Retrouvez tous les résultats des courses en temps réel dans la rubrique résultats du site....


Au sommaire de Running Mag (cliquez sur l'article souhaité)


11/10/20 Le Trail Auri'gines a fait le plein !

Une épreuve qui a bien eu lieu ce matin, c'est du côté d'Aurignac. Les inscriptions ont été limitées exprès à 500 en tout sur trois distances....Ah qu’il était difficile ce trail, mais sa magnificence valait bien à elle seule que l’on s’évertue, que l’on s’ingénie, entre les pierres à terminer sa course. Des hauteurs du trail des Aurigines, une ère vous contemple. La bonne idée de l’association aurignacourt : proposer aux férus du trail trois courses sur 9, 16 ou 35 km sur les parcours qu’empruntaient il y a des millénaires nos ancêtres du paléolithique. Que l’homme ait des racines communes avec le singe prête certainement à sourire, les Aurignaciens du coin devaient sans doute avoir aussi des pieds de bouquetin. Si l’automne a imposé au paysage traversé ses teintes chaudes, les maillots de toutes les couleurs se sont sérieusement humidifiés sous l’effort de leurs propriétaires. Le climat est certes moins rigoureux qu’il y a 40000 ans, mais les pierres et les dénivelés sont restés les mêmes. Et sur les trois distances, il fallait garder bons pieds caprins et extrême lucidité pour se frayer un passage sur l’interminable  succession de côtes et de descentes, entre les arbres, les sentes ravinées, le galop dans la boue, dans l’herbe rendue glissante, équilibristes dans la caillasse et sur les glands qui roulent sous les semelles. L’ascension finale du château médiéval par la falaise a marqué les esprits. L’assaut impose de se hisser sur la place forte par les branches, à grands renforts de cordes pour ensuite dévaler un escalier qui mène à la délivrance, à une cloche qui sonne l’arrivée et à une bienfaisante soupe chaude de potimarron. 499 coureurs au départ de la seconde édition. L’engouement est indéniable et la gestion du protocole sanitaire a mobilisé tout le monde. Guillaume Tiphène, déjà vainqueur l’année dernière, a largement dominé le 35 km, Blanka Balogh monte avec lui sur la première marche d’un podium imaginaire. Sur le 16 km, Adrien Oillic et Marie Lalmant se sont imposés. Sur le non moins simple 9 km, Clément Mialhes a dominé Roméo Boisivon, la locale Sandrine Aram a contenu Marie Gorgues.

 

Retrouvez les résultats du Trail Auri'gines en rubrique "résultats" et des vidéos et photos en suivant

Photos :

Le trail vu par Jules

Le trail vu par Afum (1)

Le trail vu par Afum (2)

 

Vidéos :

Le départ du 16km



11/10/20 Un petit tour à Luchon !

L'association Benoît, un sourire pour la vie  a organisé samedi une journée de lutte contre le cancer à Bagnères de Luchon. Dans le cadre des actions proposées, elle a proposé pour la seconde fois au grand public une randonnée pédestre de 9 km, un trail de 16 km réservé aux adultes et gagné par Mathieu Penza et une course pour enfants. La manifestation a rassemblé 200 participants, récolté 7500 euros qui seront reversés pour la recherche sur le cancer, en particulier sur le cancer du péritoine, à l’IUCT de l’Oncopole de Toulouse.



04/10/20 Un trail de la passerelle humide...

Pour sa deuxième édition, le Trail de la Passerelle de Mazamet s'est donc disputé dans des conditions météos fraîches et humides. La pluie était bien au rendez-vous mais en fin de matinée seulement et donc les parcours particulièrement glissants par endroits. Mais pas de quoi refroidir l'ardeur de traileurs avides de compétitions. En effet, cette épreuve était une des rares maintenues dans la région, et chacun avait à coeur de se donner au maximum pour honorer ce dossard tant espéré. "Nous avons suivi à la lettre les recommandations sanitaires dictées par la FFA" précis Fabien Hyzy, de la mairie de Mazamet, principal instigateur du trail. "Comme c'est seulement la deuxième édition, même si nous avons dû nous adapter et enlever quelques aspects conviviaux, nous ne voulions pas tout remettre en cause." Ainsi ils furent 800 en tout, répartis sur deux distances, un 12 et un 27km à avoir braver les conditions. Et tous auront eu la chance de franchir donc la fameuse passerelle, longue de 180m et haute de 70m, qui a donc vu la jour en 2018 et qui est, sans le savoir, à l'origine de l'idée du trail. On comprend bien pourquoi ! Côté compétition, malgré un départ rapide de Romain Anglade sur le 27km, c'est bien Cyril Pasturel qui va prendre la course à son compte et ne plus quitter la tête. Il s'impose en  2h34'. Juliette Lemaitre est  la première féminine. Sur la petite distance, Clément Delbes était au-dessus du lot. Déjà en tête dans la première bosse. Il l'emporte en  1h pile. Chez les féminines, c'est Anaïs Volante, la locale, qui s'impose. Vivement la troisième édition avec le retour du repas et de la fête !

 

Retrouvez les résultats du Trail de la Passerelle en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée 

 

Les vidéos :

Le passage dans la 1ere  bosse sur le 27km

Le passage dans la 1ère bosse sur le 12km


Les photos :

En haut de la 1ère bosse



27/09/20 Irréductible volonté !

En dépit, peut-il y avoir un autre mot, des conditions sanitaires qui imposent aujourd’hui arrêtés préfectoraux et protocoles ahurissants, l’association des Irréductibles Bipèdes a tenu à organiser contre vents et marées sa 5ème édition de l’Irréduct Trail. L’épreuve est incontournable et très prisée. Si la manifestation, d’ordinaire si conséquente en animations et en réconfort dinatoire, s’est résumée dimanche à une simple randonnée sportive et à deux seules courses sur 10 et 17 km, le succès a été au rendez-vous. La plupart des coureurs sont accrochés à leur sport, ils sont frustrés de voir tant et tant d’organisations annulées. L’irréduc’trail a fait le plein, le plein de coureurs venus faire le plein de sensations. Dès vendredi, les deux courses ont affiché complet sur le site. 300 participants ont pris le départ du 17 km, 250 celui du 10 km. Tous étaient masqués et ont été lâchés aux ordres du starter, par flopées de six lancées toutes les dix secondes. A courir contre la montre, on ne situe pas bien son rang dans la course. Les plus ambitieux donnent tout ce qu’ils ont dans le ventre, le meilleur d’eux-mêmes sans pouvoir se référer à la promiscuité de la concurrence. L’intérêt de la course se résume pour la plupart à se délecter des parcours proposés. Bords de Garonne humides, sous bois couverts de rosée, température fraîche, rayons de soleil caressants et relief exigeant. Au jeu du chat et de la souris, sans vraiment pouvoir s’opposer à un adversaire de visu, le challenge revêt un déroulé particulier. Et Chrono Start, chargé du chronométrage, a du attendre l’arrivée des derniers concurrents pour entériner le classement. Sur 17 km, Gaëlle Colas s’impose de deux petites secondes sur Elodie Bajul. Yoan Valdes domine largement les débats à distance, reléguant ses quatre premiers poursuivants à plus de deux minutes. Sur le 10 km, Marie Gorgues s’impose à Sarah Huette, le Satucien Nathanaël Bordes domine le vétéran 2 Patrice Ros.

 

Retrouvez les résultats de l'Irréduc'Trail en rubrique "résultats" et plein de photos ICI et LA



18/09/20 A Castres, ça va très vite !

Les 10km de Castres, initialement prévus en début d'année et décalés donc en raison du COVID, se sont bien déroulés ce vendredi soir dans une chaleur un peu retombée mais avec pas mal de vent. Il a fallu faire quelques aménagements aux organisateurs pour maintenir l'épreuve, notamment l'annulation de la course des enfants, mais entre 5 et 10km, ils furent tout de même près de 400 à avoir pris un dossard. On retiendra surtout de cette soirée la folie des chronos. Il est vrai que sur le 10km, Gaëtan Cals et Mélody Julien, tous deux à peine remis des championnats de France élites d'athlétisme, le week-end dernier à Albi où ils s'étaient alignés sur 5000m, faisaient office de grands favoris. Gaëtan s'impose donc en 29'46'' et laisse son dauphin du jour, Kevin Lassère, à plus de deux minutes. Mélody réussit la perf de se classer 5ème au général en 33'41''. Sur la petite distance, Antoine Villechenaud l'emporte devant Baptiste Léguevaque (voir photo) et Khadija Bondjellouli en féminines...

 


Retrouvez les résultats des 10km de Castres en rubrique "résultats"



12/09/20 Une Epicurienne qui fait du bien...

Et oui l'Epicurienne Trail a bien eu lieu aujourd'hui du côté de Castelnau d'Estrefonds. Dans cette période difficile, les organisateurs ont donc dû attendre la décision de la préfecture jusqu'au dernier moment. Et pourtant la dernière confirmation est belle et bien tombée en milieu de semaine. Les épreuves, emménagées pour la circonstance pouvaient avoir lieu. Il s'agissait donc d'un 18 et un d'un 11km. Le tout agrémenté d'une marche également de 11km. Les enfants n'étaient pas en reste avec deux distances proposées en plus. Mais bien sûr, la fête d'après-course, gros repas convivial, était annulé et sur les ravitos qui ont fait toute la réputation de l'Epicurienne, les règles sanitaires étaient respectées à la lettre. Chaque concurrent avait sa petite portion qui l'attendait. Mais une portion "haut de gamme" tout de même avec des petits mets réalisés par de vrais chefs. Hummm.... Près de 1000 coureurs en tout avaient pris un dossard et au final sous une chaleur digne d'un mois d'août, ce sont Tanguy Barlett et Stpéhane Champeaux (dont c'est le grand retour à la compétition) qui l'emportent respectivement sur le 18 et le 11km.. On notera que sur la petite distance, Joan Grenet l'organisateur du Trail de Baziège de novembre, prend une belle deuxième place. Chez les féminines, Céline Machado et Virginie Dominuez restent impériales !

 

Retrouvez les résultats de l'Epicurienne Trail en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

Les photos sur le parcours

Le trail vu par Cricri

Le trail vu par Afum

 

 

Les vidéos :

Après le départ du 18km

Après le départ du 11km



06/09/20 Du côté du Trail de Venerque !

Cela faisait longtemps qu'il n'y avait pas eu une course dans le département 31. Très longtemps même. Du côté de Venerque ce matin, avec une météo idéale, ils étaient plus de 450 à avoir repris un dossard. Le Venerque Trail a donc bien eu lieu avec ses deux distances au choix et sa marche et l'organisateur Christophe Coustouzy a vraiment tout fait pour que tout se déroule dans les règles en vigueur. Notamment en déplaçant la zone de départ de celle d'arrivée. En tout cas, tout le monde était vraiment content de se retrouver et de sa luer enfin. Sur le 18km, on notera qu'Adrien Latestère s'impose sans coup férir et Chiara Casari en féminine. Of course. Sur la petite distance de 10km, ce sont Fanny Martin et William Avouac qui se sont montrés les plus véloces. Pour la suite des courses en septembre en Haute-Garonne, on sait d'ores et déjà que l'Epicurenne Trail de samedi prochain et l'Irréductrail de Cazères de fin de mois sont maintenus !!

Retrouvez tous les résultats du Venerque Trail en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

Les photos du Trail par Krys

La course vue par Afum N°1

La course vue par Afum N°2

 

Les vidéos :

Vidéo dans la côte sur le 18km

Vidéo dans la côte sur le 10km

 



06/09/20 Un petit tour du côté de Beaumont...

Avec un temps sec et frais les chronos se sont affolés sur cette 11ème édition aux parcours identiques à l’année précédente. Le prometteur Mattéo Granier emporte le scratch du 10km en 34 minutes et ce malgré un rajout de distance involontaire ! Florence Guillauma l’emporte chez les féminines. Yefsah Matthieu termine les 19.500 km en 1h22 sur un parcour bien sec cette année. Valérie Létisse s’impose quand à elle en 1h48. L’organisation remercie et félicite les quelques 130 coureurs et les marcheurs qui ont fait de cette éditions un succés  ,malgré les conditions d’inscriptions et de participation. L’amicale des sapeur-pompiers de Beaumont-de-Lomagne de vous donne rendez-vous en septembre 2021.

 

Retrouvez les résultats du Trail des Lacs en rubrique "résultats" et plein d'autres photos ICI



17/08/20 A Balma, on voit la vie en orange !!

Organiser un événement sportif est toujours un challenge délicat proposé aux clubs : Motiver les indispensables bénévoles, réunir un plateau sportif digne de ce nom, faire siennes les contraintes réglementaires et, désormais, sanitaires... Choisir pour ce faire les dates du 30 juillet et du 14 août aurait pu paraitre pour le moins incongru. C’est toutefois le challenge, parfaitement réussi, que s’est imposé le CA BALMA. « Au cours de cet été où rien ne se passe sur le plan sportif, beaucoup de nos athlètes étaient demandeurs de compétitions. Les uns pour donner du sens à leur entraînement quotidien, les autres pour préparer les échéances nationales repoussées au mois de Septembre en cette saison si confuse », explique Michel BOURDONCLE, Président de la Tribu Orange. Si les deux Meetings Estivaux qui ont réuni la fine fleur des spécialistes régionaux et nationaux, de la Marche et du Demi-fond, ont été couronnés de succès, tout n’aura pas été simple en amont. « Réunir les bénévoles en nombre suffisant au milieu des vacances d’été, avec la difficulté additionnelle des contraintes sanitaires imposées par la pandémie, a bien sûr été plus complexe qu’en temps normal ». Les athlètes, eux, sont venus nombreux pour participer, des quatre coins de la région Occitanie ou de l’Hexagone et quelques grands noms de l’athlétisme français étaient présents sur la piste balmanaise, tel Yohan KOWAL, champion d’Europe ou encore les frères GRAS, tous internationaux. Les meilleurs coureurs du club organisateur se sont succédés sur la ligne de départ au gré des nombreuses séries. Gaëtan CALS, Marie PERRIER, Simon PRADY, Thomas TEOPHILI, Thomas CAMPOS, Antoine GAUDIN, Clara PREVOT et d’autres ont largement fait honneur au maillot orange, en remportant leur course ou en établissant à l’occasion leur record personnel. Du fait de la qualité du plateau sportif proposé, ces deux soirées ont accouché de nombreux records personnels, donc, mais aussi de plusieurs meilleures performances françaises 2020 (à l’heure où nous écrivons ces lignes) et même d’un record national en l’occurrence celui de l’Ile Maurice sur 5000m féminin, qui a été battu par Marie PERRIER, athlète du ...CA BALMA ! « Cela a été la cerise sur le gâteau, effectivement ! Voir, en fin de soirée, une athlète du club battre un record national sur notre piste a été une jolie récompense pour tous les bénévoles présents», apprécie le président du club. On retrouvera les athlètes de la Tribu Orange sur les différents championnats de France programmés en Septembre, et notamment les Championnats de France Elite et Espoirs qui se dérouleront à Albi les 12 et 13 septembre prochains.

 

Retrouvez les résultats des meetings ICI et les photos de Thomas LA



15/08/20 Petit comité à Ilhet !

Malgré cette période un peu spéciale de post-covid, quelques organisations sont maintenues. Et cette fois c'est du côté d'Ilhet dans le 65 que ça s'est passé. Il est vrai que sur un KV, les règles sanitaires sont sans doute plus faciles à faire respectées. Toujours est-il qu'ils furent un peu moins de 80 à avoir pris un dossard pour se tester sur un peu plus de 1km de D+ sur 4,8 km en tout. Vincent Loustau en 42'35'' était au-dessus du lot. Elise Guillot s'impose en féminines et prend une belle place au scratch. La pluie était aussi l'invité de dernière minute, surtout au sommet. 


Retrouvez les résultats de la Verticale en rubrique "résultats" et quelques photos ICI





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





© AQTD - Mentions légales