Les Vagues nocturnes du Dourdou

Date : 19/11/2023
Heure : 20:00
Lieu : Rodelle (12340)
Distance : 11

Organisateur

Nom : Cantagrel Nicolas
Téléphone :   06.30.81.94.89
Mail : cantagrelnicolas@yahoo.fr
Site : http://lesvaguesnocturnes.wix.com/d


Agrandir le plan
Vous êtes l'organisateur de cette course, cliquez ici pour suggérer une description à Running Mag.



Résultats 2022 : Ttes catégories

20/11/22 En Aveyron, la course n'a pas d'âge !

Ils étaient 5, 2 femmes nés en 1952 et 3 hommes nés en 1944 et 1948 à partir à 20h00 : la 1ère vague nocturne du Dourdou. Derrière, 25 autres vagues se sont élancés à leur trousse avec différents objectifs : revenir sur la tête de course et jouer la victoire finale pour certains, finir devant son meilleur ami pour d'autres, essayer de dénicher le jambon caché dans le dernier quart du parcours ou encore finir la course avec le déguisement le plus originalo-electroluminescent possible ! Bref, à ce petit jeu, les records sont tombés ! Et c'est une femme qui remporte la timbale pour la 1ère fois : Annie Douziech. Partie 4' après 20h00, elle réalise l'exploit de tutoyer les 1h : 1h00'09 exactement ! Incroyable ! Et record absolu de l'épreuve ! Derrière, une autre performance ! Yohann Raja réussit un chrono brut de 40'12, bat le record brut des Vagues. Et termine second derrière l'intouchable Annie. Le podium est complété par Jean Marie Blanchys, vainqueur sortant. Des bougies à tous les carrefours, des lanternes chinoises dans les airs, des flambeaux, la nuit a été particulièrement lumineuse dans la vallée du Dourdou et sur le plateau du Causse. La soupe au fromage a pu réchauffer les corps alors que le jambon caché à 1km de l'arrivée a finalement trouvé preneur : Stéphane Garcia, en se tordant la cheville, a fait l'heureuse rencontre. Du spectacle et des sourires, la fête fut belle ! Rendez-vous en Avril pour l'EkipTrail de Rodelle.

 

Retrouvez les résultats de la Nocturne du Dourdou en rubrique "résultats". 


(20/11/2022)

25/11/17 La nouveauté vient de Rodelle !

Arrivés assez tôt en fin d'après-midi pour retirer leur dossard à la Maison du Causse de Bezonnes, les coureurs étaient ensuite dirigés vers les 4 bus affrétés pour les transporter au village départ : St Julien de Rodelle. Après un passage à la salle des fêtes pour se changer ou finaliser leurs déguisements, les coureurs se rapprochaient de la zone de départ avec son sas et sa ligne de départ originale "ambiance guinguette" sous la balançoire. Et c'est à 20h00 que Mr BRALEY, sponsor principal de la manifestation, lançait le départ du chronomètre seulement... Car cette première vague était vide. Pour y être, il fallait être un homme de plus de 74 ans ou une femme de plus de 66 ans... Personne donc ! Mais 1' plus tard, 2 coureurs se trouvaient près à partir : Denise Nozerand (Master 3) et Marcel Henry (Master 4). Leurs départs donnaient le ton et mettaient un gros coup de pression sur tout le peloton de poursuivants. Pour permettre aux poursuivants de savoir où se trouve la tête de course, 2 vététistes ouvraient le chemin équipés de gyrophares visibles de très loin. Les vagues démarraient donc toutes les minutes avec des coureurs de plus en plus jeunes au départ, jusqu'au derniers partants, des hommes âgés de 19 à 30 ans ! Pour le tracé, pas de rubalise mais simplement de la bombe réfléchissante qui ne laissait aucun doute sur le chemin à suivre. Les 2 premiers kilomètres, descendants (200 D-), lançaient les hostilités avec des objectifs variés suivant les coureurs : ne pas se faire rattraper par leur collègues, dépasser un maximum de coureurs, reprendre la tête de la course, remporter le jambon de pays (8kg) mis en jeu pour le premier coureur passant à Rodelle, scintiller le plus possible dans la nuit étoilée... Les motivations étaient diverses. A Rodelle, Marcel Henry assure ce qu'il était venu chercher : le jambon ! Avec une confortable avance, il avoue à ce moment là rentrer tranquille jusqu'à Bezonnes. Derrière, grosse bagarre avec des coureurs partis de très loin qui ont déjà fait une belle partie de leur retard, notamment le jeune et talentueux Rémi Carmarans venu de St Amans des Côts (passage en 8ème position à Rodelle alors qu'il partait 20' derrirèe Marcel Henry).  La vue des nombreuses frontales dans la vallée du Dourdou est magique : un long filet lumineux s'étend sur des centaines de mètres alors qu'on perçoit le souffle des coureurs et le bruit de leurs pas au sol... Alors que les 2 juges continuent de scruter les coureurs pour savoir qui sera le plus fluo et lumineux, un coureur déguisé en ange allume un fumigène devant eux ! (il remportera finalement une paire de chaussures HOKA) A la maison du Causse, 11km  et 280 m D+ après le départ, c'est finalement le doyen (master 4) en la personne de Marcel Henry qui réussi l'exploit de l'emporter ! Pour compléter ce podium incroyable, le plus jeune, Rémi Caramarans, aura finalement remonté 111 coureurs (et signer le temps scratch brut) pour finir second alors qu'Annie Douziech aura superbement résisté (partie à 20h08) pour finir 3ème. Un concept novateur, des coureurs ravis, des organisateurs heureux, cette 1ère édition en appelle d'autres !

 

Retrouvez tous les résultats des vagues nocturnes en rubrique "résultats" et quelques photos ICI


(26/11/2017)

Anciens résultats

Course Date Lieu Dist.
Les Vagues nocturnes du DourdouSA 19/11/2022RodelleTtes catégories
Les Vagues nocturnes du DourdouSA 20/11/2021RodelleTtes catégories
Les Vagues nocturnes du DourdouSA 23/11/2019RodelleBruts
Les Vagues nocturnes du DourdouSA 23/11/2019RodelleAvec handicaps
Les Vagues nocturnes du DourdouSA 24/11/2018RodelleLe général
Les Vagues nocturnes du DourdouSA 24/11/2018RodelleSans handicap
Les Vagues nocturnes du DourdouSA 25/11/2017Rodelle11 km

Archives



© AQTD - Mentions légales