Retrouvez tous les résultats des courses en temps réel dans la rubrique résultats du site....


Au sommaire de Running Mag (cliquez sur l'article souhaité)


19/06/21 Xavier et Marine à Montgailhard !

Le Trail de Montgailhard, septième du nom, est passé entre les gouttes. La pluie n'est finalement pas tombée et tous les concurrents ont pu goûter tranquillement à la fameuse bière d'arrivée. C'était donc la première course ariégeoise et c'est avec une réelle émotion que Robert Vicente au micro accueillait tout le monde. 130 coureurs sur le 10,5 km et 120 sur le 27. Plus quelques randonneurs.Toute l'équipe de Sebastien Fernandescétait mobilisée et toute heureuse de relancer cette organisation. Leur bébé.Côté résultats, sur la longue distance, ce fut une belle bagarre entre Xavier Lacroix qui l'emporte et JR Flory pourtant tenant du titre. Trois minutes les séparent mais l'écart était encore moindre en haut de la dernière difficulté. Chez les féminines, Marine Houel est largement en tête même si elle fera une petite erreur de parcours sur la fin. Sur la petite distance enfin, Romain De Stofflet et Carlotta Finn, elle aussi tenante du titre, obtiennent ainsi leurs premiers lauriers de la saison. Ce fut un réel plaisir de retrouver tout ce monde sous un beau soleil et dans une vraie ambiance de trail ! 


Retrouvez photos et vidéos dans la foulée. Les résultats sont en rubrique du même nom. 


 

Les photos :

Les départs et le dernier raidillon

 

Les vidéos :

Départ du 10,5km

Départ du 27km



19/06/21 Luis Alberto au Patou Trail mais...

Bien sûr, Luis Alberto Hernando, triple champion du monde de Trail, fut l'attraction de la journée et en plus il s'impose sans coup férir malgré la présence de Benoît Cori, le presque local, qui aura vraiment tout donné. Bien sûr chez les dames, Maïte Maiora a été impériale et l'emporte avec une flopée de minutes d'avance, dans le Top 15 au général. Bien sûr sur le KV la veille au soir pour ouvrir les festivités, c'est Vincent Loustau qui aura été le plus rapide pour monter au Pla. Bien sûr aussi que la paire Florent Castet-Elise Guillou aura forcé l'admiration en remportant le relais devant deux équipes formées d'hommes. Bien sûr aussi il a fait une météo exécrable du côté de Saint-Lary et ils furent nombreux parmi les 700 inscrits de la journée (entre solo marathon et relais marathon).... Mais au moment où nous écrivons ces lignes nous ne pouvons qu'avoir une pensée pour ce jeune homme victime d'une crise cardiaque alors qu'il finissait son relais et qu'il le passait à son amie. Il n'a pas survécu et la fête a été gâchée. Bien sûr aujourd'hui la course continue avec d'autres distances, mais nous adressons toutes nos condoléances à la famille et aux proches. Courage à tous !

 

Retrouvez les résultats du Patou Trail en rubrique du même nom, quelques vidéos et photos dans la foulée.


Les vidéos :

Arrivée de la première féminine

Passage du vainqueur

Départ du marathon en relais

Départ du marathon en solo

Départ du 20 km

Passage du 11km au 2ème km

 

Les photos 

Le trail vu par Xavier

Le trail vu par Cricri

Le tour du village vu par Phil

Le trail vu par Bruno

Les arrivées du 11km

Le trail par Afum N°1

Le trail vu par Afum N°2

Le trail vu par Afum N°3



13/06/21 Blagnac ou le plaisir de se retrouver !

Et voilà ! C'était donc bel et bien la première épreuve officielle de 2021 en Haute-Garonne. Et quasiment la première de la région, puisque la semaine dernière il y avait déjà eu un petit trail dans l'Aude. Aussi l'on peut féliciter d'emblée les organisateurs du Blagnac SC Athlétisme. Leur emblématique semi devait tout d'abord avoir lieu au mois de mars comme d'habitude. Puis COVID oblige, ils avaient donc décidé tout d'abord de s'adapter en reculant la date en juin et en réduisant la course à un seul et unique 10km. Puis ils ont dû faire face aux nouvelles réglementations mises en place par le gouvernement avec les jauges à 50 coureurs et ont donc de nouveau décalé la date pour pouvoir accepter 500 personnes au départ. Tous ceux qui ont réussi à avoir un dossard étaient vraiment aux anges et on sentait comme un petit air de bonheur au départ à 9h30 avec en plus une météo quasi idéale malgré une grosse chaleur. C'était aussi l'occasion de partir sur un nouveau parcours avec la petite côte de Naudin, bien connue des coureurs locaux. Bref ce fut un grand plaisir de retrouver, enfin, après tant de mois d'arrêt, tout le grand monde de la course à pied régionale. Speaker, animateur, chronométreur, bénévoles et bien sûr coureurs, tout le monde avait la banane ! Côté résultats, même si le 10km était qualificatif pour les Frances de la spécialité, le parcours n'était pas si évident à négocier. Aussi Nicolas Fernandez, de retour à la compétition donc, s'impose chez les hommes en 31'10'' devant Benjain Alquier qui remporte le sprint pour la deuxième place. Et chez les féminines, Mélody Julien était intouchable en 34'31'...


Retrouvez les résultats des 10 km de Blagnac en rubrique "résultats"  et plein de photos et vidéos dans la foulée


 

Les photos :

 

Sur le parcours

Le départ et les arrivées

Ambiance et podiums

 

Les vidéos

 Le depart

Le depart de la marche

Les arrivées



13/06/21 Des 6h sous la chaleur !

Quelle chaleur !Mais quelle chaleur ! Les 6 heures du Lauragais, d'habitude programmés au mois de mai, et donc décalé en juin à cause de la COVID, se sont déroulés sous une température caniculaire. La première grosse chaleur de l'année tombait mal et comme le départ était maintenu à midi, vous l'aurez compris, cela n'a pas arrangé les choses. Malgré tout, tous étaient heureux de se retrouver sur le parcours de Saint-Ferréol long de 1,1 km et tracé par Daniel Rousseau en personne. Le président du comité d'athlétisme de la Haute-Garonne. Ils furent donc une soixantaine inscrits sur le 6h et une vingtaine sur le 3h sans parler de quelques marcheurs. On retiendra que l'Espagnol Ivan Penalva Lopez a tenu la dragée haute aux locaux. Patrice Bruel parti en tête a connu un coup de barre vers la 3ème heure pour finalement bien revenir sur la fin et monter sur le podium à quelques encablures du second Debreilhy. Les distances réalisées avec ces conditions s'en ressentent un peu mais le vainqueur a tout de même tapé un 75 km. Chez les dames, c'est l'habituée des lieux, Florence Guillauma qui l'emporte à nouveau !


Retrouvez les résultats des 6h en rubrique "résultats" ainsi que quelques photos de Jacques ICI et LA



13/06/21 Tri de Saint-Go, une épreuve en devenir !

Après les jours tristes reviennent toujours les jours heureux. Dimanche était bien un jour de fête dans le monde du triathlon. Si l’autorisation préfectorale a limité à 500 places le nombre de participations au triathlon de Saint-Gaudens, ils auraient pu, au nombre de postulants, être trois plus nombreux à défier l’eau et les rives du lac de Sède. Le triathlon de Saint-Gaudens acquiert petit à petit ses lettres de noblesse. L’épreuve se positionne comme un rendez-vous incontournable et pourrait très vite revêtir une dimension internationale. Dans le cadre du championnat D3 d’Occitanie, qualificatifs pour le championnat de France, son duathlon S, son triathlon S solo puis son triathlon en équipes ont rassemblé les meilleurs de la discipline. Le soleil ne s’est pas trompé et ses rayons ont plombé les efforts à faire. Et quand il s’agit d’en faire, Anthony Costes a rappelé à tous qu’il est l’un des tout meilleurs français de la discipline. Recordman sur ironman, le Sétois est venu « se secouer » sur des manches aux distances plus courtes. Il remporte matinalement le duathlon ( 5 km cap + 20 km cyclisme + 2,5km cap) avec près de deux minutes sur ses premiers poursuivants, Nicolas Herbeau (la Grande Motte triathlon) second et son coéquipier Yannick Matejicek (Sète Thau triathlon) 3ème. Insatiable, le champion double l’exploit  en ravissant aussi les lauriers du triathlon S individuel où il devance William Haas (Tarbes tri) et Stéphane Boissesin (TOAC). Et infatigable, le cador triple sa participation en disputant également en fin d’après midi le triathlon par équipes.

 

Retrouvez quelques photos de Brice en cliquant ICI

 



06/06/21 Une première dans l'Aude à Belcaire !

Ce dimanche avait lieu une des premières épreuves de l’année 2021. Le Trail de Belcaire dans l'Aude. Une avec dossard en vrai de vrai. Avec des départs en vagues de 50 pour respecter le protocole sanitaire. Deux distances étaient donc au programme. Sur le 21 km, départ en solitaire très rapide de la part de Julien Rodriguez qui impose un gros rythme en réalisant les 3 premiers km a 18,5 km/h . Il creuse le trou aussitôt en imposant un rythme effréné qu’il tenu jusqu’à la fin ! Il bascule en haut du pic du Sarrazi seul avec une quinzaine de minutes d’avances sur le groupe de poursuivant ! A l’aube du 18ème km son avance se réduit légèrement mais il allait entamer la dernière descente seul en direction de la victoire ! Derrière Bruno Demoyen se démarqua pour aller chercher une belle seconde place qu’il n’a pas démérité, même si quelques coureurs devant lui étaient victime d’une erreur de parcours. Lohman Youn vient compléter ce podium sous les moins de 2 heures ! Une chose est sure Julien Rodriguez était au dessus du lot hier matin dans l’Aude. Cette distance était aussi le support du championnat de trail du 11.  Sur le 10 km départ également très rapide avec les 3 premiers km à 17,5 km/h. Un groupe de six se forme emmené par Tommy Maurin, Jocelyn Devriese, Antony Scarda, Yann Rouch et Gomez Do Rio. A l’arrivée de la première bosse avant le Sarrasi, Tommy accélère et s’envole vers la victoire. Il devant Jocelyn Devriese qui est resté à l’affût jusqu’au bout. Yann Rouch réussit à s’échapper dans la bosse pour jouer le podium. Chez les féminines, Solenne Guathier gagne le 21km et Laurence Santanac, 9ème au scratch, s'adjuge le 10 km. La saison est donc bien lancée !

 

Retrouvez les résultats du 21km ICI et ceux du 10km LA... et toutes les photos de JC Gauvrit  ICI



Et les courses sont de retour !

Mercredi 19 mai, c'est la première levée d'une partie des restrictions. A priori les courses vont pouvoir de nouveau être organisées en France. Mais la jauge des 50 concurrents en a refroidi plus d'un. Elle s'appliquera donc jusqu'au 9 juin, après quoi elle passera donc à 500. Ainsi quelques dates maintenues, comme Saint-Chamand dans le Lot, Cap sur Grenade et 10km de Blagnac dans le 31, l'Ultra Trail des Causses et Vallées de Dordogne ou encore les courses des Châteaux de Saint-Orens ont toutes été décalées. Mais pas annulées. Cap sur Grenade, Saint-Orens et l'UTCV, par exemple, auront lieu le premier week-end de juillet qui s'en trouve de fait hyper chargé. Alors quand est-ce que va avoir lieu la première épreuve dans le coin? Et bien pour le Trail du Mont-Ventoux qui a donc maintenu sa date du 6 juin et qui se propose de faire des petites vagues de 50 coureurs au départ. De nombreuses vagues du coup. On notera les 10km de Blagnac le 13 juin en même temps que les 6h du Lauragais, le tout dans le 31. Sans doute, ce sera donc la date de la grande reprise attendue. Ensuite, on note le Trail de Mongailhard dans le 09, le trail du Patou dans le 65, pour les 19 et 20 juin. Puis ce sera au tour du trail des 3 pics le 29 juin... Mais évidemment on ne connait pas en détail tous les souhaits et volontés des organisateurs. Ce n'est qu'une ébauche. En tout cas, ensuite, à partir du 30 juin donc, la jauge autorisée passera à 2500. Quasi donc un retour à la normale. En espérant bien sûr que la pandémie soit enfin derrière nous à jamais !



01/04/21 Des Commingeois en Andorre !

Se sentir vivants, courir le monde et si la beauté des sites traversés, des émotions recherchées ne suffit pas à faire battre le cœur plus vite, forcer, sur les bras, les jambes, fournir son effort. Les trois athlètes du Tri Comminges, Gérard Labelle, Christophe Escoubas et Ludovic Dasque n’ont pas le même âge mais ils ont la même passion, leur sport. Tout accrochés qu’ils sont aux endorphines, le triathlon est leur équilibre. Et si les temps troubles et les mesures sanitaires contraignent aux frustrations, la moindre occasion de porter un dossard annonce un jour de fête. Qui plus est s’il s’agit d’un championnat du monde ! Les trois Commingeois se sont donc rendus sans prétention en Andorre, à Santa Julia de Loria, dimanche dernier, disputer le championnat du monde de triathlon d’hiver. Au programme, 5 km de course à pied sur terrain glacé, du VTT sur les belles pentes de montagne et un run de ski de fond pour finir la boucle. Dans sa catégorie d’âge, 35-39 ans, Ludovic Dasque, le plus fort du trio sans doute, a déjoué les pièges de pistes glissantes et joué la gagne. Sacré vice-champion du monde, le garçon lance ainsi sa saison et s’enhardit déjà à viser déjà d’autres objectifs. Gerard Labelle, 40-44 ans, n’aurait manqué pour rien à monde de telles occasions : porter un dossard et boire une bière dans un bar ouvert l’ont ravi. Sans sensations en course, Gérard n’en a pas moins boudé son plaisir. Quant à Christophe Escoubas, 55-59 ans, lui aussi sans prétention, il a joué le jeu et s’est donné à fond. Christophe a joué son va-tout dans la course à pied en partant très vite. Il termine quatrième. Bon philosophe, il reste assuré qu’il ne pouvait pas lutter contre ceux qui l’ont précédé. Le simple souvenir de la journée l’a aussi complètement comblé.



12/03/21 Djilali re-signe avec le Crédit Agricole !

Djilali Bédrani, récent champion de France du 1500m en salle, était cette après-midi dans les locaux du Crédit Agricole Toulouse 31 (Place Jeanne d'Arc au siège social) pour signer la reconduction de son partenariat débuté avec le CA il y a deux ans !! Nicolas Mauré et Nicolas Langevin, respectivement Président et Directeur Général du Crédit Agricole Toulouse 31 ont donc signé ce jour avec lui une nouvelle Convention. Ambassadeur depuis 2019, Djilali Bedrani incarne les valeurs universelles du « Sport comme école de la vie » et fait ainsi écho à l’engagement du Crédit Agricole Toulouse 31 à promouvoir la pratique du sport comme vecteur de lien social, fédérateur autour de valeurs communes et moteur du vivre ensemble.


Petit point de février !

Bon je n'invente rien en vous disant qu'il n'y a pas eu de courses organisées en 2021 pour le moment en France. En fait c'est la diète totale depuis octobre de l'an passé. A mi-février, difficile de dire comment cela va évoluer pour le reste de l'année. Ce qui est sûr pourtant c'est que l'état d'urgence sanitaire est maintenu jusqu'au premier juin. Il paraît donc logique que jusque là, cela semble compliqué d'organiser à nouveau des compétitions. Pour autant les préfectures interrogées expliquent qu'en fonction de l'évolution de l'épidémie, on pourra s'adapter au fur et à mesure des mois. Donc quoiqu'il arrive jusqu'en mai, c'est déjà foutu. Tout le monde a déjà annulé ou quasiment. Mais quelques doutes persistent pour ce mois de mai... En étant optimistes, on peut croire que l'arrivée des beaux jours ajouté à la vaccination progressive peuvent amenées de bonnes nouvelles pour les coureurs à pied. On croise donc les doigts !! Evidemment les calendriers mises à jour jusqu'à présent ne prennent pas en compte tous les changements actuels. Vous l'aurez bien compris !

 

 





 

 

 

 






© AQTD - Mentions légales