Retrouvez tous les résultats des courses en temps réel dans la rubrique résultats du site....


Au sommaire de Running Mag (cliquez sur l'article souhaité)


24/07/16 Superbe édition des Trois Pics !

Les membres de l'association des Trois Pics avaient le sourire cette année. Une belle petite météo attendait en effet tous les concurrents et ils furent donc quasi 500 à avoir saisi l'opportunité sur quelques unes des plus belles montagnes du 31. La petite distance de 20km avec tout de même 1200 m de D+ a réuni quelques pointures régionales de la discipline. Pourtant quand David Gosse prend le départ, sur ce genre de format, il est toujours très difficile de penser l'emporter. Ainsi Romain Anglade, l'homme en forme du moment, qui remporte le challenge, aura mis toutes ses forces dans la bataille. Il finit à quelques secondes seulement. Stéphane Bacou est bon troisième. Lui aussi a enchaîné quelques belles prestations ces deux derniers mois. Chez les féminines Valentine Hallez a dû également bataillé jusqu'au bout pour garder une trentaine de secondes d'avance sur l'expérimentée Corinne Degeois. Sur le long par contre, Grégéory KIéné, l'homme du 47, n'a pas fait dans la dentelle. Il s'impose avec quasi un quart d'heure sur Sébastien Buffard. Assurèment c'est l'une de ses plus belles victoires. Stéphane Zocca s'offre aussi avec sa troisième place, une magnifique surprise. Chez les dames, Lucile Resplandy a de nouveau fait mouche. Elle est tout simplement insaisissable sur ce genre de format. Dans les quinze premières au scratch tout de même ! Enfin un petit mot sur le relais pour saluer la victoire du trio Decombe-Lasnier-Cavalca, tous trois du PAC. Sur le papier, ils étaient vraiment costauds, mais ils ont dû tout de même serré les fesses pour maintenir le CA St-Girons. Vivement donc la prochaine édition de ce trail si fabuleux et ces pics qui se mértitent !


Retrouvez les résultats du Trail des 3 Pics en rubrique "résultats" et plein de photos  ICI



24/07/16 Giordanengo, le vacancier de Céou !

Dimanche se sont disputés les trails du Céou, organisés par l’AC Gigouzac / Saint Germain sur un circuit en pleine nature, chemins agréables, routes de campagne, chemins de buis et sous-bois. Départ de la marche de 12km a été donné ainsi que des courses de 12 km et du 18 km, comptant pour le challenge vert départemental « Running Mag-Conseil Général du Lot-Errea- La Dépêche du Midi » et pour le challenge des courses Gigouzacoises à 9 h sur le foirail (départ fictif du stade de Saint Germain à 8 h 45). La météo était parfaite avec un grand soleil mais pas une chaleur étouffante. Les organisateurs étaient râvis d’accueillir quasiment 150 coureurs pour une centaine de marcheurs. Sur le 12km, c’est Joris Calles, en vadrouille dans le Lot qui l’emporte et Anne Dieudonne chez les féminines. Sur le long parcours, c’est aussi un vacancier, Stéphane Giordanengo, profitant d’une escapade dans sa belle-famille, qui gagne devant Sébastien Leroy. Stéphane est un habitué des courses de la région et en a remporté un petit paquet désormais à raison de quelques unes par période de vacances… Pascale Lacoste a été royale chez les féminines. A l’issue de la remise des récompenses, un apéritif-dinatoire a été offert par le club pour partager cette matinée sportive. Et ce fut vraiment un grand moment très… détendu et vacances, si l’on peut dire !

 

Retrouvez tous les résultats du Trail de Céou en rurbique "résultats"



24/07/16 Le Marvejols-Mende 2016 revient au Kenya !

C'était la 44ème édition de Marvejols-Mende, épreuve légendaire si il en est, véritable berceau de la course hors stade en France, et peut-être même de la course tout court si l'on y réfléchit bien. Aussi c'est avec une météo quasi idéale que ce sont élancés 3000 concurrents de Marvejols pour rallier comme il se doit la ville de Mende, préfecture de la Lozère, située à 22,4 km précisément par la petite route. Avec les ascensions devenues mythiques du Goudard et de Chabrits. Bien vite deux hommes vont enflammer la course. Il s'agit de l'Ethiopien Delesa Terefa, tenant du titre, et du Kenyan John Kipsang, qui lui, découvrait l'épreuve. Ce dernier, plus véloce dans les montées, gérera bien son effort en descente, pour placer son attaque fatale dans la dernière montée à 5km du but et finalement l'emporter en 2h12'. A 2' seulement du fabuleux record de la course. Chez les dames, l'éthiopienne Aber Selam, reste maître des lieux et gagne pour la troisième fois d'affilée... 


Retrouvez tous les résultats en cliquant ICI et les premières photos LA . Quelques photos d'ambiance : ICI Numéro spécial de Running Mag sur l'événement. 

Deux vidéosLa montée du Goudard et Quelques foulées en tête de course



24/07/16 Quand Girma s'offre une dent !

Non, non Guillaume Girma n'a une dent contre personne. Juste il a eu une petite envie dimanche matin, celle d'aller participer à la traditionnelle Dent d'Orlu en Ariège. Et du coup il n'a eu, autant l'admettre aucune difficulté à s'imposer sur les difficiles 14km et quelques du parcours. Il signe un superbe 1h28' ce qui le place en très bonne position dans la liste du palmarès de l'ascension. Juste derrière un certain Gilles Icart. Qui à l'époque était tout de même le meilleur "grimpeur" national. Derrière Guillaume Julien Buffière, un habitué, termine en 1h2=36'. Chez les féminines, Karine Sajus réussit à devancer Célianne Junca. L'épreuve sous une météo plus que clémente malgré un gros brouillard tout en haut  a acceuili une petite centaine de concurrents...

 

 


Retrouvez tous les résultats en rubrique "résultats" et quelques photos de Géry ICI



23/07/16 Dix joëlettes au 15ème Tripou Trail !

Magnifique quinzième édition de ce Tripou Trail du côté de Séverac l'Eglise dans l'Aveyron. Les deux organisateurs, Etienne Valayé et Marc Membrado n'en revenaient toujours pas, avec dix joëlettes au départ, de battre ainsi leur record. Avec une météo, pour une fois très clémente, c'est donc bien une très bel anniversaire qui leur était offert. Sinon une centaine de coureurs s'est disputée le 11km et une autre centaine le 21km, tous deux très vallonnés. Sur le 11km, on notera déjà les victoires de Jean-Philippe Lafon chez les hommes et de Cloè Prudomme chez les femmes. Sur le long, Lucien Reygade et Virginie Caillaud étaient eux au-dessus du lot. Mais bien sûr la bière et le tripou attendaient tout ce monde une fois la ligne franchie. Tradition oblige !


Retrouvez les résultats du Tripou Trail en rubrique "résultats" et un max de photos en cliquant  ICI et la vidéo de départ LA et celle des joëlettes LA



23/07/17 Avezan fête son 13ème trail du Lomagno

Sous une température assez clémente pour chausser ses baskets, 121 coureurs se sont élancés sous l’arche d’Intersport pour prendre part à la 13ème édition du Trail d’été d’Avezan. Le gruppetto était composé de coureurs locaux mais aussi de plus lointain : du Nord de la France à l’Espagne. Cette course est toujours aussi festive et l’équipe de Roger BRUNET avait prévu les lots en conséquence. IGAU Franck d’Esclops d’Azun en termine en 43’05, suivi de DIAZ Jorge de Pibrac et de ARRIEU Christophe d’Intersport Auch. Chez les féminines, FILHOS Marjorie de Splach Athlé conclut ce tour en 54’22, SOUSQUIERE Sophie de Miramont Latour et DELBOSC Sandrine du Layrac Tri l’accompagnent sur le podium. Cette fin d’après-midi d’effort s’est conclue par un apéritif et pour les inscrits et ils étaient nombreux comme d’habitude, d’un repas et d’un détour sur la piste de danse animée par DJ MD.

 

Retrouvez les résultats d'Avezan en rubrique "résultats"

 



17/07/16 L'Andorre, l'autre pays du trail...

Avec plus de 3000 concurrents pour cinq épreuves proposées tout au long d’un week-end de folie, l’AUT apparaît désormais comme une référence planétaire en termes d’organisation d’épreuves nature. A ceci près qu’en Andorre personne n’a forcément besoin d’accoler des adjectifs racoleurs à tout bout de champ, le décor et l’ambiance parlent d’eux-mêmes ! Le parcours, ou les parcours proposés pour être exact, ne s’apprivoisent pas si facilement. On ne termine pas la Ronda dels Cilms, par exemple, avec ses 170km et ses 13500m de D+ comme on va chercher son pain chez le boulanger du coin. Le tracé est grandiose, technique, énorme. On passe à près de 3000m d’altitude. C’est de la haute montagne la plupart du temps. On n’a pas le droit à l’erreur et cette année encore certains se sont fait piéger par quelques névés très rugueux. Ce n’est donc pas pour rien que l’AUT a obtenu son qualificatif d’Ultra le plus dur d’Europe. Cette année, de nouveau, des coureurs du monde entier avec plus de 40 pays représentés, sont venus s’y frotter. Quelques français auront brillé sur ce soleil retrouvé et cette chaleur parfois écrasante dans les vallées, notamment dans cette fameuse dernière descente ramenant vers Ordino que tout le monde maudissait tant après coup. Ainsi Mickaël Pasero, le Lyonnais, incertain jusqu’au bout après une blessure au pied, sera intouchable sur le Célestrail, épreuve de 83 km. Il sera donc le premier à revenir sur la ligne d’arrivée, une fois toutes les épreuves lancées. Mais le grand moment du week-end, restera sans aucun doute possible, l’arrivée du grand vainqueur de cette édition, à savoir Nahuël Passerat, l’ariégeois. Déjà troisième l’an passé, il avouait être revenu pour faire mieux. Ou aussi bien du moins. Et c’est donc en guerrier des sentiers qu’il a construit l’une de ses plus belles victoires. Il a bataillé ferme face au Japonais Yamamoto et à l’Italien Bassi. Tous trois ne se lâcheront jamais vraiment. Quelques minutes au maximum les séparant sur la majorité du parcours. Et puis Nahu, comme on le surnomme, s’en est allé. Dans les 30 derniers kilomètres, il ne cessera de creuser l’écart. Il prendra sa petite dans les bras avant de franchir la ligne. Pleurera aussi dans les bras de sa femme. Un grand moment d’émotion comme on en trouve guère que sur des ultras de ce calibre. On retiendra également, en vrac, la belle victoire de Jocelyne Pauli sur la Mitic (112km), qui a su patienter jusqu’au bout du bout pour revenir sur une espagnole, Roser, partie devant, qu’elle ne rattrapera que dans les 5 derniers kilomètres. Ouf ! Non vraiment, cet AUT est un vrai bonheur qu’il faut savoir apprécier à sa juste valeur dans ce monde du trail en constante évolution !

 

Retrouvez les résultats de l'AUT en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

Départ du Mitic (112 km)

La Ronda dels Cims (170km) du côté d'Arcalis

Arcalis (suite)

Marato del Cim (42km)

Les arrivées (part 1)

Les arrivées (part 2)

 

Les vidéos :

Départ du 170 km

Départ du 112 km

Départ du 42 km

Arrivée en direct du vainqueur du 82 km

Arrivée en direct du vainqueur du 170 km



17/07/16 Le Trail de l'Astarac devient Astarac-Sitram !

L'Astarac Fond Club organisait ce 17 juillet 2016 la 3è édition du Trail de l'Astarac soutenu fortement dans son initiative par la société SITRAM-GERS EQUIPEMENT,un sponsor remarqué par la qualité et l'originalité des lotrs offerts aux coureurs. Deux distances étaient proposées (12.800 et 18 kms) dans les sentiers de la commune de l'Isle de Noé et un tour du lac de Lizet. L'arrivée dans la cour du château a vu gagner sur la courte distance GONTHIER Yohan de l'ACA Auch, suivi de SANCEY Laurent de Mac 47 et de MESMACQUE CHAUBADINDEGUY Basptiste de l'Aviron Bayonnais Tri. Chez les féminines : DEYRIS Coralie de Masseube, MAKLOUFI Angélique et LAPART Cathy complètent le podium. Sur la longue distance, pour les masculins: DURAN Simon de Pavie Trail, MAS Stéphane d'Auch Tri et FOURNET Yanik du Running Club Elusate montent sur le podium et chez les féminines: DE LAVENERE Alice de Rios Running, PICOTTO Savina de Cugnaux et SOULE Marie-Line de Sarriac Magnoac sont récompensées...Un tirage au sort très, très long a complété les récompenses. Un apéro a conclu la matinée bien ensoleillée.

 

Retrouvez les résultats de l'Astarac Sitram en rubrique "résultats" et des photos en cliquant ICI



14/07/16 Romain continue sa moisson à Saint-André

Du côté de Saint-André dans le fin fond du département de la Haute-Garonne, dans le sud donc, se déroule traditionnellement au 14 juillet une belle petite épreuve au parcours vallonné et enchanteur, je veux parler bien sûr, du Trail du Touch. Cette année, il ne faisait pas partie du challenge Lévy comme c'est souvent le cas, mais ils furent tout de même un peu plus de 200 à s'élancer soit sur un 21 km, soit sur un 9 km. On notera pour l'anecdote qu'un certain Cédric Pélissier que l'on salue au passage habite juste à côté du départ ! Ainsi sur le long parcours et avec une météo vraiment idéale pour le coup, Romain Anglade gagne encore. On l'avait laissé du côté du Luchon Aneto Trail sur le 14km où il avait survolé les débats. Il avait fait un petit tour sur la côte avec une belle troisième place mais derrière deux gros clients comme on dit et puis cette fois il a eu raison de la vaillance de Stéphane Cavalca qui l'a talonné jusqu'au bout. Nicolas Perrier finit bon troisième. Lucile Resplandy, un peu à l'image de Romain d'ailleurs, s'impose encore et toujours. Elle aime ce genre de parcours justement. Sur le court, c'est un certain Nicolas Muller en passage dans le coin qui l'emporte nettement. Il devance Jorge Diaz habitué à briller en ces lieux. Coralie Deyris a été la plus véloce chez les féminines mais ce fut très juste face à Anne Sénéchal. Une bien belle matinée de course à pied en tout cas... pour un jour férié !


Retrouvez tous les résultats du Trail du Touch en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée

 

La vidéoLe départ commun

Les photosLe trail vu par Thomas



14/07/16 Une belle première aux lacets du Viaur !

120 coureurs ont pris le départ du 10 et 15 km sur la place de la Mairie à Bar. 40 enfants ont participé à un mini trail autour des ruines du château. Cette première édition fut un réel succès, les participants ont apprécié les très beaux parcours tracés dans la vallée du Viaur. Pour clôturer cet événement un apéritif offert par la municipalité de Bor et Bar, suivi d'une paella et d'un concert ont ravi tous les participants. Cette course va devenir un rendez-vous incontournable dans cette magnifique vallée. Côté résultats, sur le 15km ce sont Julie Lacombe et Yohan Camps qui l'emportent et sur le 9km, Pierre Bouscary et Gérladine Deltort !


 

Tous les résultats des Lacets du Viaur en rubrique "résultats"



01/07/16 Une vague orange a envahi Toulouse pour sa Corrida !


Plus de 5500 coureurs tout d'orange vêtus pour fêter dignement la 17ème édition de la Corrida de Toulouse. Quel plus beau symbole pouvait-on espérer pour remercier la ville rose qui leur a ouverte ses portes et ses rues en grand durant toute une soirée? Des terrasses gorgées de monde, des rires et des larmes, de la sueur et de la souffrance, des anecdotes et du lâcher prise, c'est tout cela qui fait que, décidément cette épreuve, ne ressemble à aucune autre que l'on ne connaisse, pour cela aussi que c'est devenue l'une des plus belles et grandes qui soient en France. Tout simplement. On n'y vient pas seulement pour courir. On y vient pour fêter une ville, pour s'éclater, pour partager, pour vibrer et qu'est-ce que cela peut faire du bien à notre époque. Cette année le quota de 5500 coureurs avait été fixé d'entrée par l'organisation. Il a été rapidement atteint et du coup légèrement dépassé. C'est énorme ! Ne mâchons pas nos mots, ne boudons pas notre plaisir. 4800 partants sur un unique 10km. On a jamais vu ça ! "La Corrida a quelque chose d'unique, un petit plus que même nous, nous avons du mal à réellement expliqué" tente de décrire Philippe Dürr, instigateur et principal chef d'orchestre de l'épreuve. La Corrida, en tout cas, ne l'oublions pas, reverse encore une fois une partie de ses bénéfices à deux associations qui lui tient à coeur, les Greffés de la Moëlle Osseuse et les Enfants de Bousquairol ! Côté performances, avec une chaleur moins étouffante qu'il y a deux ans, mais bien réelle tout de même, la bagarre fut de toute beauté en tête du 10km. Mathieu Brûlet, lauréat en 2014, mais bridé par Onséphore Nkumzimana, l'an passé, partait avec le dossard numéro un. Un peu comme le grand favori de la soirée. Mais pas mieux de sa forme, il n'a pu défendre son titre. C'est donc Gaétan Cals, lui en très grande forme après son 14'36'' sur 5000m aux Frances qui va réussir la perf du soir. Il se défait de David Gosse vers le 7ème kilomètre. Et ne lâche plus la tête. Nawal Pinna, elle, est irrésistible. Elle l'emporte encore sur une épreuve qui lui tient tellement à coeur. Elle devance Emilie Lecoq. Sur le 3km, on retiendra que Seb Gamel malgré deux fausses routes gagne quand même et qu'Aurélie Guiral a été impériale ! Une petite pensée pour finir pour Serge Lévy qui doit être bien heureux de tout là haut !

 

Retrouvez tous les résultats de la Corrida en rubrique "résultats" ainsi que plein de photos et vidéos dans la foulée 


Les photos :

La Corrida vue par Kris 

Toutes les arrivées individuelles et les départs 

Les deux départs par Rémy

La course vue par Pierre


Les vidéos :

Le live    :     - Le départ du 10km -  Les arrivées du 10km et ITW  -    Passage au 6ème km   -   Arrivées du 3 km et ITW  -    ITW de l'organisateur  -   Ambiance 

Le départ du 3 km 

Le départ du 10 km

Le passage au 6ème km





  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 






© AQTD - Mentions légales