Retrouvez tous les résultats des courses en temps réel dans la rubrique résultats du site....


Au sommaire de Running Mag (cliquez sur l'article souhaité)


14/07/19 Au Touch, un anniversaire en petit comité !

20ème édition pour l'épreuve de Saint-André, qui avait d'abord commencé par une course sur route avant le trail que l'on connait désormais!  Un parcours un peu modifié cette année, mais toujours aussi peu de portions plates. Au Touch, ça monte, ou ça descend, mais toujours dans de beaux paysages que les plus rapides n'ont guère le temps de savourer. Une fois de plus, une météo estivale avec un franc soleil mais des températures pas forcément excessives. Une belle brise a même permis d'éviter le coup de chaleur!  Pourtant ce bel anniversaire s'est trouvé quelque peu gâché par une vraie chute de la participation! La faute n'incombe pas à l'organisation toujours aussi dévouée. Hélas d'autres épreuves sont venus se greffer le jour j dans les environs comme l'on a coutume de le voir désormais, davantage depuis les 2 dernières saisons. On comptera autour de 200 présents, dont une grosse centaines de coureurs... Marie Gorgues et Guillaume Dupi remportent le 10km! Mais si Marie avait mis tout le monde d'accord très vite, Guillaume a dû s'employer de son côté pour éviter le retour de Bruno Aggery.  Sur le 21km, Vincent Poczekajlo s'impose haut la main avec un chrono canon quand on connait le tracé! 1h20'28", autant dire que la concurrence ne pouvait pas faire grand chose! Marjorie Filhos l'emporte chez les dames avec un temps d'1h56'56", avec Caroline Holi presque sur ses talons...
 
 
 
Retrouvez les résultats du Trail en rubrique résultats, plein de photos LA et la vidéo de départ ICI


14/07/19 Un vacancier au Trail de l'Astarac...

Un petit comité ce matin du côté du Trail de l'Astarac Sitram avec 71 coureurs (21 sur le 17,3 km et 50 sur le 12 km) mais une ambiance chaleureuse dans ce beau parc du château. Béatrice et Pierre-Yves avaient bien fait les choses pourtant avec leur équipe de bénévoles et c'est sur des superbes circuits bien préparés qu'ont évolué les participants, tous ravis à l'arrivée.  A 9 heures tapantes, tout ce petit monde a pris le départ sous les ordres du speaker Boubou, sous une chaleur lourde mais supportable pour la saison. Et le plus rapide sur le circuit de 12 km est donc un vacancier, Didier VIOLINO de Targé, venu s'essayer sur une course gersoise avant, comme il l'a dit, de se remettre à l'apéritif et au barbecue pour finir son séjour gersois. Du club organisateur (l'Astarac Fond Club), Baptiste MESMACQUE prend la seconde place talonné de près par Lucas BASTELICA HEINRICH de l'Avenir Aturin. Delphine BESTION remporte cette course largement devant Véronique SEMEZIES de Condom Running Loisir et Patricia BERTUZZI du Running Club Elusate. Sur la course longue, c'est Frédéric LASTISNERE de la JAB qui monte sur la plus haute marche. Il est suivi de Laurent SANCEY de l'UCR Saint-Justin qui, il faut le dire, a remporté la veille la course nature d'Escource (40)... et de Yannick FOURNET du Running Club Elusate. Seulement 4 filles au départ sur cette distance et Emilie SAINT-GUIRONS du Running Club Elusate qui gagne devant Virginie LARCADE de l'Astarac Fond Club et Ghislaine MARCASSUS du Peloton de l'amitié. Un tirage au sort a permis à chacun d'avoir une chance de partir avec un lot et s'en est suivi un apéritif bien achalandé au cours duquel chacun a partagé ses avis, ses courses passées et futures. Les organisateurs en ont profité pour rappeler quils étaient dans l'impossibilité d'organiser la course de Mirande prévue le 11 août prochain.

 

Retrouvez les résultats du Trail de l'Astarac en rubrique "résultats" et un album photos (en charge) ICI



14/07/19 Un vraiment séduisant Trail des Fleurs

Ce samedi, c'était la seconde édtion du Trail des Fleurs à Barèges. Cette course a l'originalité d'être organisée par un quatuor de trentenaires bordelaises, et il faut les féliciter. Car monter une course quand on n'est pas du coin, qu'en plus on est jeunes, et qu'on est que des filles, et bien c'est un sacré challenge. Et relevé de bien belle manière. Car ne vous fiez pas à leurs sourires et à leur féminité qui pourrait nous faire croire que ce sont de petites coursettes pour les filles! Que nenni! Après un 13 km l'an passé, les organisatrices ont rajouté un 25 km qui emprunte les deux versants de Barèges. La première partie monte sur les chemins qui mènent au plateau de Lisey avant d'emprunter une piste (noire?) de ski, droit dans le pentu! Résultat, on avale près de 800 m de dénivelé en à peine 5 km pour atteindre le sommet du funiculaire face au pic d'Ayré. S'ensuit une longue descente bien roulante où les jambes peuvent se lâcher pour filer à toute allure sur Barèges, avant de rejoindre le parcours du 13 km. A nouveau une longue montée en lacets, progressive, où les plus forts peuvent courir sans s'arrêter jusqu'au point culminant vers 1900 m. Puis c'est reparti pour une descente assez roulante jusqu'à la ferme de Justin, lieu d'arrivée, où tout est installé pour accueillir les coureurs : tables de massage, douches, rapatriement de sacs coureurs, ravito, bière. Après la remise des prix, un super apéro, et pour finir la fête, possibilité de partager un super repas à Barèges le soir avec bandas et feu d'artifice du village, 14 juillet oblige. La chaleur était bien au rendez-vous, et entre cette dernière et la difficulté des parcours, les coureurs sont arrivés bien rincés et bien essorés de la tête aux pieds, y compris les filles, ce qui est assez rare, et pourtant la plupart avaient leurs short aussi mouillés que si elle sortaient de la piscine! Julien Jorro, qui a accepté d'être le parrain de l'épreuve et qui a épaulé les filles dans l'organisation, n'a pas pu enlevé la victoire, il ne termine que 3è, c'est dire si la course était relevée. A la première place on trouve donc Yann Mondot en 2h15 devant Paul Iratzoquy et Sophie Bordères qui gagne haut la main chez les filles, en 2h54 avec près d'une demi-heure d'avance sur la seconde. Sur le 13 km, victoires de Julien Dones et marie Oheix. Des photos ici. Tous les résultats en rubrique. 



13/07/19 Le Pic des 3 Seigneurs ou une belle journée...

Ah quelle fut longue cette journée du côté de Banat juste à côté de Tarascon en Ariège. En effet l'ancien Trail des Courbières devenu donc le Trail du Pic des 3 Seigneurs proposait donc trois distances cette année : un 55, un 23 et un 10km. Et à vrai dire, ceux qui avait choisi la longue distance avec 4000m de D+ au passage et le soleil qui a éclaboussé tout ça, en auront eu pour une grande partie de la journée et même pour toute la journée pour certains et ce, même en démarrant en 5h du mat. En tout cas, la bagarre fut belle en tête et la paire composée de Maxime Le Berre et Sébastien Capus s'est jouée des technicités de ce parcours piègeux pour gagner ensemble... Sur le 23km, deux petits jeunes vont mettre le feu aux poudres. Louis Dumas et Teddy André ne sont quasiment pas quittés mais c'est le premier qui gagne au final. Mylène Bacon monte à nouveau sur le podium au scratch. Elle est bien entendu première féminine. Agnés Rabat, la deuxième, est un peu plus loin. Sur la courte distance, enfin, Pierre-Lo Viguier qui avouait recourir le soir même en cani-cross cette fois, l'emporte sans souci. Carlotte Finn est la lauréate sur ce 11km. On ne peut que saluer le travail de toute l'équipe de Nicolas Baulu qui s'est démenée durant deux jours pour que tout se déroule au mieux. Il y avait du monde un peu partout sur les parcours et il a donc fait le plein avec 150 sur les deux grandes distances et 100 sur le petit. Un samedi bien rempli !

 

Retrouvez les résultats du Trail du Pic des 3 Seigneurs en rubrique "résultats" et des photos ICI



12/07/19 Benjamin et Mélody survolent la nocturne de Lavaur

La 35ème édition de la Nocturne du Jacquemart n’a pas failli à la tradition, chaleur d’été, convivialité et ambiance festive toujours au menu de notre course ! Côté sportif quelques 200 coureurs présents sur le 5 et 10 km prêts à en découdre malgré la température encore chaude de ce début de soirée. Sur le 10km pas de surprise chez les hommes c’est  Benjamin Alquier au dessus du lot qui s’impose facilement devant Xavier Fave et Guillaume Chapeau. Côté féminines Mélody Julien  termine 2ème du général et évidemment 1ère féminine. Mélody fidèle de la Nocturne depuis maintenant plusieurs années nous étonne un peu plus chaque année et a été vraiment la Reine de la soirée. Le podium a été complété par Carole Humbert Mosso 2ème et Laurie Gau 3èmeLe 5km a vu la victoire d’Estève Baroudi Galvez devant Adrien Calvo et Jérôme Calvo le papa ! Chez les filles Julia Ravet catégorie cadette l’emporte et Anne Zanoni et Clara Aussenac terminent respectivement 2ème et 3èmeTout ce beau monde s’est bien entendu retrouvé autour d’un vin d’honneur  festif pour clôturer une soirée qui n’en finissait plus…

 

 

Retrouvez les résultats de la Nocturne en rubrique "résultats"



07/07/19 A Luchon, une deuxième journée un poil plus fraîche...

La chaleur était moins présente sur cette deuxième journée du LAT mais malgré tout, il a quand même fait beau. Très beau même pour ceux qui faisaient la Vénasque et qui montaient à plus de 2400. Le retour sur Luchon aura été rude. Le brouillard du début de matinée se sera vite évaporée laissant une fraîcheur toute relative. Les courses, elles, trois au programme avec la Vénasque donc et ses 45kms, la KBour et les 21 et la Tika et ses 9km étaient pleines à craquer. Sur la petite distance, c'est Florent Castet qui avait fini deuxième la veille à Espelette qui s'impose sans souci. Chez les féminines, Marylise Reyberolde a pris les devants rapidement... Sur la KBour, c'est Romain Bidau qui a mené la danse alors que Pauline Castex, la locale de l'épreuve, en l'absence de Mylène Bacon cette année, l'emporte avec bonheur. Sur la Venasque, il faut savoir bien gérer son effort... Et si Aurélie Larribeau a idéalement mené sa barque, ce fut plus serré chez les garçons. Fabien Barrau revient sur David Caulet qui avait mené jusque là dans la dernière descente et ils finissent ainsi main dans la main.


Retrouvez les résultats du LAT en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

Les départs et la Venasque

La course vue par cricri

 

Les vidéos :

Le départ de la Venasque

Le départ de la KBour (N°1)

Le départ de la KBour (N°2)

La Dika au 1er km

L'arrivée des vainqueurs de la venasque



05/07/19 La Corrida de Toulouse a fêté ses 20 ans !

Et oui, déjà 20 ans ! Vingt ans que la Corrida de Toulouse existe. On se souvient tous encore du sourire resplendissant de Serge Lévy qui avait lancé l'aventure avec Philippe Dürr, un certain été 1999. Depuis, évidemment, bien des choses se sont passées. Le départ et les arrivées se déroulent du côté de la Place du Capitole et non plus à la Prairie des Filtres, le nombre de concurrents a atteint des chiffres incroyables s'approchant désormais des 5000 partants. Mais l'âme de la course, elle, n'a pas changé et le groupe de bénévoles qui s'affaire tout au long de l'année pour que ce rendez-vous soit le plus festif et inoubliable possible a su gardé une motivation et une passion inaltérables. Cette année, pour fêter la 20ème, plein de petites attentions nouvelles comme autant de cadeaux étaient faites aux coureurs, mais on l'aura compris c'est la météo qui a joué, de nouveau, le premier rôle. La Corrida connait bien la chaleur mais les derniers événements survenus dans la région, sur d'autres manifestations, emmenaient une pression supplémentaire. Des points d'eau étaient rajoutés. Il a fait chaud certes vers 21h autour de la place du Capitole. Comme un début de mois de juillet. Rappelons aussi, avant de revenir sur les résultats que tous les bénéfices de l'épreuve ont été reversés une nouvelle fois aux deux associations : Les Petits Coeurs de Beurre et Dominique ! Sinon le Ca Balma a survolé les débats.Au premier passage sur la place du Capitole, ils étaient déjà 4 en tête. Puis Grégory Bé et Amin Boukebal s'envoleront vers une victoire qu'ils se partageront main dans la main. Derrière Gaetan Cals, déjà vainqueur il y a deux ans, finit troisième et le frère Boukebal, quatrième. La première féminine, bien sûr, n'est autre que Mélody Julien, en un peu plus de 34'. Le départ, autre anecdote, était légèrement modifié et décalé suite à un incendie survenue non loin... Sur le 3km, ce sont Oscar Deboisse et Chloé Labarrère qui ont été les plus véloces ! Bref une édition bien chaude de la Corrida cette année !

 

Retrouvez les résultats de la Corrida en rubrique "résultats" et plein de photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

Les départs et les arrivées

La course vue par Jacques

La course vue par cricri (les arrivées)

Sur le parcours par Pascal

La corrida vue par Bruno

La course vue par Jean-Marc

La course vue par Pierre

 

Les vidéos :

Le départ du 10km

Le départ du 3km

Le live avec départs et arrivées

Les arrivées du 3km

Les arrivées du 10km



06/07/19 Christelle sur un nuage au LAT !

La première journée du Luchon Aneto Trail fut chaude. Très chaude même. Et le taux d'abandons enregistré alors que les courses étaient loin d'être terminées est bien là pour en attester. Les coureurs de l'Ultra (85km) par exemple qui repassaient sur Luchon à mi-parcours dans la fournaise de la station pyrénéenne, avaient grand courage de ne pas retirer leur dossard et profiter d'une bonne bière glacée ou à défaut des thermes tout proches. Bref ce fut vraiment une journée de guerriers. Il y avait donc trois distances proposées : l'Ultra avec ses 85km, la 3404 avec ses 64km et la nouvelle, la Oô avec ses 40km. Aussi en vrac, alors que tout est loin d'être fini à cette heure, on aura noté que c'est une féminine qui gagne le 40km. Et oui, vous avez bien lu mais pas n'importe laquelle. Il s'agit en effet de Christelle Lazard qui est auréolée de son titre de championne du monde de trail par équipes où elle avait terminé 18ème au général. Là elle revient sur Pablo Valade en haut de la dernière montée et ne sera plus revue. Elle finit avec plus de cinq minutes d'avance. Pablo est bon deuxième et Stéphane Zocca, lui qui enchaîne donc avec le 45km du lendemain, monte sur le podium. Sur le long, c'est Rémi Badoc qui l'emporte. Il n'aura jamais aimé inquiété en menant de bout en bout. Sur le 64km, par contre ce fut une belle bagarre. Jérôme Mirassou semblait prendre un peu d'avance aux trois-quarts du parcours, c'était sans compter sur une erreur d'orientation et finalement il préfèrera finir avec Florian Monnereau et assurer le coup. Chez les féminines, Nathalie Henriques a été imperiale sur l'ultra et Lucille  Roullaud-Estanco du CA Balma gagne le 64km ... Demain est un autre jour avec trois autres distances au programme. Les plus courtes !

 

Retrouvez les résultats du LAT en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos : 

La course vue par cricri

Les premières photos

 

Les vidéos :

Le départ du 40 km Oô

Le départ de l'Ultra

L'arrivée du 40km

L'arrivée du 64km



29/06/19 Peu de monde aux Boucles Auradéennes !

Une soixantaine de valeureux participants ce matin du côté d'Auradé sous une chaleur caniculaire (30°C au départ). De l'avis de chacun, c'est très dur de courir sur le bitume dans ces conditions mais pour Ludovic et l'AFSA, tout le monde se devait d'être là. Rappelons donc que tous les bénéfices de la Boucle Auradéenne, organisée pendant la fête du village reviennent à l'AFSA, l'Association Française du Syndrome d'Angelman, maladie d'origine génétique. Ludovic, en maître de cérémonie a passé lui aussi la ligne d'arrivée sous une ovation générale. Côté course, la température n'a pas fait fumer les chronos mais François MORA passe quand-même la ligne d'arrivée en premier à près de 15 km/h en 45'12 suivi de Maxime KRUSZEWSKA de Toulouse une minute derrière. Luc LOPEZ complète le podium. En l'absence des habituelles récompensées gersoises, c'est Lison GILLE, une cadette, qui gagne la course féminine, suivie de Gwenaelle VARIN et de Chantal CIVIT. Chacun a pu bénéficier d'un apéritif après la remise des prix, même si beaucoup sont vite partis se mettre au frais.

 

Retrouvez les résultats d'Auradé en rubrique résultats, plein de photos ICI et la vidéo de départ LA



23/06/19 L'Amazeaunes se porte bien, merci pour elle !

Si il y a bien une organisation qui ne prend pas une ride dans le département de la Haute-Garonne et qui fait fi de la concurrence, c'est bien l'Amaz'Eaunes chère à Sylvie Escudé. Tous les bénéfices sont reversés pour la recherche contre le cancer du sein et les coureurs (femmes et hommes donc) répondent à chaque fois présents prêts à servir une belle cause et à se faire plaisir. Du coup, ils étaient encore pas loin de 2000 à avoir pris un dossard sous un soleil de plus en plus chaud. Plus d'un millier de marcheurs et le reste de coureurs. Après le petit café de début de matinée et l'échauffement mené tambour battant par Célianne Junca en personne, les épreuves étaient lancées avec plusieurs distances au programme. Un 5, un 10, un 15 et deux marches aussi.... Bref, il y en avait pour tous les goûts. Evidemment les résultats passaient un poil au second plan dans cette matinée caritative mais on notera que Pierrick Matthieu et Chlotilde Liberos l'emportent sur le 10km et Max Massat et Gaëlle Colas sur le 15 km ! Et bien sûr Célianne Junca, la marraine à vie de l'épreuve, remporte de nouveau le 5km....



Retrouvez les résultats de l'Amaz'Eaunes en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée 


Photos :

La course vue par JB

La course vue par Afum (1)

La course vue par Afum (2)

La course vue par Pierre

La course vue par Pierre (2)

La course vue par Manu


Vidéos :

Le départ

La vidéo souvenir





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 






© AQTD - Mentions légales