Retrouvez tous les résultats des courses en temps réel dans la rubrique résultats du site....


Au sommaire de Running Mag (cliquez sur l'article souhaité)


10/12/17 La Ronde de Ramonville : vent et cafouillage !

C'était la cinquième édition de la Ronde de Ramonville et le moins que l'on puisse dire, c'est que le succès ne se dément pas. Bien sûr, le record de 2015 n'a pas été battu, mais avec plus de 1000 coureurs classés sur le seul 10km et une cinquantaine d'enfants, tous les efforts de l'Athlétics Coaching Club cher au duo Riaucem-Javier, ont été largement récompensés. Il est vrai que ce 10km qualificatif, situé ainsi en fin de ce saison, avec son parcours vraiment roulant, a pour réputation de faire voler en éclats les records de tout un chacun. Pas cette année pourtant. Les coureurs, en effet, n'ont pas été gâtés avec du vent violent en rafales, de l'humidité et même quelques gouttes de pluie sur la fin. Bref un vrai temps d'hiver pas propice aux performances. En tout cas, cette année c'est la championne de 100m haies, Reina Flor-Okori qui donnera, dans son rôle de marraine, le coup d'envoi. Mais la course a été pas mal perturbée, avouons-le, par l'erreur d'aiguillage d'une vingtaine de coureurs en contre derrière le groupe de tête et surtout le vélo ouvreur. Du coup, il aura fallu un grand temps de réflexion pour savoir qui l'avait vraiment emporté, surtout que dans le même temps, Gaëtan Cals, le grand favori, victime d'un jour sans, mettait le clignotant vers le 6ème km. Les quinze premiers à franchir la ligne ont été ensuite enlevés du classement et c'est donc David Gosse qui l'emporte pour son grand retour en un peu plus de 31' devant Nicolas Bouvier-Gaz. En féminine, on notera la superbe performance de Julie Latger qui est revenu dans les derniers mètres au contact de Maximila Jérotich, la Kenyane. Elle finit à un souffle...

 

Retrouvez les résultats de la Ronde de Ramonville en rubrique "résultats" et plein de photos et vidéos dans la foulée. TOUTES NOS PHOTOS SONT GRATUITES ET RECEVABLES EN HD PAR MAIL SUR SIMPLE DEMANDE !

 

Les photos :

Le départ et passage au 2ème et 6ème

Toutes les arrivées

La course vue par Pierre

La ronde vue par Julien

La ronde vue par Afum Team

 

Les vidéos :

Passage au km2

Le grand départ

Toutes les arrivées



03/12/17 Conditions hivernales pour la Launagu'Etoile

Bon il fallait vraiment être courageux pour braver les conditions de ce premier dimanche de décembre du côté de Launaguet. Bien sûr la neige qui était tombée la veille avec quelques flocons ici et là, n'a pas tenu mais en tout cas le froid et surtout le vent glacial, eux, étaient bien présents et c'est dans des conditions pour le moins hivernales que tout le monde s'est élancé sur cette 5ème édition. Ceux du 5 ou du 10km, mais aussi ceux de la marche nordique, première manche du tout nouveau challenge d'Occitanie. Mais malgré tout, l'affluence était quasi la même que les années précédentes avec presque 1000 coureurs t marcheurs en tout, sans compter les enfants, et cela mettait du baume au coeur des bénévoles de l'association Courir pour eux en charge de l'organisation. Rappelons si besoin était que la majorité des bénéfices de l'épreuve est répartie entre Enfants Do qui oeuvre pour venir en aide au enfants atteints de grave maladie et l'ARSEP qui, elle, aide les personnes atteintes de sclérose en plaques. Côté résultats, avec près de 600 engagés sur le seul 10km, Damien Bévenot s'impose sans souci en 34'. Stéphanie Sidieube fait de même en féminines. Sur la petite distance, ce sont Marion Van de Steene et Estève Baroudi qui ont été les plus véloces !

 

Retrouvez les résultats de la Launagu'Etoile en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée 

 

Les photos :

Départs et arrivées

Sur le parcours

La course vue par Jacques

La course vue par Pierre

Les enfants

 

Les vidéos :

Départ du 10km

Départ du 5km



03/12/17 Une première froide de l'hivernale des Templiers

Bon, on va pas vous faire un dessin : les conditions météos étaient particulièrement rugueuses pour la première édition de l'Hivernale des Templiers. Froid et froid au programme. Et on ne va pas tourner non plus autour du pot, la com faite comme à l'habitude autour de l'événement, fortement rattachée aux Templiers, a permis de voir pas mal de monde affluer du côté de l'Aveyron. La seule distance de 62 km a accueilli plus de 500 coureurs et pas loin de 800 sur le 35km. On vous parle même des deux parcours plus petits qui ont fait le plein. On retiendra donc sur le long, c'est Thomas Cardin qui s'impose et qui est le premier à inscrire son nom au palmarès. Il devance de quelques poignées de minutes, Pierre-Laurent Viguier et à quelques minutes encore on retrouve Yohan Stuck. Sandra Martin à, de nouveau, été royale chez les féminines. Sur le 35km, Michel Rabat a retrouvé la forme et Elodie Alimat a été la plus rapide...


Retrouvez les résultats de l'Hivernale en rubrique "résultats", ainsi qu'une vidéo départ du 11km et  du 22km et photos ICI de Merville Trail



02/12/17 La Nocturne du Coeur dans le froid !

Froid glacial du côté de Verfeil pour la traditionnelle nocturne du coeur dont tous les bénéfices, mais absolument tous, sont reversés au téléthon. Alors c'est vrai que cette année, la date n'est pas tombé exactement sur le Téléthon qui aura bien lieu la semaine prochaine, mais ce sont tout de même près de 350 coureurs et autant de marcheurs, qui se sont réunis autour de Marc Montal et tout ses amis des Trotteurs de la Balerme. Et la soupe chaude qui était servie juste après l'épreuve a fait du bien à tout le monde. Côté résultats, Thomas Renetteau, le tenant du titre, très en vue l'autre jour lors du Trail du Pastel a survolé les débats. Tout comme Mélanie Guissepin chez les féminines. On note que le deuxième du classement était en cani-cross dont pas vraiment dans la même course que les autres, mais comme il n'y avait pas de récompenses au final, cela n'avait guère d'importance. La bonne humeur était de mise lors de ce rendez-vous champêtre... et glacial !


Retrouvez tous les résultats de la Nocturne en rubrique "résultats" et quelques photos ICI



26/11/17 Quand le TTM joue à guichets fermés !

Il est vrai que la date n'est pas si mauvaise avec juste quelques cross comme uniques concurrences dans la région mais tout de même, le Trail Toulouse Métropole a désormais son public tout acquis. C'est une évidence. Et si les conditions météos sont à peu près passables, comme c'était le cas ce matin dans les hauteurs toulousaines, et bien il fait le plein de concurrents sans trop de soucis. 1000 sur la seule distance de 15km. Près de 600 en tout sur la longue distance avec des possibilités en solo, duo ou relais. Le succès est donc bien réel. Aussi on se souvient tous de la venue de Laz, l'an dernier, que l'on ne présente plus. On se souvient aussi de la crue de 2015 où les organisateurs avaient été obligés de tronquer le parcours ramené à 45km. Cette année, les deux parrains, Romain Anglade et Véronique Chastel, ont grandement mouillé le maillot. Deux personnes en or qui font désormais partie de la grande famille du Cosatrail. Côtés résultats, sur la petite distance tout d'abord, les parrains ont été à l'honneur puisque Romain Anglade (parrain 2017) franchit la ligne d'arrivée main dans la main avec Nicolas Miquel chez les hommes, et Mylène Bacon (marraine des débuts) s'impose devant Corinne Degois chez les femmes. Sur le long les habitués ont été à la fête puisque Dominique Balitran réussit la passe de 2 devant un autre habitué de l'épreuve et des podiums de celle-ci avec Pablo Valade, alors que Savina Picotto remporte la mise. Et pour être complet en relais c'est l'équipe d'Absolu Raid Occitanie composé de Casari, Villeneuse, Viguier et Bé qui fait mouche. Pouvait-il en être autrement? Mais on retiendra surtout la belle ambiance et la bonne humeur communicative de l'équipe du Cosatrail. Une belle fête comme un avant gout de Noël, un mois en avance.

Retrouvez tous les résultats du TTM en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

Le départ du 15km et dans la côte

Le départ du 50km et sur les berges

Le Trail vu par Jacques (1)

Le Trail vu par Jacques (2)

Le 50km vu par Merville Trail

Le Trail vu par Pierre

Le Trail vu par Jean-Marc

Votre photo individuelle et gratuite avec Afum

 

Les vidéos :

Le passage à Pech David du 15km

Le départ du 50km

Le départ du 15km

Passage au 2ème km du 50km

 



26/11/17 1500 au cross Hubert André de Carmaux

Carmaux et son cross, comme chaque année, marque de son empreinte la saison de cette discipline dans la région. Et cette fois la météo était idéale pour assister à de beaux duels, même si, certains préfèrent toujours un peu plus de boue pour ces occasions. En tout cas, ils furent quasi 1500 en tout, toutes courses confondues, à avoir de nouveau répondu à l'invitation de l'US Carmaux. On ne va pas passer en détail tous les résultats, mais on peut retenir que chez les femmes c'est Kenza Dhmani qui s'impose sans faute et que chez les hommes, sur le long, on retrouve Reda Jaafar, grand favori, celui-là même qui avait brillé lors de la dernière Corrida de Toulouse ! Guillaume Girma, premier régional, semble déjà en grande forme. Par équipes le SATUC s'impose devant Balma...


Retrouvez tous les résultats du cross en rubrique "résultats" et plein de photos en rubrique "photos"



25/11/17 De l'eau froide et des feuilles à Gargas !

Guillaume Dupin et Alice Levron étaient bien au dessus de la concurrence ! Ils auront bien pataugé dans les feuilles, les flaques et les couleurs de l’automne. Les 160 coureurs du trail qu’organise chaque année l’ACM Aventignan se sont mouillés samedi après midi. La sueur et l’eau de pluie froide ont eu raison de leurs maillots. Qu’importe le flacon, pourvu qu’il y ait l’ivresse. Tous sont rentrés exténués mais particulièrement heureux. Les deux parcours proposés, tracés entre chemins vicinaux et sentes boisés autour de Gargas ont ravi les sens. L’automne a pris possession de la nature, renvoie les plus belles couleurs et les meilleures senteurs. Dans un cadre idyllique, sur 12 km, Guillaume Dupin n’a attendu personne et s’est imposé en cavalier seul devant Julien Courbet et Mathieu Bertos. La Tarbaise Alice Levron s’est adjugée le record féminin de l’épreuve en dominant largement ses rivales Myriam Dutrey et Sophie Conti. Sur le 6 km, les deux Saint-Gaudinois Jérôme Rannou et Bruno Aggery, longtemps au coude à coude, ne se sont départagés qu’en fin de parcours, quand la boue a rebuté le second. Anne Sénéchal, toujours impériale, s’impose une nouvelle fois sur la petite distance.

 

Retrouvez les résultats d'Autour de Gargas en rubrique "résultats" et plein de photos ICI



25/11/17 La nouveauté vient de Rodelle !

Arrivés assez tôt en fin d'après-midi pour retirer leur dossard à la Maison du Causse de Bezonnes, les coureurs étaient ensuite dirigés vers les 4 bus affrétés pour les transporter au village départ : St Julien de Rodelle. Après un passage à la salle des fêtes pour se changer ou finaliser leurs déguisements, les coureurs se rapprochaient de la zone de départ avec son sas et sa ligne de départ originale "ambiance guinguette" sous la balançoire. Et c'est à 20h00 que Mr BRALEY, sponsor principal de la manifestation, lançait le départ du chronomètre seulement... Car cette première vague était vide. Pour y être, il fallait être un homme de plus de 74 ans ou une femme de plus de 66 ans... Personne donc ! Mais 1' plus tard, 2 coureurs se trouvaient près à partir : Denise Nozerand (Master 3) et Marcel Henry (Master 4). Leurs départs donnaient le ton et mettaient un gros coup de pression sur tout le peloton de poursuivants. Pour permettre aux poursuivants de savoir où se trouve la tête de course, 2 vététistes ouvraient le chemin équipés de gyrophares visibles de très loin. Les vagues démarraient donc toutes les minutes avec des coureurs de plus en plus jeunes au départ, jusqu'au derniers partants, des hommes âgés de 19 à 30 ans ! Pour le tracé, pas de rubalise mais simplement de la bombe réfléchissante qui ne laissait aucun doute sur le chemin à suivre. Les 2 premiers kilomètres, descendants (200 D-), lançaient les hostilités avec des objectifs variés suivant les coureurs : ne pas se faire rattraper par leur collègues, dépasser un maximum de coureurs, reprendre la tête de la course, remporter le jambon de pays (8kg) mis en jeu pour le premier coureur passant à Rodelle, scintiller le plus possible dans la nuit étoilée... Les motivations étaient diverses. A Rodelle, Marcel Henry assure ce qu'il était venu chercher : le jambon ! Avec une confortable avance, il avoue à ce moment là rentrer tranquille jusqu'à Bezonnes. Derrière, grosse bagarre avec des coureurs partis de très loin qui ont déjà fait une belle partie de leur retard, notamment le jeune et talentueux Rémi Carmarans venu de St Amans des Côts (passage en 8ème position à Rodelle alors qu'il partait 20' derrirèe Marcel Henry).  La vue des nombreuses frontales dans la vallée du Dourdou est magique : un long filet lumineux s'étend sur des centaines de mètres alors qu'on perçoit le souffle des coureurs et le bruit de leurs pas au sol... Alors que les 2 juges continuent de scruter les coureurs pour savoir qui sera le plus fluo et lumineux, un coureur déguisé en ange allume un fumigène devant eux ! (il remportera finalement une paire de chaussures HOKA) A la maison du Causse, 11km  et 280 m D+ après le départ, c'est finalement le doyen (master 4) en la personne de Marcel Henry qui réussi l'exploit de l'emporter ! Pour compléter ce podium incroyable, le plus jeune, Rémi Caramarans, aura finalement remonté 111 coureurs (et signer le temps scratch brut) pour finir second alors qu'Annie Douziech aura superbement résisté (partie à 20h08) pour finir 3ème. Un concept novateur, des coureurs ravis, des organisateurs heureux, cette 1ère édition en appelle d'autres !

 

Retrouvez tous les résultats des vagues nocturnes en rubrique "résultats" et quelques photos ICI



19/11/17 La Boucle du Confluent garde le vent en poupe...

Une température proche du zéro à l'heure du départ, une brume persistante froide et humide qui nous rappelle bien que la Garonne n'est pas bien loin, on ne pouvait douter de l'arrivée de l'hiver en région toulousaine, en cette matinée de 19 novembre. Mais cela n'a pas empêché, bien au contraire, le PAC et toute son équipe d'une centaine de bénévoles, de faire une nouvelle fois le plein sur cette 15ème Boucle du Confluent. Pas loin de 1000 sur la seule distance de 10km, mesurée officiellement et faisant partie de deux challenges, le Lévy et le Décathlon Running Tour, le ton était donné. A cela il faut rajouter plus de 250 sur le 5km et quasi autant d'enfants, et on a le compte. Ensuite toute l'expérience et le professionnalisme de l'organisation, toujours avec cette pointe d'humour et de décontraction très "rouge et blanc", même si la présidence a changé depuis déjà un an, a fait le reste. Les coureurs aiment venir à Portet car ils s'y sentent bien. Un peu comme chez eux et tout est propice donc à faire, en plus, un bon chrono, voire viser la qualification. Tant pis, dès lors, pour la concurrence d'une autre épreuve du côté de Fenouillet qui a changé sa date habituelle et qui a eu, du coup, un peu moins d'affluence. Côté performance, comme à l'accoutumée, on retrouve aussi quelques habitués mais cette année, c'est bien Adrien Latestère qui va dominer les débats. Il est resté pendant plus de 6km avec Ludovic Richard Vite en tête et puis il a placé une accélération pour finalement l'emporter en un peu plus de 31'. Mélody Julien, la jeune junior tarnaise, tout jjuste auréolée d'une médaille d'argent aux Frances de 10km, rafle la mise en 36'10''. David Laroche et Marion Marmorat, pour être complet, ont remporté la petite distance. Tout cela se terminait comme à l'habitude du côté de Portet par une énorme remise des prix, digne d'une veille de Noël !

 

Retrouvez tous les résultats de la Boucle du Confluent en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée

Les photos :

Tous les départs et toutes les arrivées 

Ambiance, parcours, remise, enfants

Votre photo individuelle gratuite sur le parcours 

 

Les vidéos :

Le départ du 10km

Le depart du 5km

Arrivées du 5km

Arrivées des 10km



19/11/17 Belle affluence du côté de Lourdes-Tarbes

Un bon cru pour ce Lourdes-Tarbes 2017, 35è du nom, avec des chiffres constants. 846 coureurs sur le semi-marathon et 1270 personnes sur toutes les épreuves, marche, rollers, handisport inclus. Un temps magnifique mais un froid piquant au départ à Lourdes, qui aura  ou aurait pu verrouiller quelques muscles. Malgré tout, on a eu des belles courses et une densité intéressante de part et d'autre. Chez les hommes, un trio Capoferri, Alfieri (anciens vainqueurs) et Mirassou s'est vite formé. Ce dernier, traileur de talent, a voulu joué des tours à ses adversaires avec quelques accélérations, mais le plus résistant et le plus sage l'emporte en fin de course : Guillaume Alfieri réalise la passe de 2 en 1h09'21, après son succès en 2015. Mirassou est à 8s seulement, Capoferri 1 min derrière. Chez les femmes, Cathy Gastellu, deux fois sur le podium, s'adjuge enfin la victoire en 1h26'01. De supers jambes aujourd'hui et la classique en poche ! Florence Feutrier, vainqueur l'an passé, était moins bien mais termine  tout de même seconde à un peu plus d'une minute ! Blanka Balogh, vainqueur du 10 km de la Barousse, monte sur la 3è marche. Satisfaction du côté des participants comme de l'organisation et de ses nombreux bénévoles ! Rendez-vous l'an prochain pour poursuivre l'aventure !

 

Texte et photo : Mathieu Bertos. Retrouvez les résultats de Lourdes-Tarbes en rubrique "résultats"

 





   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 






© AQTD - Mentions légales