcheurs venus participer à la 11ème avezanaise. Un temps doux, ensoleillé mais venteux a accompagné la petite centaine de coureurs et 30 marcheurs sur les deux distances proposées. Le 11kms a vu la facile victoire de l’aturin Rudi Bastilica devant Axel Piperaux (Valence Athlé) et Lopez Jean Michel du TCMS. Chez les filles là aussi facile victoire d’Alice Milhas, d’Oxygène 32 suivie par Véronique Sémézies de Condom Running et Sandrine Nascimben de Comberougé. Sur le 21 kms écrasante victoire de Quentin Carmouze en 1h32’42’’. A plus de 7 minutes arrive Zocca Stéphane de Grenade sur Garonne, pour compléter le podium Patrick Cazaux de Biran. Peu de filles se sont engagées sur cette distance Cyrielle Elorza de l’ACA finit en 2h02, Sophie Souquières de Miramont Latour arrive deuxième devant Caroline Kraut de 1 % équipée sauvage. Plus de 30 participants sur les deux distances ont été récompensés avec des produits locaux (conserves et vins) ; soit près d’un coureur sur trois. Il est à noter une forte participation du club OXYGENE 32, pas une course gersoise ou ce club n’est représenté : bravo à eux pour leur présence leur dynamisme. Roger, Damien, et les bénévoles du foyer rural d’Avezan vous attendent pour leur seconde organisation du 23 juillet.le 17ème trail des Lomagno.

 

Retrouvez tous les résultats de l'Avezanaise en rubrique "résultats". Texte et photo : Alain


(13/02/2022)

13/12/21 Le trail de la Forêt Royale acte 2 !

On s'en souvient encore très bien. La première édition du Trail de la Forêt Royale avait eu lieu en février 2020. Et oui quelques semaines juste avant le premier confinement et l'arrivée d'un virus nommé COVID. Il avait enthousiasmé tous les participants et on sentait bien toute la peine dans les mots de Michel Arnaud, l'instigateur et organisateur, quand il a dû annoncer son annulation l'année suivante. On s'est même demandé pendant un instant si le "nouveau né" pourrait finalement grandir et si il y aurait d'autres éditions tant c'est compliqué de poursuivre ainsi son projet malgré les aléas... Et bien non, la passion de Michel a été plus forte que tout. Lui, l'homme des Citadelles, tenait plus que tout à ce beau projet et il n'a pas baissé les bras. Son parcours, taillé sur mesure, de 18km et 800 de D+ dans ma forêt de Ballesta, a un pouvoir incontestable. Et quand, en plus il fait beau comme en ce dimanche de février, toutes les planètes s'alignent. Le quota des 500 dossards était atteint. Le défi relevé. Michel pouvait souffler, pour le moins ému. Côté compétition, quelques beaux noms de la discipline s'était donné le mot, trop heureux de venir découvrir cette nouvelle épreuve.... Côté résultats, Michel Rabat et Romain De Stofflet deux traileurs du cru, se sont tirés la bourre de bout en bout. Cela s'est terminé par un super sprint où le plus jeune, Romain en l'ocurence l'emporte sur son aîné. En féminines, Carlotta Finn s'impose en 1h50' avec pourtant un plateau pour le moins relevé. Pauline Jeanne est bonne deuxième. 


Retrouvez tous les résultats du Trail de la Forêt Royale en rubrique "résultats" et des photos et vidéos dans la foulée.


Les photos :

Le trail vu par JC Gauvrit

Le trail vu par Xavier


Les vidéos :

Le départ


(12/02/2022)

13/02/22 Le Taramuretrail retrouve ses couleurs !

Malgré un week-end particulièrement chargé en trails en tous genres (une poignée d'organisations dans les 50 kilomètres autour de Toulouse), le Tara Muret Trail a tenu ses promesses avec près de 1000 dossards distribués sur les trois distances proposées. Autant dire que le plein était fait à la plus grande joie des organisateurs qui remettait donc le couvert suite à deux années de disette. COVID oblige. Trois parcours étaient donc de nouveau proposés avec le Raramuri et ses 26km, la Sierra et ses 16 km et enfin la Barranca et ses 11 km. A peu près 300 coureurs, voire un peu plus, pour chaque distance. La météo était elle aussi de la partie, et quelques rayons de soleil sont venus bercés la progression des courageux traileurs du jour avec une température vraiment idéale malgré un vent assez fort. Il était également plaisant, suite à l'effort, de se laisser aller autour de la fameuse piste de Muret, une bière (ou autre) à la main. J'en profite d'ailleurs pour saluer à nouveau Robert Dedieu, figure emblématique des organisations murétaines qui connaissait bien sûr l'endroit comme sa poche et qui nous a donc quitté l'an passé. Côté résultats, pour revenir à la course, on aura tous noté avec joie la présence exceptionnelle de Mylène Bacon. Venue depuis les Alpes où elle réside désormais pour un week-end choc, entre la soirée Barkley au Bistronomique vendredi soir et le Trail du dimanche matin, elle a fait le plein. Sur le 16km, elle est malgré tout tombée sur un os en la personne d'Elise Guillot plus en forme que jamais qui s'impose sans coup férir. Florent Castet, son ami, remportant au passage cette même distance au scratch. Sur le 11km, Salomé Lecoq et Anthony Vales ont été les plus rapides alors que sur le long, Chloé Labarrère l'emporte et Gwenaël Busseuil impressionne avec un chrono en 1h50' !

 

Retrouvez les résultats du Tara Muret Trail en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

Le Trail vu par Rémy

Le Trail vu par Théo

Le Trail vu par Pierre

Le Trail vu par Afum

 

Les vidéos :

Le départ du 26km

Le départ du 16km

Le départ du 11km


(11/02/2022)

05/02/22 Julie et Cyril au Leitora Trail !

Magnifique soirée ce samedi en Lomagne du côté de Lectoure avec la première édition du Leitora Trail Nocturne. De très beaux tracés dessinés par Marc Dugros et son équipe alliant prairies et forêts avec très peu de bitume. Un très bon balisage avec malgré tout quelques étourdis qui ont par erreur changé de distance sans le vouloir.   L'accueil était parfait et la collation d'après course bien appréciée, une bonne bière offerte après la gadoue ça fait toujours plaisir...  Sur le plus long parcours, Cyril CHANU de Bouliac Sports Plaisir l'emporte en 1h 10, suivi de Ronan PIERRE des Coudous de la Save,trois minutes derrière. Pierre DURAN monte sur la troisième marche. Julie LAURENT de Tracks Athlé L'Isle-Jourdain gagne chez les filles devant Valére LETISSE et Laurianne DUCASSE.  Sur le 12 km, on a assisté au retour dans le Gers d'anciennes figures bien connues de l'Avenir Aturin. Et c'est Lucas HEINRICH qui passe l'arche en tête en 51'48" devant Rudi BASTELICA. Loïc DERREY de l'ASPTT Agen, également membre d'Oxygène termine troisième. Marina MARTIN-STOILJKOUSKI de l'AC Auch l'emporte elle, chez les filles pour sa première course de nuit, devant Alice MILHAS également de l'AC Auch et Jessica WARG de l'Astarac Fonc Club. Enfin, sur la petite distance, Laurent ARES de Moissac Athlé sera le meilleur homme Véronique SEMEZIES la meilleure fille.

 

Retrouvez tous les résultats du Leitora Trail en rubrique "résultats" et quelques photos ICI


(06/02/2022)

06/02/22 L'Oncorun fait le plein !

La course OncoRun, pour la bonne cause donc, a fait le plein. Il est vrai que la météo était parfaite et qu'il faisait plaisir de se retrouver donc ainsi pour courir. C'est vrai aussi que les gens aiment à se donner ainsi pour une cause et les étudiants aux manettes avaient bien fait les choses. Il y avait donc un 10km chronométré avec près de 650 coureurs au départ et puis également un relais de trois fois cinq kilomètres non chronométré mais qui a accueilli aussi pas mal de monde. Sans parler évidemment des épreuves connectés rajoutées en souvenir de la période de confinement. Aussi on retiendra juste, même si le classement ne compte pas trop dans ce genre d'événement, que Vincent Chirossel gagne en 34' chez les hommes et Sarah Zioioui chez les dames en 43' !


Retrouvez les résultats de l'Onco Run en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée


Les vidéos :

Vers le 7ème km

 

Les photos :

La course vue par Théo

La course vue par Pierre

 


(06/02/2022)

06/02/22 Des nouveautés du côté d'Escalquens !

Quelques rayons de soleil sont venus accueillir la nouvelle épreuve pédestre d'Escalquens, la bien nommée Escapade. Et cela a réchauffé les coeurs, même si les chemins empruntés étaient encore un peu détrempés, on s'en doute bien. Les organisateurs, tous membres de l'association Bon Pied, Bon Oeil avaient donc décidé, cette année, après une absence de deux années, liée donc à la COVID, de modifier quelques petites choses sur leur traditionnelle épreuve de février. Tout d'abord, le nom. Après le Déca d'Escalquens, on découvrait donc l'Escapade d'Escalquens. Et les parcours ont été bien remaniés pour proposer pas mal de chemins et sentiers et très peu de route. Plus course nature donc que course sur route d'autrefois. Ainsi deux distances étaient proposées avec un 6 et un 11km en plus de la marche et des courses enfants. En tout près de 400 personnes avaient retiré un dossard. La grand majorité (environ 250) sur le 11km toutefois. De quoi satisfaire donc les organisateurs passionnés qui étaient tout heureux de retrouver leurs marque et leurs habitués... Côté résultats, sur le 6km ce sont Séverine Gervais et Rémy Lapeyre qui l'emportent alors que sur le 11km, on entrevoit déjà de belles bagarres à venir sur le Challenge Lévy. En effet c'était bien la première manche et Manon Le Gloahec remporte la mise chez les dames alors que Florian Thorey gagne chez les hommes. La saison est bien lancée.


Retrouvez les résultats de l'Escapade d'Escalquens en rubrique "résultats" ainsi que des photos et vidéos dans la foulée


Les photos :

La course vue par Rémy


Les vidéos :

Passage au 3ème km

Un peu d'ambiance


(05/02/2022)

01/02/22 Comme une "Bize" de liberté !

Le Trail de Bize, ou le retour à la vie. C’est vrai que depuis des mois les contraintes s’accumulent, et gâchent la vie. Alors bien sûr, pour avoir un dossard il fallait présenter un Pass valide et ça aura laissé sur la touche quelques coureurs, et pas des moindres. Pour ceux qui avaient la chance d’être là, et après plusieurs matins glacés perdus dans le brouillard, courir sous le soleil était déjà un vrai bonheur. Et l’échauffement passé, avec un départ à 14h30, la course pouvait se faire en t-shirt pour cette fin janvier. Le nouveau parcours, renouvelé en grande partie, aura séduit la grande majorité des coureurs. Formé de jolis monotraces serpentant entre pins et garrigues, de belles descentes succédant à quelques raides montées, c’est un circuit qui se court souvent, dans un décor déjà méditerranéen, pas si loin que ça de la mer. Après une nouvelle grosse montée, le ravitaillement du km10 était le bienvenu pour reprendre quelques forces et venir à bout de cette épreuve finalement usante malgré ses 17km pour 700m de dénivelé qui, sur le papier, pourraient paraître faciles. C’est le charme du début de saison, avant que peu à peu les distances s’allongent et que les corps soient prêts pour des épreuves au long cours. Du côté du podium, c’est Gaël Raguet qui rejoignait le premier Bize Minervois après 1h17 de course. Septième à l’arrivée, Romain Anglade avait déjà couru le sprint en début d’épreuve pour remporter le grand prix du jambon placé au bout du premier kilomètre. Du côté féminin, c’est Diane Witvoet qui remportait la course en 1h44 avec un départ en retrait, suivi d’une belle remontée. Mais un trail n’est rien sans un après-course de qualité et celui-ci l’était, après trop de semaines de privations. Si l’organisation n’avait pas eu le droit d’accueillir les coureurs dans la salle municipale, ceux-ci ont quand même pu se retrouver autour d’un nombre de verres pas forcément raisonnable dans une belle ambiance de fête. Alors oui, en attendant la levée des restrictions et la possibilité pour tous de participer, ces quelques heures à Bize Minervois resteront gravées comme un retour à la vie, la vraie, la libre.

 

Texte et photos : Michel Arnaud. Retrouvez plein de photos de CE Line ICI et LA


(03/02/2022)