Retrouvez toutes les infos et les résultats des courses de votre région en temps réel !



Archives 2019


    2019 : Janvier - Fevrier - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Aout - Septembre -

01/01/19 Le Toulouse Tri domine à Saint-Go !

Plus encore que les deux premières éditions, la troisième édition du triathlon de Saint-Gaudens a rencontré dimanche un nouveau succès exceptionnel. « Dans le lac de Sède, l’eau est claire rapportera un participant. On peut voir nos mains quand on nage, ce n’est pas courant,». Courant, pas seulement. Il faut préalablement y associer du nageant et du pédalant. Sur le complexe sportif, le spectacle a conquis la foule de spectateurs avertis venue nombreuse s’agglutiner autour du parc à vélos. 800 participants, un record, se sont répartis sur les différentes épreuves proposées : S (750m + 20km + 5 Km, relais S, XS (200m + 10 km+ 2,5km), XS en équipes et épreuves réservées aux enfants, ont joué contre leur chronomètre et cherché à devancer leurs adversaires. Sur le Sprint, première épreuve de la journée, bien que les meilleurs nationaux se soient donné rendez-vous sur place, force est de constater que le Triathlon Toulouse Metropole n’est pas venu enfiler des perles en trustant les cinq premiers rangs et en classant neuf de ses éléments aux treize premières places. La démonstration n’a échappé à personne. Si, chef de file de sa délégation, le champion de France d’aquathlon est sorti en tête du bassin, il  a été bien aise d’attendre quatre de ses coéquipiers pour une course d’équipe « draftée », il a rappelé à tous y compris aux siens qu’il était le meilleur dans le dernier volet Nathan s’impose devant Thomas Téofili et Damien Andrada. Chez les dames, l’internationale  Mexicaine devancée dans l’eau par la nageuse Gwladys Larzul et Morgan Branchoux, a su et pu les rattraper et les devancer en vélo avant de prendre un avantage définitif en course à pied. Morgan est 2nde, Gwladys 3ème , Mylène Marionneau 4ème et la surprenante vétérane Nathalie Olasagasti, revenue sur un site qu’elle connait bien, 5èmeSur le XS, le désormais junior tarbais Théo Segoviano et toujours cadet murétain Alban Bigarré ont signé le même doublé que l’an passé, 1er, 2ème. Le vétéran David Ferchaud complète le podium. La distance a conquis bon nombre. La course S en équipes courue l’après midi a confirmé la supériorité du jour du Toulouse Tri Métropole. Antoine Gallou et Arthur Aubanton, vainqueurs l’année dernière sur S, 4ème et 5ème le matin sur XS, décrochent aussi leurs médailles. Outre le succès indiscutable de la manifestation, le Tri-Comminges, remarquable organisateur, peut aussi s’enorgueillir de savoir, dorénavant, proposer et gérer une épreuve sportive commingeoise, la plus attirante et la plus suivie.

 

Retrouvez les résultats du Tri en rubrique "résultats" et quelques photos ICI


(02/09/2019)

01/09/19 Pierre-Lo en voisin au Trail de Venerque

Ce dimanche 1er septembre, en dépit d'un calendrier chargé et d'une météo maussade, plus de 250 concurrents sont venus honorer la 3e édition du "Venerque Trail". La commune du sud-toulousain proposait la formule déjà rencontrée auparavant avec une course nature divisée en 2 distances, un 10 et un 18km. Des parcours assez proches avec un peu moins de bitume que l'an passé pour coller davantage à l'esprit trail qu'on aime tant.  Quelques difficultés tout de même et déjà 400m de dénivelé positif pour le 18km. Avec ce ciel très sombre, il faisait une température très agréable au moins. On a pu assister à la venue de quelques très bons coureurs ainsi qu'un invité de marque, en la personne de Vincent Clerc, ancien ailier du Stade Toulousain et du XV de France! La longue distance aura donné un peu de fil à retordre à certains, notamment à la fin avec la descente du talus à pic. Pierre-Laurent Viguier aura d'ailleurs franchi cette difficulté aussi vite qu'une haie. Il remporte l'épreuve en 1h09'13", juste devant Stéphane Cavalca. Mylène Bacon les suit d'assez près pour s'imposer sans difficulté chez les dames! Sur le 10km, dans l'ensemble, les choses ne se sont pas trop mal passées. Aurélien Pradère gagne sur cette distance, à peu près ex-aequo avec Jérôme Amathieu. Le Chrono de 41'54" est plutôt convaincant pour voir le terrain proposé! Emmanuelle Mollard remporte l'épreuve féminine, assez aisément, devant Marion Marmorat la triathlète du TTM. 

 

Retrouvez les résultats de Venerque en rubrique "résultats" et plein de photos ICI la vidéo du 18km LA et celle du 10km ICI


(01/09/2019)

01/09/19 Le Girou Trail fait des émules

Pour la 2ème édition du Girou Trail, le soleil un brin mitigé s’est quand même invité et c’est à l’orée des bois de Giroussens que nos 550 joyeux participants ont pu arpenter les chemins vallonnés de cette contrée. Less coureurs ont pu s’élancer sur les mêmes parcours que l’année dernière ; certains pour améliorer leurs performances,  d’autres pour découvrir cet environnement unique à savoir 13 et 21 km pour la version trail et 13 km marche. Les bénévoles ont été aussi nombreux et comme à l’accoutumée ont fait preuve d’une implication hors pair. L’ambiance étant reconnue comme inégalable dans ce petit village qui a vibré au rythme des bandas, et, c’est autour de belles grillades préparées par le Football Club Giroussinais que la journée s’est terminée à l’ombre de la placette. Les organisateurs vous attendent nombreux pour la 3ème édition en 2020 !

 

Retrouvez les résultats du Girou Trail en rubrique "résultats"


(01/09/2019)

01/09/19 Les Boulevards de Colomiers pour fêter la rentrée

C'est la rentrée. C'est Colomiers. Ce sont les Boulevards. Et toujours le même plaisir de retrouver tous les passionnés de Mac'Adam Colomiers qui avec tout le sérieux qu'on leur connait, organisent de main de maître cette épreuve devenue une classique. Vingt-six ans d'existence et les Boulevards n'ont pas pris une ride. On y vient pour se retrouver après les vacances, pour se jauger avant d'autres objectifs, pour titiller son chrono aussi sur la distance de 10km.... On y vient aussi pour une bonne ambiance avec une remise des prix extraordinaire et puis un tee-shirt de qualité qui reste comme un beau souvenir. La météo était une nouvelle fois de la partie et les températures qui sont bien tombées par rapport aux jours précédents, auront même permis à tous de profiter d'une relative fraîcheur. Le parcours propice aux performances, mesuré et plat, fait la part belle aux extérieurs de la ville avec des grandes avenues hyper roulantes et larges.... Ils étaient de nouveau un bon millier à avoir pris un dossard entre le 10 et le 3km sans parler des enfants par centaines... Chez les féminines, avec la présence de Sophie Duarte, il était normal qu'Houria Fréchou ne puisse l'emporter pour la douzième fois. Mais elle sera contrainte à l'abandon malheureusement alors qu'elle était troisième à mi-course. Mathieu Penza, lui, l'emporte au sprint devant Simon Prady. En 32'20'' , de bon augure pour la suite de la saison Salomé. Lecoq du ca Balma est bonne deuxième. On notera aussi la victoire nette de Romain Leocadie sur le 3km.

 

Retrouvez les résultats des Boulevards en rubrique "résultats" et des photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

Le départ, passage au 5ème et arrivées du 10km

Le départ et les arrivées du 3km

La course vue par Pierre

La course vue par Merville Trail

Les enfants


Les vidéos :

Depart du 10km

Les arrivées du 10km

Arrivees du 3km

Passage au 5ème km

Depart di 3km

depart des petits

Depart des grands


(31/08/2019)

30/08/19 Chaudes foulées à Saint-Gaudens !

Comme de coutume, les fêtes de Saint-Gaudens s’ouvrent toujours sur un galop et avant que ne tournent les premiers manèges, quelques heures avant la cavalcade très attendue, municipalité et club d’athlétisme saint-gaudinois ont à cœur de proposer les « Foulées Saint-Gaudinoises », 9ème édition, course pédestre sur 5 ou 10 kilomètres tracés au cœur de la vieille ville et le long du panoramique boulevard des Pyrénées. Si la forte chaleur du jour a peut-être dissuadé quelques concurrents, la centaine de participants présents sur les deux distances et sur les épreuves réservées aux enfants ont tenu, d’un point de vue sportif, toutes leurs promesses Sur le  5 km, échappé dès les premiers mètres, le Tarbais du Stado Guillaume Dupin d’offre un cavalier seul et le record de l’épreuve : 16’17. Jérémy Faure et Jean Guillaume Dasque sont ses cadets. En pleine préparation du championnat de France, Marie Gorgues, de l’ACM, domine sa camarade de club Anne Sénéchal et Ava Renardet. Sur le 10 km, resté avec son frère sur la 1ère boucle, Ludovic Dasque gère lui aussi la course en tête. Maxime Astorg et Paul Dalge terminent 2ème et 3ème. L’impressionnante Corinne Degois, venue de Toulouse saluer sa sœur en terre commingeoise termine 5ème au scratch loin devant Elise et Marie-Thérèse Bennejean, mère et fille, aussi méritantes que surprises de décrocher chacune une couronne de laurier.

 

Retrouvez les résultats des foulées en rubrique "résultats", quelques photos ICI

 


(30/08/2019)

25/08/19 Clap de fin sur ce 12ème GRP !

Encore une fois cette douzième édition du Grand Raid des Pyrénées s'est déroulée dans les meilleures conditions possibles. La météo, malgré il faut bien l'avouer une grosse chaleur, était du côté des coureurs. Et durant quatre jours, le soleil était bien présent ce qui a rendu le déroulé de toutes les épreuves beaucoup plus évident. On ne pourra revenir ici sur tout ce qui s'est passé durant toutes ces journées, ce serait bien trop long et vous allez recevoir bientôt un numéro spécial de Running Mag relatant tout cela, mais on pourra donc retenir que les grands vainqueurs en 2019 s'appellent Renaud Doby et Séverine Duhalde. Ce sont eux en tout cas qui remportent le 220km, qui était de nouveau au programme, et ce n'est pas rien. Un sacré morceau tout de même. Ensuite, honneur aux dames, on ne peut que citer la superbe performance de Blandine L'Hirondel qui gagne donc au scratch le Tour du Géla. Premier du nom. Cette épreuve, la plus courte sur le papier, était aussi la plus "terrible" avec près de 3200m de D+ et des passages vraiment techniques et vertigineux. Ereintant. Maud Combarieu a aussi fait parler la poudre sur le Tour des Lacs (80km). Bien sûr elle ne gagne pas au général puisque Régis Durand a été vraiment très solide, repoussant le retour de David Pasquio en délicatesse avec sa cheville. Mais elle n'est pas si loin tout de même et gagne aisément chez les filles. Sur le Tour du Néouvielle, Clément Barré malgré une rude concurrence l'emporte, tout comme Karine Sanson, qui elle, devra carrément sprinter sur la fin pour reprendre la tête de course. Enfin on peut aussi dire que Maxime Cazajous a été énorme sur le Tour des Cirques (120km), lui qui est assez fidèle à ce Grand Raid et que sur le PTT (4 étapes), Rémi Badoc et Mélanie Finas ont été impériaux puisqu'il remporte carrément toutes les étapes du programme... Ce GRP nous a transporté, enflammé, explosé aussi... Mais qu'est-ce qu'on l'aime !

 

Retrouvez les résultats du GRP en rubrique "résultats" et quelques photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

Le départ du 80km

Quelques photos du Tour du Géla

 

 

Les vidéos :

Le départ du Tour du Géla

Le départ du Tour des Lacs

Quelques foulées avec Blandine


(25/08/2019)

25/08/19 La peur de la chaleur à la Save !

Il y a avait bien moins de monde dimanche aux foulées de la Save pour la 21ème édition du semi marathon. « La peur de la chaleur semble en être la cause, déplore René Gineste. Beaucoup d’habitués ne sont pas venus, ont donné ce prétexte. Plusieurs ont préféré courir le 10 km que le semi, poursuit l’organisateur. C’est dommage... » La course reverse chaque année ses bénéfices à l’association « Médecins du Monde » représentée par Joséphine Ritrosi, 72 ans, toujours partante au cœur du peloton. 56 coureurs étaient au départ du 10 km, ils n’étaient que 10 garçons au départ du semi. S’il n’y avait guère de coureurs, force est de constater qu’aux avant-postes, il fallait un certain niveau de compétition pour prétendre aux lauriers. Sur le 10 km, le Tarbais Lilian Médus a emballé la course et pensait bien, avec une once de présomption, s’y balader. C’était sans compter sur la ténacité du Landais David Laroche et de Sébastien Marmonteil qui se sont accrochés à ses basques. Aussi Lilian a-t-il relâché son effort à mi-course  pour laisser à ses deux adversaires le soin de quelques relais. « Une erreur de stratégie », lâchera le Tarbais après la ligne d’arrivée. Les trois protagonistes terminent en trombe, 33’, dans un mouchoir de poche. David Laroche est plus fort à la relance sur le final et coiffe sur le poteau Lilian, Sébastien et la couronne. « Je ne m’attendais pas à devoir forcer autant aujourd’hui, déclare le vainqueur, je voulais me préserver en vue des dix kilomètres de Colomiers la semaine prochaine. Je me suis arraché pour gagner. » Jean Philippe-Boch, principal prétendant du challenge Lévy, termine loin 4ème, sans doute surpris par le niveau de compétition requis. Chez les dames, charmante et promue à un bel avenir dans la discipline qu’elle a pratiqué jusqu’ici en dilettante et sans licence, Carole Roux a largement dominé ses rivales, plus âgées peut-être mais sans doute plus expérimentées, les Gersoises Dominique Clavaud et Simone Mamprin. Le semi était plus l’affaire de coureurs venus à l’Isle en Dodon peaufiner de respectives échéances à la préparation de marathons. Sébastien Bourgoin, Florian Scatollini et Laurent Giordan sont restés ensemble lors de la première boucle avant de désunir dans la seconde et d’arriver dans cet ordre. Sen tête, le Pallois, en pleine préparation de marathon de Berlin, s’est senti capable d’accélérer et, à l’écoute de ses sensations (négative split),  a distancé sans mal ses adversaires partis trop vite. Ravitaillements finaux, tables de victuailles, podiums et apéritifs ont clos une manifesation toujours très sympathique.

 

Retrouvez les résultats de la Save en rubrique "résultats" et des photos ICI


(25/08/2019)

23/08/19 Barret et Sanson remportent le Tour du Néouvielle !

Aujourd'hui sur le Grand Raid des Pyrénées, c'était la journée du Tour des Cirques de 120km qui partait à 10h de Piau Engaly et du Tour de Néouvielle qui partait lui à 8h du centre de Saint-Lary. Sur le 120km, pour le moment c'est Maxime Cazajous qui mène la danse, on en reparlera... Sur le 43km, on a assisté à une belle bagarre avec un niveau assez dense cette année en tête. Aussi si Eric Clavery était pressenti comme grandissime favori, il ne jouait toutefois pas la course à fond et se classera tout de même 8ème. C'est donc Clément Barret, petite jeune surdoué, qui remporte la mise. En féminines, la victoire se jouera quasiment au sprint et Karine Sanson, qui avait déjà gagné ici le 80km, revenu de derrière, fera une superbe descente pour l'emporter. Sur le PTT, c'était aussi la deuxième et troisième étape. D'abord un KV vers le Pla d'Adet avec un départ à Vignec et une étape de 35km qui était en fait la fin du Tour du Néouvielle. Là Rémi Badoc a encore fait parler la poudre et Mélanie Finas semble intouchable également avant la dernière étape demain. Sur le 220km bien des choses ont changé et les leaders d'hier ne sont plus du tout les mêmes. Désormais Renaud Doby mène la danse. Il fait en tout cas bien chaud sur toutes les épreuves. La suite demain avec aussi le départ du Tour des Lacs de 80km et le Tour du Géla de 39km, la nouveauté de cette douzième édition !


Retrouvez les résultats du GRP en rubrique "résultats" et quelques photos et vidéos ci-dessous


Photos :

Quelques photos du PTT

Quelques photos du TDN

 

Vidéos :

Départ du Tour du Néouvielle

 


(23/08/2019)

22/08/19 Les premières news du Grand Raid des Pyrénées !

Et c'est parti pour trois jours non stop de Grand Raid des Pyrénées. La météo s'annonce idéale avec pas une seule averse annoncée sur les trois jours. Aussi tout a débuté ce matin à 6h en plein centre de Veille Aure avec les départs conjoints de l'Ultra (220km et 12000m de D+) et du PTT (Pyrénées Trail Tour) avec quatre étapes étalées en trois jours. La première étape du PTT amenaient les 350 partants au Pic du Midi pour 39km et plus de 2500m de D+. Sur l'Ultra, ils ont été près de 500 à retirer leur dossard. Pour le moment évidemment, on sera prudent sur les pronostics mais du côté de Payolles donc Patrick Délikat pointait en tête. Sur la PTT, Remu Badoc, grand favori, remporte la mise avec huit minutes d'avance sur Neils Ogier, pourtant parti comme un boulet de canon. Chez les féminines, Mélanie Finas et Laurence Nogue ont pris les rênes de l'épreuve dans cet ordre... La suite à venir mais déjà quelques photos et vidéos.


Retrouvez les résultats du GRP en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

La première sélection de Krys

La première sélection de Rémy

 

Les vidéos :

Le départ de l'Ultra et PTT

Passage du premier à la Hourquette Ancizan

Du côté de Payrolle


(22/08/2019)

17/08/19 Lendemain de fête à Boulogne !

Lendemain de fête du village, il n’y avait pas beaucoup de participants samedi matin au départ de la troisième édition du trail de Boulogne disputée sur de jolis parcours ombragés empruntant les coteaux autour de la commune. Certes, pas de quantité, mais beaucoup de qualité au sein du petit peloton, la vaillance était de mise sous les rayons ardents d’un soleil généreux. Vincent Laconne et Florianne Fuster s’imposent sur 10 km. Le mano à mano livré entre deux hommes sur le 16 km a montré qu’il n’est nul besoin d’un peloton étoffé pour offrir de réels exploits sportifs. Le portugais Paulo Duraès a eu raison de lâcher la concurrence dès les premières difficultés du parcours. Dans son sillage, le Montpelliérain Cédric O’Neill peut regretter d’avoir laissé partir son rival. Dans le creux de la vague à mi-course et compté à plus d’une minute de retard, Cédric a profité du ravitaillement pour se refaire la cerise et fondre sur l’échappé dans le second volet. En tête, Paulo grimace mais gère. Il ne lui laissera guère d’autre option à son adversaire que de souffler sur sa nuque dans les derniers mètres. Remarquable, la Toulousaine Corinne Degoix a tant dominé ses rivales qu’elle termine 3ème du classement scratch, reléguant la gagnante des deux premières éditions Myriam Dutrey à quelques encablures. Une bien jolie course parfaitement gée par les pompiers de Boulogne, dommage qu’elle n’est guère de succès. Directeur de course, Benoit Navarre regrette aussi que les démarches administratives liées à l’autorisation préfectorale soient aussi lourdes et laisse entendre qu’il n’y aura peut-être pas de 4ème édition. A suivre…

 

Retrouvez un max de photos ICI


(17/08/2019)

17/08/19 Une trentième édition du Montcalm emplie d'émotion !

Bon difficile de résumer en quelques mots cette trentième édition du Montcalm. En tout cas, la première chose qui me vient à l'esprit, là, à chaud en écrivant ceci, c'est de remercier Gilles Denjean d'avoir eu les forces, la motivation et l'envie de reprendre le flambeau, il y a quelques années quand tout aurait pu s'arrêter. Car, en effet, sans cela, jamais nous n'aurions pu vivre toutes les émotions de cette trentième édition. Et franchement, elle restera gravé dans les annales. Aussi je ne peux pas revenir sur tout ce qui s'est passé durant quatre jours non stop d'animations, il y a bien trop de choses, et il faudra lire pour cela le reportage dans le prochain numéro de Running Mag, mais ce que l'on peut noter d'emblée, c'est que la Pica Pica, chère à Nahuel Passerat, est donc arrivée à son terme cette fois et on peut donc facilement imaginer le soulagement des organisateurs. Cette épreuve, c'est un mythe. Tout simplement. Et il y a fort à parier que dans les années à venir, le bouche à oreille faisant le reste, les meilleurs de la planète viennent s'y frotter. Aussi le nom du premier lauréat n'est autre que Becker. Florian Becker, dit Boum Boum pour les intimes. Le gars du Lemur Team a géré son épopée de façon quasi parfaite. Il n'a dormi que 10' en 26h et c'est donc le temps de référence désormais sur l'épreuve. Ils furent 240 à prendre le départ et certainement moins de 80 à finir. De l'avis de tous, c'est certainement la plus rude des épreuves du territoire. 109km et 11500m de D+ avec quatre sommets à plus de 3000. Du technique, du rugueux, du difficile... Ensuite, la deuxième image qui va marquer cette édition, c'est la victoire de Benjamin Bellamy, l'enfant du pays, sur le marathon. Il a su saisir sa chance au bon moment. Il en rêvait depuis qu'il était tout petit. Il avait les larmes aux yeux pour répondre au question du speaker, Robert Vicente après son exploit. Un grand moment. A Auzat, on aime tant les histoires de coeur. Enfin, on pourrait aussi noter la belle prestation de Marion Rouvier qui finit deuxième main dans la main avec Chiasa Casari sur le 42km aussi mais qui avait également fini à cette place l'avant-veille sur le KV. Un énorme week-end pour elle. Côté résultats purs, Romain Anglade, deuxième l'an passé sur le trail des Mineurs (13km) l'emporte cette fois et Marie Piton chez les féminines. Guillaume Tiphène et Claire Hochard gagnent le Trail des Novis (24km). Enfin Silvia Trigueros est la première lauréate de la Picapica. Top 10 scratch tout de même ! Tout cela se terminait comme à l'accoutumée par un énorme buffet sur la place du village... pendant que ceux du 109km n'en finiront pour beaucoup que tard dans la nuit, voire le dimanche matin. 

 

Retrouvez les résultats du Montcalm en rubrique "résultats" et des photos en rubrique "photos" plus les vidéos de l'ITW du vainqueur du marathon ICI , de l'ITW du vainqueur de la PIcapica LA et le départ du Trail des Novis  LA


(17/08/2019)

15/08/19 Ils étaient 500 du côté de l'Ikalana !

C’est sous un léger crachin mais avec un temps propice à la course à pied que les coureurs se sont élancés à l’assaut des parcours de l’Ikalana. 24 ou 10km au choix. Pour la date, moins de choix, c’est le 15 aout. Mais à force, cela se sait, et ce ne sont pas moins de 500 concurrents qui se sont donné rendez-vous à Villefranche de Panat et son lac de plaisance si agréable. Sur le 24km, c’est un beau mano à mano entre les vainqueurs 2017 et 2018 qui a eu lieu, et finalement Nicolas MIQUEL a le dernier mot sur Fabien VIDAL. Chez les filles c’est aussi NICOLAS, mais Elodie de son prénom, qui fait parler la poudre devant Fabienne RUFFIE. Sur le 10km Mael SICOT s’impose devant Clément DELBES. Et Alice TALEC l’imite et gagne Betty PHILIBERT. Au fil des arrivées et de la matinée, le soleil va lui aussi petit à petit s’imposer pour permettre aux coureurs et leur famille de passer une agréable après-midi au bord de l’eau. On ne le sait que trop, Ikalana est une belle occasion de passer un moment agréable du coté de Villefranche.

 

Retrouvez les résultats de l'Ikalana en rubrique "résultats"


(15/08/2019)

15/08/19 Et toujours Bévenot à Paulhac !

Après l'inauguration et la belle surprise de l'an passé, l'heure était venue de confirmer du côté de Paulhac. Comme l'an passé, le parcours plutôt varié, entre chemin, traversée de la forêt de Buzet et portions bitumée bien corsées, avait été reconduit, suite à la belle impression laissée en 2018. Heureusement pour les participants, il faisait moins chaud pour affronter les belles côtes au programme.  Hélas, côté affluence, en passant du 10 au 15 août, c'est une trentaine de sportifs en moins qui avait fait le déplacement dans les côteaux du nord-est toulousain.  Dommage, car il y avait de jolis noms parmis les inscrits, avec notamment Damien Bévenot, Gaston Nkombo et Jérôme Bellanca pour ne citer qu'eux! Et, tiens, d'ailleurs, ces trois compères ont finalement constitué le podium final de ce 10km pas des plus faciles! Ce tiercé dans l'ordre rappelle en outre celui de l'an passé, avec monsieur Bévenot qui truste à nouveau la première place, dans un meilleur chrono que 2018 (35'09"), et Jérôme Bellanca qui s'intercale entre Damien et Gaston Nkombo! Chez les dames, la victoire revient à Stéphanie Foano en 51'02" devant Elodie Rouquier.

 

Retrouvez la vidéo de départ ICI et quelques photos LA


(15/08/2019)

10/08/19 David Pasquio aime les Pyrénées !

On avait quitté David Pasquio l'an passé du côté du GRP avec une victoire sur le Tour du Néouvielle, et bien le champion de trail était de retour justement du côté de Saint-Lary pour une grosse semaine d'entraînement et il en a profité pour aller faire un petit tour du côté du Trail du Val Louron. Et si durant la première montée de l'épreuve, il avouait avoir un peu les jambes lourdes, et bien tout s'est dérouillé après la mi-parcours et il s'est envolé vers une large victoire. Près de 8' d'avance sur son dauphin du jour, Olivier Frémy. Stéphane Cavalca complète le podium. Chez les féminines, ce fut plus serré mais Corinne Degois confirme bien qu'elle aime bien ce format de course. Elle devance Viktoria Telek de deux minutes. Sur la petite distance, Sébastien Bourdin et Julia Muller ont été les plus rapides. On aura noté que ce sont près de 400 concurrents qui se sont donnés rendez-vous en plein mois d'août sur une épreuve qui plait de plus en plus...


Retrouvez les résultats du Trail du Louron en rubrique "résultats" et plein de photos ICI et LA


(11/08/2019)

04/08/19 Laroche gagne à Fos !

C’était la 33ème édition de la course pédestre FOS ARGUT FOS figurant au Challenge départemental SERGE LEVY route 2019. Le Sénior David LAROCHE remporte cette édition en établissant un nouveau record de l’épreuve en 25mn 10s. Chez les féminines, Angèle FACHIN termine sur la plus haute marche en 39mn 00s 50 adultes et 40 enfants ont pris la ligne de départ de cette course organisée par le comité des fêtes de Fos avec une vingtaine de bénévoles, dans le cadre de la fête annuelle du village. Les conditions climatiques étaient heureusement favorables après ces dernières chaleurs sur un terrain sec. Cette course s’effectue sur une distance de 7 km avec 200m de dénivelée. Participants, accompagnants et organisateurs se sont ensuite retrouvés autour de l’apéritif ouvrant les festivités du soir avec le feu d’artifice, la fête foraine et bien sûr le bal.

 

Retrouvez les résultats de la course de Fos en rubrique "résultats"


(11/08/2019)

06/08/19 Du côté de la ronde Cuquoise

 Samedi soir c’était déjà la dixième édition de la Ronde Cuquoise. Et pour cet anniversaire le président Philippe Calmettes et toute son équipe du Cuq Sportif avaient décidé de rallonger le parcours pour atteindre les 10km et de mixer route et chemins. Ces derniers ouverts par l’association pour l’occasion. Le show (ou le chaud) pouvait débuter avec Francis Thomas aux commentaires et un grand soleil qui illuminaient la campagne cuquoise. Tout était réuni pour une édition exceptionnelle, mais qui tient à rester simple et conviviale. Côté participation avec 77 coureurs et 80 randonneurs, le résultat n’est pas à la hauteur des espérances de l’équipe organisatrice. Par contre, les bons échos des coureurs et randonneurs sur la diversité et la beauté du circuit, le balisage et l’organisation, reste la motivation principale et la récompense pour toute l’équipe de bénévoles. Côté résultats, c’est la toulousaine et fort sympathique Emmanuelle Moillard qui s’impose en 46’07’’ en prenant la 9ème place du scratch. Une belle victoire devant ses parents qui étaient venus la supporter tout au long du parcours. Le Podium sera complété par Tatiana Devic de l’AC Lacaune et Ludivine Hanmart. Chez les hommes, la famille Calvo (Adrien et Jerôme qui prendront respectivement la 2nde et 3ème place) a donné du fil à retordre à Yohan Camps (le Cuq Sportif) qui franchira la ligne en vainqueur de cette dixième édition en 40’25’’. Il aura fallu attendre 10 ans pour voir Yohan s’imposer à la Ronde Cuquoise. Ne dit-on pas que c’est l’attente qui rend les choses plus belles.Une belle édition ponctuée par la traditionnelle grillade d’après course et un concert afin de basculer en rythme « vacances ».


(06/08/2019)

04/08/19 Le Trail de la Barousse, ça se mérite !

Mais mon Dieu qu'il est rude, ce trail du Touroc ! C'est quoi le Touroc? Et bien tout simplement un roc qui surplombe la Barousse et du coup on y a une vue à 360° à couper le souffle. Quand il fait beau, bien sûr. Et cette fois encore, pour la neuvième édition du trail, il a fait beau, très beau même avec une chaleur qui a rendu tout ça encore plus dur. Mais le Trail du Touroc, chèr à Karine Zamuner, organisatrice en chef des "Barrousse Oxy", c'est bien plus que cela. Ce sont 38km taillés au couteau. Avec près de 2500m de D+. Cela commence à parler et surtout à chauffer les cuissots. C'est ce qu'on appelle certainement dans la jargon, un trail de costauds. Mais il y avait aussi deux autres distances, un 11, le petit Hardu, et un 21, le Robuste. On aime ce genre de programme. Avec près de 400 dossards distribués en tout, les Oxy ont dont fait le plein en ce début du mois d'août. On retiendra donc que Julien Courbet sur le long a toujours été en tête mais qu'il se plante de chemin sur la fin et fait trois kilomètres en plus. Même si sur le papier, Frédéric Lastinères est le premier à passer en tête, Julien est déclaré vainqueur. Chez les féminines, Elodie Davy est impériale. Sur la petite distance, ce sont Roméo Boisivon et Anna Sanktjohanser, une allemande en vacances dans le coin, qui l'emportent. Et enfin sur le 21km, Stéphane Calvaca en habitué des lieux, gagne encore et Stéphanie Fauqué en féminines. Mais bien sûr tout cela se terminait, comme à l'habitude, autour d'une bonne bière fraîche et d'un bon graillou. Sacré Trail de la Barousse tout de même. Il vaut le détour !


Retrouvez les résultats du Trail en rubrique "résultats" et plein de photos dans la foulée

Les photos

Le trail u par Brice

Le trail vu par Cricri

Le trail vu par Afum (1)

Le trail vu par Afum (2)

 

Les vidéos : 

Le départ du 38km


(04/08/2019)

02/08/19 Un peu plus de monde à Mirepoix !

La corrida de Mirepoix sur Tarn, chère à notre ami Philippe Ledugue, classique du mois d'août dans le département de la Haute-Garonne, a rassemblé un peu plus de monde que l'an passé avec presque 175 participants répartis sur les deux distances du programme : un 5 et un 10km. Il est vrai que la météo cette fois était parfaite. Moins chaud en tout cas que bien souvent par là-bas. Sur le 5km, c'est le jeune junior Julien Jalabert qui l'emporte devant Christophe Cabannes. En féminines, Juliette Rodrigues a été intouchable. Sur le 10km, Gaston N'Gombo, pressenti comme grand favori, en l'absence du tenant du titre Damien Bévénot, ne prendra, si l'on peut dire, que la deuxième place. David Laroche, en effet, était vraiment au-dessus du lot. Chez les femmes, Patricia Rouch, la master, l'emporte aussi sans souci. Tout cela se terminait par une belle soirée avec la fête de Mirepoix comme lieu de ralliement !

 

Retrouvez les résultats de la corrida en rubrique "résultats", la vidéo du départ ICI et des photos ICI


(02/08/2019)

28/07/19 300 coureurs au Grifoulet !

Pour cette deuxième édition qui a eu lieu dimanche 28 juillet 2019, dans le cadre de la fête de Reyniès, les coureurs étaient au rendez-vous. Après un échauffement en musique, un petit rappel des règles de sécurité et le coup d’envoi par Claude VIGOUROUX, Maire de Reyniès, 300 coureurs sont partis traversant le village rejoindre les bois de Reyniès encouragés par de nombreux bénévoles, toujours aussi motivés et souriants, qui se profilent tout au long du parcours.  Comme l’année dernière, deux parcours étaient proposés (12km et 20km) ainsi qu’une randonnée sur le parcours des 12km. Après 51 min 24, nous avons vu arrivé LAVIALE Julien, suivi de très près par DALLA COSTA Robin (51 min 27) et MARIN Morgan (52 min 51). Chez les filles CASARI Chiara a terminé en 56 min 52, GUILLAUMA Florence en 1h01min59 et HENRAS Stéphanie en 1h 02 min 19. Sur le parcours des 20km, c’est BELLAILA Arnaud qui l’emporte en 1h27min03 (vainqueur déjà à notre 1ère édition), suivi par SANTOLARIA Sébastien (1h30min03) et MAREUIL Erwann (1h31min35) La première fille RÜBKE Wiebke termine en 1h43min43. DA CUNHA Sandrine arrive en seconde position en 1h58min14 et LECUREUR sandy en 1h58min37. Un grand merci à vous tous pour votre participation, dévouement, enthousiasme et à l’année prochaine !

 

Retrouvez les résultats du Trail en rubrique "résultats". Texte et photo : organisation.


(30/07/2019)

28/07/19 Un peu de pluie sur le Céou !

Une matinée encore embrumée par la pluie d'hier mais qui a fait un bien fou aux traileurs et ont pu ainsi  profitez de cette course  pleine nature bien orchestrée par le club de l'AC Gigouzac/st Germain et de tous les bénévoles. Pas de changement sur le  10 km qui reste à la portée de tous les coureurs, par contre un nouveau circuit de 15 km doté de  3 montées qui a séduit nos amis vacanciers et lotois.avec  un passage aux abords des alpagas du Quercy. Le départ a été donné par monsieur le maire de St Germain du bel air, Patrick Labrande place du foirail à 9H00. A l'issue de la remise des récompenses un apéritif dinatoire a été servi aux coureurs afin de recharger "les batteries". Résultats du 15 km : 1er   Fabien DELPY du club de l'AC Gigouzac en 1H06'12, 1ère féminine  Céline DEBAILLEUL  du club de l'AC Gigouzac en 1H33'3. Résultats du  10 km: 1er Nicolas DELATTRE de Prayssac en 38'01, 1ère féminine  Anne DIEUDONNE de Belgique en 45'47 !

 

Retrouvez les résultats du Trail du Céou en rubrique "résultats" et quelques photos ICI


(29/07/2019)