Retrouvez tous les résultats des courses en temps réel dans la rubrique résultats du site....


Au sommaire de Running Mag (cliquez sur l'article souhaité)


21/10/18 En direct du marathon de Toulouse !

Pour suivre le marathon de Toulouse Métropole avec des photos et vidéos en direct à partir de 8h, cliquez  ICI

 

 



14/10/18 Mylène Bacon enflamme la 3ème Buzétoise !

Et voici la 3e édition pour cette petite épreuve qui émerge dans le Tarn. En ce dimanche 14 août, pardon, 14 octobre, mais avec 20°c au départ à 9h sous un beau soleil, c'était à s'y méprendre. Une météo agréable donc, même si les rafales de vent sont venues s'en mêler peu après. Un parcours très agréable, fait pour les traileurs, avec des portions sur les rives du Tarn, et quelques escapades dans les côteaux environnants. D'ailleurs on compte près de 400m de dénivelé positif sur le 18km, autant dire qu'il faut tout de même des jambes pour taper un chrono! Le parcours était assez proche de l'an passé, avec une bonne partie courue en sens inverse cette fois-ci.  Côté participation, les chiffres n'étaient pas mauvais non plus. Près de 380 coureurs sur les trois distances. Sur le plan sportif, Mylène Bacon a fait sensation une fois de plus, en remportant tout simplement l'épreuve des 13km. Avec un temps d'1h01' et plus de 5mn d'avance sur les garçons, il n'y avait rien d'autres à ajouter aux félicitations.  Sur le trail de 18km, Dominique Balitrand du PAC signe une belle victoire en 1h22'42", devant Arnaud Bellaïla et Brice Campo. Marie-Hélène Bidart gagne chez les dames, devant Karine Fabre. Enfin, sur la petite distance, on a pu apprécier les perfs de la relève avec Florian Castex (20ans), vainqueur en 34'09" et Jonathan Duntillac (junior), 2e en 34'48". Juliette Bridoux (21ans) prend la première place chez les filles. Cette belle matinée allait donc se terminer autour d'un repas convivial avec les traditionnelles grillades... Rendez-vous donc l'an prochain pour la 4e édition.

 

 Retrouvez les résultats de la Buzétoise en rubrique "résultats" et les photos et vidéos dans la foulée


Photos :

Le trail vu par Thomas


Vidéos :

Départ du 13km

Départ du 18km

Départ du 8km



14/08/18 Des changements du côté de la Saune...

Un peu moins de monde que d'habitude du côté de la Saune pour la traditionnelle Balade... Et à qui la faute? Certainement pas à la météo car il faisait vraiment une douce température pour une moitié de mois d'octobre même si le vent soufflait à grosses rafales. Non, sans doute la lourdeur d'un calendrier hyper chargé y est il pour beaucoup. En effet autant dire que ce fut hier un des dimanches les plus chargés de l'année dans le département. Trois courses à pied déjà, plus deux courses multisports réputées, plus deux autres événements à grande envergure non loin et puis aussi un marathon de Toulouse qui se dispute juste dans la foulée, la semaine suivante, cela fait beaucoup. Bref, malgré des changements de parcours appréciés de tous, avec un petit tour dans Fonsegrives même avant de replonger vers la Saune, le nombre de coureurs au départ a très nettement diminué. Dur pour les organisateurs de Courir à Fonsegrives qui mettent tout en oeuvre depuis tant d'années pour la bonne cause : les restos bébés. On se souvient que l'an passé un chèque de 4000 euros avait été reversé... Espérons donc que pour 2019, une harmonie apparaîtra dans ce fameux calendrier. A suivre donc. Pour ce qui est des résultats, Mattew Paris s'impose sans gros souci et Sophie Pourcel chez les féminines. Sur le 14km, c'est le triatglète Thomas Renneteau qui l'emporte, poursuivi tout du long par un Habib Benama, jamais si loin. Chez les dames, Sophie Patarin est de retour et se fait plaisir sur cette épreuve qui fait du bien au moral.La remise des prix fut comme à l'habitude avec un tirage au sort grandiose...Jean-Michel Dorsz, organisateur en chef, tenait à remercier chaleureusement les 70 bénévoles, qui l'ont aidé dans cette tâche !!

 

 

Retrouvez tous les résultats de la Balade de la Saune en rubrique "résultats" et des vidéos et photos dans la foulée

 

Les photos :

Dans la bosse

Départ et arrivées

 

Les vidéos :

Le départ

Passage au 7ème km



14/10/18 Le Foie Gras fait le plein à Mauvezin !

Michel Perusin et son équipe étaient en pleine forme ce matin pour accueillir non moins de 1800 personnes sur la Ronde des Foies Gras de Mauvezin. La météo prévoyait jusqu'à la veille de la course des trombes d'eau alors qu'il a fait très beau du côté de la Lomagne. Certes, le vent a soufflé sur les hauteurs et certains ont souffert tout au long de ces 25 km de course. Mais à Mauvezin, on ne vient pas forcément pour perdre des kilos et c'est souvent le contraire qui se produit. Pensez-donc... 7 fermes du canton dans lesquelles le ravitaillement est à base ni plus ni moins de foie gras. Difficile de résister. Et si les premiers jouent la gagne, ils sont nombreux à venir ici pour le plaisir avant tout. Et ce ne sont pas Mathieu et Aurélien Jondeau qui diront le contraire, l'un venant de Bordeaux, l'autre de Calgary au Canada, rencontrés au repas "tout canard" compris dans l'inscription. Au final tout le monde a pris du plaisir et c'est bien ça l'essentiel !

 

Retrouvez les résultats de la Ronde en rubrique "résultats", ainsi que plein de photos ICI et d'autres LA  et aussi les photos de Sylvie ICI

Le départ des coureurs ICI et le départ du VTT LA



14/08/18 A Rieumes pour la bonne cause...

Beaucoup de randonneurs sur cette boucle rieumoise version 2018. Pour autant les coureurs ont également répondu présent et ce sont près de 400 courageux qui ont pris un départ sur l'une des trois distances proposées. Du beau soleil et un sacré vent ont fait le reste. En tout cas cela aura permis de récolter des fonds pour l'association ELA... et c'est bien là l'essentiel. Toutefois, on retiendra que sur le 26km, c'est Dany Lasnier qui l'emporte et Lucile Resplandy en féminines !LA

 


Retrouvez les résultats de la Boucle  en rubrique du même nom et puis plein de photos ICI, La vidéo du 26 km ICI et du 12 km LA



07/10/18 La pluie s'invite au Trail du Cassoulet !

C'était donc la 14ème édition du Trail du Cassoulet. Déjà. Et si la météo a quelque peu joué avec les nerfs des organisateurs, la pluie s'invitant en dernière minute à Verfeil, rendant les parcours un peu plus glissants et surtout gâchant un peu le repas qui d'habitude se déroule sur la pelouse du site d'arrivée, cela n'a pas entamé toutefois l'enthousiasme général et le record de participants était, lui, largement explosé. Il est vrai que d'habitude l'épreuve tombait en concurrence directe avec une autre grosse course du calendrier dans le département de la Haute-Garonne et que cette année, cette dernière a été tout simplement décalée. Du coup, près de 2500 personnes se sont retrouvées du côté de Verfeil pour profiter des charmes d'une campagne vallonnée à souhaits. 1000 coureurs sur la petite distance des 14km, 400 dur le 24 et 200 sur le 32 km, en gros, auxquels il faut rajouter bien entendu les 600 matcheurs (randonneurs ou nordique) et on ne parle même pas ici des centaines d'enfants... Bref l'équipe de 150 bénévoles tous groupés autour du charismatique Marc Montal, chef opérator du trail, était ravie d'accueillir autant de monde. D'autant plus qu'une nouvelle fois l'épreuve faisait partie du challenge nationale de la convivialité et qu'à ce titre quelques invités de marque étaient de passage sur la commune, tels les organisateurs des marathons de Cheverny, Médoc, Cognac, Royan ou même de la Pastourelle et de la Ronde Cérétane. Le repas du vendredi et la pasta party du samedi étaient de grands moments d'échange et d'émotion. Côté sentiers, on a donc assisté à une petite démonstration sur la longue distance de Nicolas Miquel. On se souvient encore de son petit déboire de l'an passé sur le 24km alors qu'il caracolait en tête au côté de Yoan Meudec, le champion auvergnat, cette fois il n' a pas laissé passer la chance et s'impose de nouveau sur le 32km,  épreuve qu'il connait donc sur le bout des doigts. Chiasa Casari a été royale chez les dames sur la longue distance. Sur le 24km, c'est l'homme de la saison, Stéphane Cavalca qui l'emporte largement et Sophie Pourcel fait de même sur cette distance en féminines. Sur le court enfin, Jérôme Andrieu déroule en tête et que dire de Mylène Bacon qui finit cinquième au général.Tout le monde cherchait ensuite une petite place à l'abri pour déguster dignement ce fameux Cassoulet !

 

Retrouvez les résultats du Trail en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

Passage au château Riquet

Passage au château du 14km

Les départs et arrivées

La course vue par Jacques

 

Les vidéos :

Passage au km 6 pour le 23 et 32km

Passage au km6 pour le 14km

Le départ vu du ciel

Départ du 24 et 32km

Départ du 14km

 



07/10/18 De la pluie pour la bonne cause...

C'était la 5ème édition de courir pour une cause et pour cet anniversaire, la pluie que nous n'avions pas connu depuis fort longtemps s'est invitée au programme.  Plusieurs épreuves avaient donc lieu ce matin avec une funcolorrun de 5 km, une course de 10 km, une marche de 10 km, un trail de 17 km, un raid découverte et un raid, sans oublier une course réservée aux enfants. Tous les bénéfices de ces manifestations étant reversés pour la recherche et le bien être des enfants malades. Malgré le mauvais temps, 150 partants sur la funcolorrun, 127 sur le 10 km et 77 sur le trail de 17 km étaient sur les plaquettes des chronométreurs et de Nawal Pinna, l'organisatrice. Les chiffres des raids n'étant pas en ma possession mais nul doute qu'il y avait aussi du monde. Christophe Arrieu d'Intersport remporte le tral devant Stéphane Mas et Henryk Sobinski également d'Intersport. Audrey Bernabeu des 1% remporte la course féminine devant Luce Plaud et Angélique Makloufi de l'AC Auch. Sur le 10 km, 3 séniors devant en Victor Blancafor, Pierre Cochet et Julien Renard. Le podium fille se compose de Catherine Monahan, Delphine Camignon de l'AC Auch et Cécile Odorico.

 

Retrouvez les résultats en rubrique "résultats" et quelques photos LA



06/10/18 Conditions pas faciles du côté de l'Ekiden...

Bon cette année, autant le dire tout de suite, les conditions étaient un peu plus difficiles que d'habitude du côté d'Albi et de son traditionnel Ekiden. Beaucoup de vent avant le grand départ et pour les premiers relais et puis la pluie et l'orage, annoncés longuement par des éclairs et du tonnerre sont arrivés.Aussi, forcément, cela a un peu gâché la fête d'après-course et difficile ainsi de prendre d'assaut les terrasses non abritées. Cette année, ils furent 475 équipes de 6 à avoir répondu à l'invitation de l'association albigeoise. C'est un peu moins que l'année passée, mais il est vrai qu'avec 507, on avait dépassé, de loin, les plus grandes espérances. On a pu retrouver aussi pas mal d'habitués qui ne rateraient pour rien au monde ce rendez-vous. Chez les hommes, par exemple, la formation du SATUC tenante du titre, a tenu la tête pendant presque toute la course, avant de se faire souffler la victoire pour quelques secondes seulement par les Chevaux de Course du KM42. 2h19'23'' contre 2h19'29''. Un suspense de folie ! Chez les féminines aussi, les filles du SATUC furent irrésistibles. En mixtes (3F et 3G), les sociétaires du SC Blagnac étaient venus chercher leur qualif pour les Frances en moins de 2h50' et ils finissent deuxièmes en 2h38' derrière les intouchables de l'ECLA Albi ! Mais bon, l'Ekiden est un rendez-vous de fête et de retrouvailles. Un rendez-vous où se mélangent à merveille recherche de performance et lâcher prise. Les copains se retrouvent pour former des équipes au pied levé et les clubs se donnent rendez-vous pour essayer d'affûter leur vitesse, de tisser des liens dans la cohésion. Bref on trouve tous les genres, tous les goûts, tous les niveaux et bien sûr tous les sexes du côté d'Albi.  Les rues qui entourent la cathédrale sont noires de monde. Chacun en groupe a pris son petit bout de trottoir comme un QG de fortune, un point de rencart pour ne pas se perdre et où tout le monde vient piocher un petit quelque chose à boire ou à manger en attendant son tour. Même si la météo, cette fois, a un peu gâché tout cela !


Retrouvez les résultats de l'Ekiden en rubrique "résultats" et les premières photos ICI et la vidéo de départ LA. D'autres photos LA mais aussi une belle vidéo souvenir ICI



06/10/18 Courir les seins en rose...

Quel engouement ! Qu’elle était belle cette couleur rose unanime brillante au soleil qui a recouvert tout le centre ville de Saint-Gaudens samedi après midi ! A l’initiative de l’association Ak’tiv santé et des membres de la municipalité, la seconde édition du Sein Go Rose a affiché complet. Près de 900 marcheurs, 130 coureurs sur les cinq kilomètres d’un tracé urbain dessiné autour des plus beaux sites de la ville. La mission était simple, recréer l’événement de grande ampleur qui, en ces journées d’octobre rose, s’associe à l’élan caritatif national mobilisé pour la recherche du cancer du sein, action et prévention. Franck Daures, qui chapeaute l’organisation, est ravi. La recette est intégralement reversée, à parts égales, à la Ligue contre le Cancer et à Aktiv’santé, dont la raison d’être, explique le président est de « prendre en charge sportivement des malades ». Samedi, la place nationale a chanté la vie en rose. La foule, impressionnante, a recouvert chaque espace pavé. Ils étaient 900 sur la randonnée organisée et 220 coureurs inscrits au trail urbain, tous habillés de la couleur du jour, tous inondés de la lumière d’un soleil particulièrement généreux. Joël Aviragnet, député, anonyme dans la cohue, a lui aussi chaussé les baskets et parcouru la ville en rose. Répartis sur 5 ou 10 kilomètres et invités à se poursuivre sur un parcours urbain truffé de plus de 300 marches essentiellement tracé en centre ville et mettant en valeur les plus beaux sites de la cité, les coureurs se sont régalés. Le départ donné simultanément pour les deux épreuves a accentué l’effet de masse. Sur le 5 km, Romain Leocadie, Jérôme Massol et Arnaud Havet se partagent le podium masculin. La Columérine Nassera Dheilly, 58 ans, s’offre la première place féminine devant les deux excellentes Commingeoises Sandrine Bernoville et Myriam Recurt. Sur le 10 km, le jeune Saint-Gaudinois Julien de Mauléon s’offre sa première grande victoire sur une course de cet acabit. Julien devance Nicolas Depetris et un duo père/fils uni, Thierry et Florian Mounic, 3èmes ex aequo. Marion Berra domine facilement Sophie Conti et Cathy Anere. L’initiative a remporté pour la seconde fois un succès énorme. Sous les parapluies roses, entre chaque paire de seins roses, les cœurs ont bien battu.

 

Retrouvez les résultats de Go Sein Rose en rubrique "résultats" et plein de photos ICI et d'autres photos LA



06/10/18 Des foulées ciadouzaines sous le soleil

Cinq bonnes douzaines de participants à chaque épreuve, il a fallu filer très certainement jouer des coudes et transpirer à grosses gouttes samedi matin à Ciadoux. Dans le cadre de la fête du village, l’association « la Foulée Ciadouzaine » remettait le couvert et proposait pour la cinquième édition quatre épreuves sportives pédestres, deux courses de 5 et 10 km et deux randonnées pédestres sur les mêmes parcours. Champs à perte de vue, la chaîne des Pyrénées en fond de carte postale, ciel ensoleillé à souhait, à défaut de quantité de participants, la qualité du plateau était bien présente. Sur le 10 km, au coude à coude jusqu’à la ligne d’arrivée, Bruno Aggery et Jean Philippe Bosch ne se départagent que de quelques secondes. Laurent Guy, distancé, est 3ème. Chez les dames, Céline Machado ne laisse aucune chance à ses rivales. Sylvie Doguet est seconde et Jennifer Metcalf, revenue du diable vauvert, subtilise dans la dernière côte la dernière place du podium à Rose Sanchez. Sur le 5 km, Guillaume Dupin, en cador, domine Sébastien Trinel et Anthony Vales. Impériale comme à son habitude Anne Sénéchal domine outrageusement et gagne devant Souad Chahrabane et Marlène Boué. Après l’effort, pour une somme demandée modique à l’inscription, chaque participant a été retenu pour un déjeuner champêtre. 

 

 

Retrouvez les résultats des Foulées en rubrique "résultats" ainsi que plein de photos ICI





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 






© AQTD - Mentions légales