Retrouvez tous les résultats des courses en temps réel dans la rubrique résultats du site....


Au sommaire de Running Mag (cliquez sur l'article souhaité)


19/08/17 Enorme 28ème édition du Montcalm !

C'est tout simplement incroyable. Depuis le temps que les organisateurs du marathon du Montcalm espéraient que leur épreuve prenne une nouvelle dimension avec un peu plus de monde au départ, surtout sur la distance reine des 42km, et bien cela semble être désormais chose faite. En effet avec 560 inscrits sur cette seule distance, le record est plus qu'explosé. C'est presque le double du meilleur score jamais enregistré. Tout simplement fantastique. Et bien sûr, si l'on rajoute à tout cela les deux autres distances du menu, plus tous les enfants de la veille, ceux du KV de jeudi soir et également les marcheurs, on dépasse allègrement les 1700 dossards distribués. Incroyable, je vous dis. Une belle récompense en tout cas pour Gilles Denjean qui a tant et tant bataillé pour que ce fabuleux rendez-vous ne meurt pas. Comme quoi la vie est bien faite parfois ! Côté résultats, c'est encore une fois, l'espagnol Marc Pinsach qui l'emporte sans surprise. Il met 4h18' pour venir à bout de ses 42km avec près de 3000m de D+, pas loin du record de Michel Lanne. Cela ne fut pas de tout repos car en faut c'est Michaud qui menait la danse et que dans le descente, Miguel Ortéga est revenu très fort, mais en tout c'est sa troisième victoire en ces terres, lui qui vient de battre le record de l'ascension de l'Aneto ! Chez les féminines, la reine reste la sympathique Sandra Martin. Elle a su gérer parfaitement sa course et même si il met un peu plus au chrono que l'an passé lors de sa première victoire, cela se joue seulement à une poignée de minutes. On retiendra donc pour être complet que sur le Trail des Novis (25km), Nicolas Miquel gagne encore après sa récente victoire à l'Ikalana mardi et Irène Torres chez les féminines et que sur le Trail des Mineurs (13km), Thomas Robin et Mylène Bacon (4ème au scratch) se sont imposés sans gros souci ! Tout cela se terminait comme à l'accoutumée par un bon petit repas au centre du village alors que le petit marché des producteurs battait son plein en même temps !

Retrouvez les résultats du Montcalm en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

Départs et arrivées

En montagne

Le Montcalm vu par Afum

 

Les vidéos :

Départ du 25km

Départ du 42km

Arrivée du vainqueur du 42km

Passage en montagne sur le 42km



15/08/17 Record du côté de l'Ikalana !

Beau petit record du côté de l'Ikalana avec plus de 600 coureurs au départ. Les organisateurs avaient un peu peur cette année en retirant une distance du programme d'avoir un peu moins de monde et finalement c'est le contraire qui s'est produit. Le record de l'épreuve a donc été battu largement et c'est sur la distance des 24km que le niveau été des plus relevés avec au départ deux anciens vainqueurs en la présence de Nicolas Miquel (2013) et Maël Alric (2016). Malheureusement le duel sera écourté puisqu'au 10ème km, alors qu'ils étaient encore au coude à coude, Maël va se fouler une cheville, laissant le champ libre à Nicolas. Ce dernier en profitera même pour battre le record, au chrono cette fois, de la course. Chez les féminines, c'est la membre de l'équipe de France masters, Catherine Thomas qui l'emporte nettement devant Corinne Degeois. Cette distance, rappelons-le, faisait partie du challenge Occitanie des trails. Sur la courtes distances, ce sont Vincent Bouzat et Sophie Mzenc qui ont été les plus rapides. Tout cela se terminait par un énorme repas à "la bonne franquette" !

 

Retrouvez les résultats de l'Ikalana en rubrique "résultats" et un max de photos ICI , la vidéo du départ du 24km LA et celle du 10km ICI



13/08/17 Anglade ou une virée au Tour du Biros

C'est la première fois qu'il se rendait du côté de Sentein pour le Tour du Biros mais Romain Anglade n'a pas fait dans le détail. Il l'emporte après une belle bagarre face à l'enfant du pays, Eric Destrade, lui en pleine préparation, comme à l'accoutumée, pour le marathon du Médoc début septembre. Ils furent donc une petite centaine à répondre, malgré les vacances et le week-end prolongé, à l'invitation des organisateurs si conviviaux du Tour. Du côté de Sentein, c'est la fête au village et cette course à pied qui allie bitume et chemin, montées et descentes, est le moment fort du long week-end. Et ce depuis plus de 20 ans désormais. Aussi si le fabuleux record de Gilles Icart n'est pas encore mis à mal, cette année avec 1h06' au compteur, Romain n'a pas fait de la figuration. Côté féminine, c'est sa compagne, Julie Gimbert qui s'offre les honneurs. Largement devant en un peu moins de 1h30'. Bref tout cela e terminait comme toujours par une bonne bière sur la place du village. Tranquilou bilou !


Retrouvez les résultats du Tour en rubrique "résultats" ainsi que des photos ICI et la vidéo de départ  LA



13/08/17 Marie-Laure signe son retour à Mirande !

Mirande attire toujours les vacanciers en ce week-end du 15 août. Sur les 123 partants presque la moitié étaient des "extérieurs". Un temps parfait pour cette course de 10kms en début de matinée, mais cela c'est très vite réchauffé pour les derniers arrivants. Quatre tours de ville permettent aux spectateurs de participer pleinement à la manifestation. Sur le podium masculin l'espoir Baptiste Mesmacque (37'28) de l'Aviron Bayonnais Tri monte sur la première place, talonné par Joël Lalanne (37'34), le local de l'étape arrive deuxième et le columérin Jérémy Legent (38'22) termine troisième, tous en moins d'une minute. Chez les féminins Mirande et le Gers ont vu le retour gagnant de Marie Laure Dumergues arrivée 4ème au scratch en 38'24. Maëlle Fontaine qui nous arrive des Fontenay aux Roses (92) finit deuxième suivie de Véronique Sémézies, à  quelques dizains de secondes. Une fois de plus, notre animateur local, Daniel dit "BouBou" a su faire vivre cette manifestation et faire patienter les coureurs jusqu'à la publication des résultats. L'organisation qui entoure Aurore vous invite à la 24ème édition en 2018.

 

Texte et photo : Alain. Retrouvez les résultats de Mirande en rubrique "résultats"



13/08/17 Une première réussie au Trail de Boulogne

Les frères Jean Guillaume et Ludovic Daste et Myriam Dutrey ont remporté  samedi matin la course nature de 12 km qu’organisait pour la toute première fois l’amicale des sapeurs-pompiers dans le cadre des fêtes de Boulogne sur Gesse. Répartis entre course et marche sur un circuit sélectif avec une côte de plus de 400m, la centaine de participants a démarré devant la maison des associations pour passer devant la mairie, direction le collège puis le lac. Les coureurs ont continué vers les coteaux de la cote de Navarre et sont revenus à travers dans les bois par l’ancienne voie ferrée pour terminer au centre-ville. Au terme de leur course effrénée, Jean Guillaume et Ludovic Daste, premiers ex aequo devancent Sébastien Col et Mathieu Piton. La Boulonnaise Myriam Dutrey ne laisse aucine chance à ses camarades de club, Souad Charhabane et Véronique Castex. Sur la marche, les pompiers ont eu la surprise de voir un marcheur local, M.Furet,  âgé de79 ans, arriver le premier avec une cadence olympique. Lucas Dutrey, le plus jeune de l’épreuve, 11 ans, est second. Au pied du podium salué par les élus de la commune, tous les participants sont se montrés ravis de la manifestation et sont prêts à revenir l’année prochaine. Les sapeurs-pompiers seront forcément enclins à reconduire l’événement l’année prochaine. 

 



06/08/17 Decombe s'empare du Trail de la Barousse !

Belle petite organisation du côté de Sarp dans les Hautes-Pyrénées pour cette nouvelle édition du Trail de la Barousse, décliné sur trois distances et une marche, et qui a réuni plus de 300 participants en tout. Le tout était orchestré de main de maître par la sémillante, Karine Zamuner, des Bourrasques Boudinaires, qui a su emmené sa touche personnelle pleine de charme et de dynamisme dans cette épreuve au caractère par ailleurs fort convivial. Sur la longue distance de 37km et 2100m de D+, rendue redoutable par toute la boue du parcours apparue suite à une nuit d'orages ininterrompus, c'est Sébastien Decombe qui l'emporte après une belle bataille face à Samir Hijazi qui avait déjà couru la veille du côté de Carbonne avec aussi une deuxième place sur le 10km. Chez les féminines, c'est bien sûr Lucille Resplandy qui gagne encore. Sur la distance intermédiaire de 18km et quasi 1000m de D+, qui faisait partie du challenge du Commingeois, c'est Ludovic Dasque qui a été le plus véloce en 1h36' alors que Pauline Castex était bien sûr intouchable chez les féminines. Enfin sur le court de 11,5km, on retiendra les victoires de Matthieu Assimans et Rose Sanchez. Tout cela se terminait comme à l'accoutumée par là-bas par de la bière devant une immense paëlla !


Retrouvez les résultats du Trail en rubrique "résultats" et les premières photos ICI et d'autres LA et la vidéo du départ ICI



06/08/17 Petit retour sur les courses de Fos !

17h30 le 6 août 2017 : Top départ de la 31ème édition. A peine quelques mètres, et, devant le gîte d’étape du Sarramoulin, il faut déjà lutter pour garder sa place en grimpant l’escalier du Pas de Moine. La voie, horizontale, domine ensuite le bas du village.  Mais une fois les dernières maisons dépassées, c’est la forêt … et la montée qui s’affirme, bien sûr. Montée vous dites ? Non ! La vraie montée, c’est à la sortie de la forêt, dans la lande, une fois franchi le ruisseau à Rimbach. Il faut bien lever la tête pour voir l’objectif. Même pas : l’objectif était caché par un virage et il est bien plus haut. Ici, puiser dans son mental n’est pas qu’une expression. Et encore, cette année, exceptionnellement, on nous a fait une fleur, il fait bon. Vous vous imaginez sous le cagnard ? Enfin, le chemin en balcon domine la Garonne du haut des 170 mètres grimpés depuis FOS et offre un répit tout relatif. Admirer le panorama qu’offre ce début de Val d’Aran et humer le parfum du thym serpolet, ce sera pour plus tard. Pour l’instant, les Hauts-Garonnais doivent gagner les places qui rapporteront des points au challenge LEVY. 19 courses sur le département en 2017, et donc 19 chances d’en rapporter, avec 7 participations à assurer au minimum. Enfin, on gagne les premières maisons du charmant village d’Argut Dessous et son ravitaillement. Pointage avant la redescente. Heureusement, cette année, le terrain est sec mais toute l’attention doit être mobilisée sur les cailloux du chemin. Juste une petite concession pour saluer, en les croisant, les valeureux poursuivants qui s’accrochent, en marchant, dans la cote. Au retour dans Fos, pas question de rentrer direct. Un gentil organisateur nous détourne vers le ciel du village : Capdevielle. Un dernier coup de rein avant de dégringoler à fond sur la place du Marjas et voler vers la ligne d’arrivée sous les encouragements des spectateurs, habitants du Village, estivants ou juste visiteurs de la fête locale qui bat son plein. Au total, un parcours de 7 km seulement pour nos 45 coureurs, mais un terrain varié et accidenté où rues, chemins, escaliers, forêts et landes de montagne se succèdent à un rythme précipité. Au final, c’est encore Xavi MORA qui l’emporte en 25’59’’, 44 secondes de moins que l’an dernier. Juste de l’autre côté de la frontière, à Les, où il réside, on n’est pas étonné. « C’est encore Xavi qui a gagné ? Il a gagné, la veille, en Espagne, une course de 12 km !» Affaire à suivre, donc. Mais l’écart se resserre : Bruno AGGERY est à 8 secondes et Florian RUMEAU à 1 mn 8 secondes. Six Séniors aux premières places du scratch, dans un mouchoir. Le premier Master n’est que 7ème. Pourtant d’habitude, cette course profite aux anciens. 2017 sera-t-elle l’année de la relève ? La première féminine, par contre, Anne SENECHAL est Master. D’ailleurs, les 5 premières féminines du Scratch sont Master. Un défi lancé aux jeunes séniors qui n’ont compté qu’une seule représentante. La performance de Jean-Jacques DELMAS, Master 4, est également remarquable avec seulement 7 minutes concédées au jeune premier catalan. Ni juniors, ni cadets au classement. Les jeux vidéos ont été vainqueurs pour cette fois. Par contre, 55 plus jeunes, venus à la fête, se sont initiés sur des parcours aménagés pour chaque catégorie. 4500m par exemple pour les minimes, en circuit entre le camping et la boulangerie. La nouvelle victoire de Xavi MORA s’inscrit naturellement dans la dynamique du voisin Val d’Aran où l’émulation pour le trail bat son plein. Fos, tout proche, avec ses infrastructures d’accueil, est idéalement situé, à la charnière entre le somptueux Luchonnais et l’Ariège sauvage. Lors des courses au départ de la vallée verdoyante, le Pic d’Aneto, point culminant des Pyrénées (3404 m), est partout présent. Les chemins sont techniques, avec peu de plats. Le GR10, en particulier, offre aux coureurs ses multiples lacets en sous-bois qui montent vers Artigue, et, sur le versant opposé, la longue ascension panoramique du Tuc de Crabère avec plus de 2000m de dénivelée.

 

Retrouvez les résultats de Fos en rubrique "résultats"



04/07/17 Et revoilà Matthieu Paris à Mirepoix !

Belle petite ambiance du côté de Mirepoix en ce vendredi soir très lourd. Pas la grande foule avec moins de 150 coureurs au départ mais évidemment ça sentait fort le vacances et la convivialité prenait le pas sur la compétition avec un après-course qui a fortement duré. Mais cela nous aura permis au moins d'assister au grand retour de Matthieu Paris. Lui qui avait été absent des compétitions depuis quasi deux ans à cause d'une mauvaise blessure est donc bien de retour. On l'avait déjà vu remettre un dossard l'autre jour, mais cette fois il gagne et de belle manière puisque derrière lui on retrouve des gars comme Aurélien Jean ou Sylvain Gobin. Bref c'est le retour de Paris. Chez les féminines, c'est Ellis Robby qui s'impose sans souci !


Retrouvez les résultats de Mirepoix en rubrique "photos" et plein de photos ICI



05/08/17 Andréotii et Cot se font la belle à Cuq !

C’était hier au soir, déjà, le 8ème départ de la ronde Cuquoise. Et cette année de nouveaux chemins avaient été ouverts spécialement pour l’occasion par l’équipe de Philippe Calmettes. Plus de chemins, un peu moins de route sur une distance de 8.6 km et ce n’était pas moins de 106 coureurs qui s’élançaient à 19h sous les ordres du « micro » Marc Andrieux. Un départ assez rapide avec l’enjeu du « kilomètre horizontal » pour le 1er homme et la 1ère féminine à franchir les 1 000 premiers mètres de l’épreuve. La suite s’est jouée à la « pédale » ou plutôt à la force des jarrets dans les sentiers escarpés et vallonnés de la campagne Cuquoise. A ce petit jeu c’est Maxime Cot, adepte de ce format de course qui s’impose en 32’55 devant Yohan Camps, qui n’arrive décidemment pas à gagner sur les terres de son meilleur pote, et Jean Pierre Julien qui peut se vanter d’être le seul à ce jour à avoir gravi les 3 marches du podium Cuquois. Chez les féminines Marine Andréotti a pris le dessus sur ses consoeurs pour s’imposer en 43’09 devant Ginette Fau et Manon Bialade la locale de l’épreuve. La remise de récompenses champêtre, suivie d’une grillade et d’un concert finiront de clôturer cette édition. Vivement l’an prochain pour découvrir ce que les bénévoles du Cuq Sportif nous auront préparés.

 

 

Retrouvez les résultats de Cuq en rubrique "résultats"



10/07/17 Numéro spécial Corrida de Toulouse

Le voici donc tout chaud, le numéro spécial consacré à la 18ème Corrida Agricole Toulouse 31. Cliquez sur le visuel ci-dessous !

 

 

Spécial Crédit Agricole Toulouse 31 2017





   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 






© AQTD - Mentions légales