Retrouvez toutes les infos et les résultats des courses de votre région en temps réel !



Archives 2022


    2022 : Janvier - Fevrier - Mars - Avril - Mai - Juin -

26/06/22 Le beau rendez-vous de Saint-Orens !

C'était la deuxième édition de la course entre rivières et châteaux de Saint-Orens. Et avec plus de 500 participants, on peut dire que le succès était au rendez-vous. Un peu moins de partants que l'an passé certes, mais ce n'était pas le même week-end et cette fois la concurrence était rude dans le département avec une poignée d'épreuves inscrites dans le seul département de la Haute-Garonne. En tout cas les parcours proposés étaient de toute beauté entre bords de rivières et traversées de châteaux, tout cela aux portes de Toulouse. Entre vallons et campagnes. Sous l'impulsion de la municipalité de Saint-Orens, c'est donc une belle classique nature qui a vu le jour. Côté résultats, trois distances étaient proposées, un 7, un 14 et un 21 km auxquelles il faut rajouter la marche et les courses enfants. Julien Labesse et Nadia Lachet auront été les plus véloces sur la courte distance. Sur le 14km, inscrit au challenge Lévy trail, Anaëlle Szternberg qui avait gagné la veille à Beaupuy l'emporte donc encore et reprend la tête au général. Dominique Balitrand ne semble pas vouloir vieillir et gagne également. Sur le long, ce sont Florian Gacoin en 1h17' et Elsa Moreau qui inscrivent leurs noms au palmarès. 


Retrouvez les résultats des courses de Saint-Orens en rubrique "résultats" et des photos et vidéos dans la foulée

 

Photos :

La course vue par Rémy

La course vue par Théo

 

Les vidéos :

Sur le 21km

Sur le 14km

Sur le 7km


(26/06/2022)

26/06/22 Pour la bonne cause à Brax !

La foulée braxéenne s'est déroulée ce dimanche matin dans des conditions météos idéales. La pluie prévue n'est même pas venue perturber le bon déroulement des festivités et ce furent plus de 300 coureurs qui sont venus se tester sur l'une ou l'autre distance proposée, plus évidemment les marcheurs et les enfants. Peut-être 5 ou 600 en tout mais bien sûr un peu moins que d'habitude, concurrence du calendrier aidant. Pourtant les bénéfices étaient reversés à l'association ELA et les organisateurs gardaient donc le sourire. Sur la courte distance, on retrouve Romain Léocadie qui avait gagné la veille le 10km de l'Espace. Beau doublé. En féminines, Klara Gal s'impose sur cette petite distance. Sur le 11km, le plus disputé, Thomas Brugel et Valérie Letisse sont les deux lauréats du jour et enfin sur le long de 18km, Carole Legrand ainsi que Mickaël Juricic l'emportent sans souci !


Retrouvez les résultats de la Foulée Braxéenne en rubrique "résultats" et des photos et vidéos dans la foulée 


Les photos :

La course vue par Mervile Trail

La course vue par Afum (part1)

La course vue par Afum (part2)


Les vidéos :

Départ du 18km

Départ du 11km

Départ du 5km.

Sur le 18km


(26/06/2022)

26/06/22 Les Trois Pics dans le brouillard !

Le ciel ne s’est guère dégagé dimanche à Arbas et il n’a cessé de bruiner, une de ces pluies fines qui détrempe les maillots jusqu’aux os. Et il fallait être bien gaillard pour gravir le dénivelé proposé et entrevoir aux sommets de furtives trouées de ciel bleu. Un temps dévolu aux escargots. Et pourtant… Pourtant, ils étaient près de 700 participants aux différents départs de la 7ème édition du trail des 3 Pics. Et quand le courant des torrents grossis court vers la plaine, les fondus partent en courant dans l’autre sens, avides d’ascensions et de sensations. Au programme des plus gourmands, trois pics enchaînés : ceux de Puech, de la Calabasse et de Cornudère. L’association éponyme avait délégué 140 bénévoles pour encadrer les parcours. Quatre courses étaient proposées. Sur la plus petite, 12 km et 710m de d+, Guillaume Dupin n’a guère laissé de chances à ses poursuivants. Le Commingeois a mené la course dès le premier kilomètre et surclasse sur le podium Pierre Jean Mathieu et Théo Ponsolle. Florence Motto se classe première féminine. Sur le format M, 22 km et 1410m  de d+, Stéphane Cavalca n’a pas lambiné. Faussant compagnie dès que la piste s’est élevée, le garçon du portet Athétic Club n’a eu de cesse d’accrôitre son avance sur ses poursuivants. Il devance à l’arrivée William Avouac de 7’, Pascal Claustres de 9’. Chez les féminines, Nadège Servant fait une nouvelle fois démonstration de son talent. Un cran au dessus, le format L, 34 km et 2280 de d+, ne proposait pas une promenade aux enfants de chœur. Si la météo pluvieuse épargnait les échines de fortes chaleurs, les sentes détrempées, la boue et les pierres rendues  glissantes imposaient aux coureurs autant de précautions. A ce jeu, Sébastien Capus s’est montré le plus fort. Le Toulousain a pu décrocher Nicolas Miquel moins à l’aise dans les grimpettes. Chez les dames, au coude à coude, Emilie Gavanier s’impose devant Lucile Resplandy. Et pour les plus costauds partis dès potron-minet pour 56km et 3800 de d+, la fête a été totale. Maxime Bodet  s’est avéré intouchable. Le coureur local, Roméo Boisivon, termine second.  Et que penser Jocelyne Pauly ? La vétérane s’impose sur à la troisième place du classement scratch. Bravo.

 

Retrouvez tous les résultats des Trois Pics en rubrique "résultats" et plein de photos ICI


(26/06/2022)

25/06/22 Beaupuy entre côtes et Lévy !

Depuis quelques années déjà, la course des côteaux de Beaupuy fait partie du challenge Lévy route. Pour autant, et malgré le fait que pour la première fois en trente ans, la mairie qui organise, avait décidé de faire un beau petit flyer et de passer par un chronométrage officiel, ce ne fut pas la grande foule au départ. Une quarantaine de coureurs répartis sur les deux distances proposées : un 6 et un 12km. Un peu comme à l'habitude serait-on tenté de dire. On se souvient d'années où la barre des 20 coureurs était timidement atteinte. Pour autant, le principal à Beaupuy, non loin de Toulouse, n'est pas là. C'est surtout une occasion pour la municipalité de préparer la fête de la Saint-Jean qui se poursuit tard dans la soirée, voire la nuit. Il est vrai aussi que les côtes du parcours ne sont pas faites pour attirer le quidam. Ce parcours n'est pas facile et tout le monde le sait bien. Ainsi sur le 6km qui faisait donc partie du challenge cette année, Jean-Philippe Bosch et Aneëlle Szternberg l'emportent sans souci. Ils confortent ainsi leur place au classement général. Sur le 12km, le suspense fut total. En effet Damien Gioia, parti très vite, aura un peu plus de mal à finir et Gaston Nkombo déjà lauréat à Beaupuy, a bien failli le reprendre. Il échoue pour quatre secondes au final. Aurélie Chevalier l'emporte en féminines !

 

Retrouvez les résultats des Côteaux de Beaupuy en rubrique "résultats" et les photos  ICI et la vidéo de départ LA


(25/06/2022)

25/06/22 Pas d'orage sur la Course de l'Espace !

Les orages annoncés un peu partout sur les sites de Météo ne sont finalement pas passés sur Toulouse et la course de la cité de l'Espace a pu se dérouler dans des conditions quasi optimales. Du moins au niveau des températures car le vent lui était bien au rendez-vous. En tout cas, Christian Reina, l'emblématique organisateur, pouvait souffler et la tension de retomber. Ils furent donc un peu moins de 200 à avoir pris un dossard pour une soirée sur la ville rose pas comme les autres. En effet, cette année la course coïncidait avec l'anniversaire des vingt-cinq ans de la Cité de l'Espace fleuron si il en est de Toulouse. Beaucoup de monde profitait encore des portes ouvertes et encourageait au passage les coureurs lâchés sur le traditionnel parcours de 5km à effectuer deux fois. Romain Léocadie a fait parler la foudre. Il s'impose de belle manière et inscrit son nom pour la première fois à la classique toulousaine. Seroane Herrouin est lauréate sur cette même distance. Et on pourra noter au passage le retour d'un certain Xavier Sanchez. Cinquième mais au beau passé dans le département. Sur le 3km, comme un hors d'oeuvre, Anne-Laure Chicarro et Jules Visa s'imposent. Peu de monde certes mais une partie des bénéfices ira une nouvelle fois à l'association Dominique chère à l'organisateur et qui aide aussi en donnant un coup de main en tant que bénévoles !


Retrouvez les résultats de la Course de l'Espace en rubrique "résultats" ainsi qu'une vidéo  ICI et des photos  LA


(25/06/2022)

19/06/22 Oh que c'est beau à Oo !!

Une nouveauté pour cette deuxième édition du Trail du Lac d'Oô, un aller retour entre le village d'Oô et le lac d'Oô avec un dénivelé positif de 575m et une distance de 14kms. Après un départ prudent à cause de la chaleur, Julien Courbet s'est détaché dans la montée pour ne plus quitter la première place et s'imposer avec un excellent chrono de 1h08 et 47 scdes. Derrière, la bataille fut intense entre Nathan Lacourt Florian Rumeau le tenant du titre Maxime Prat et Florian Navarro. Ces deux derniers ont bouleversé le podium dans la descente pour finir respectivement deuxième et troisième. Chez les féminines Louise Delage s'est imposée en 1h27 et 4scdes avec une superbe quinzième place au scratch devant Marion Cayuela et Emmanuelle Bonnes.

 

Retrouvez les résultats du Trail du lac d'Oo en rubrique résultats plus quelques photos LA


(20/06/2022)

19/06/22 Un Patou, sinon rien !

Bon le Patou Trail cette année a eu chaud aux fesses. C'est le moins que l'on puisse dire. Avec une alerte rouge canicule déclenchée dans plusieurs départements de la région, et donc notamment des Hautes-Pyrénées, à l'entame du week-end, il s'en est fallu d'un cheveu que toutes les épreuves de la célèbre course pyrénéenne ne soient annulées. Au final, seul le Marathon, la plus longue distance proposée donc, qui avait lieu le samedi, le jour le plus chaud prévu, a été jugé trop dangereux par la préfecture. Le KV du vendredi soir a, lui, été maintenu et donc toutes les courses du dimanche qui ont donc accueillis en plus les recalés de la veille. Au total, ce seront plus de 1500 dossards distribués. Sans compter les enfants. Le Patou est devenu une vraie référence dans la région en terme de qualité d'organisation. Le dixième anniversaire a tenu donc toutes ses promesses même si il a fait quand même très chaud. Vous l'aurez compris. Sur la Sky Race, distance devenue phare, 300 engagés se sont élancés tôt le matin. Matthias Serrut l'emporte en 2h39'09'' avec un peu plus d'une minute d'avance sur Ben Dhiman. Chez les féminines, le niveau était pour le moins relevé. Le suspense fut entier et la bagarre jusqu'au bout entre Marie Perrier qui l'emporte (elle qui s'était imposée sur le KV deux jours plus tôt) et Jocelyne Pauly, deuxième à trois petits minutes. Sur le TDV 20km, Loan Le Rohellec et Mélanie Trichaud s'imposent sans problème. Enfin sur le 11km, Sébastien Trinel, toujours très en forme en ce moment, gagne ainsi que Laïa Soler Pons en féminines. Le Patou a de beaux jours devant lui. C'est une certitude !


Retrouvez les résultats du Patou Trail en rubrique "résultats" et plein de photos de M. "Patou Billet"  ICI et d'autres d'Afum LA et ICI


(19/06/2022)

18/06/22 Le Trail de Montgailhard a eu chaud....

Même si le département de l'Ariège n'était pas placé en alerte rouge, il n'en est pas moins vrai que la chaleur était belle et bien présente. Et à Montgailhard pour pallier un peu à ces conditions extrêmes, les organisateurs avaient pris la décision sage d'avancer les deux départs des courses. Le 20 et le 10km. Ce fut autant de temps gagné pour les coureurs à courir dans une légère impression de fraîcheur matinale. Légère évidemment. Car déjà à 9h du mat, il faisait chaud. L'ambiance, elle aussi était chaude. Et avec un Robert-Félix au micro et des organisateurs passionnés, la boisson a coulé à flots après la course et tout le monde a l'ombre de quelques arbres juste à côté du stade a pu reprendre ses esprits. Ils étaient donc, malgré tout, presque 250 à avoir pris un dossard. Sur le 20km, c'est Valentin Placotaris qui va tirer son épingle du jeu. Il finit en 2h11' avec juste quelques secondes d'avance sur son dauphin du jour, Florian Baqué. Fanny Girard s'impose en féminines sur cette distance. Sur le 10km, Maxime Santagio est allé le plus vite mais on notera surtout que Nathalie Durrieu, première féminine, finit huitième au général. Ce trail de Montgailhard est vraiment une belle petite épreuve... loin des sentiers battus !

 

Retrouvez les résultats du Trail de Montgailhard en rubrique "résultats" et quelques photos de JC Gauvrit ICI et d'Afum LA et puis ICI

Les vidéos des départs : ICI et LA


(18/06/2022)

12/06/22 Du côté du Biscôteaux Trail

Beau petit succès du côté du Biscôteaux Trail. Il est vrai que le parcours n'est pas loin de Toulouse et que l'épreuve fait aussi partie du Challenge Lévy des Trails. Pour autant, ils furent presque deux cents à avoir pris un dossard sur l'une des deux distances proposées. Soit un 20km, soit un 9km. Bien entendu, le soleil a joué les premiers rôles avec de grosses chaleurs. Comme prévu. Sur le 20km, Etienne Pousse n'a fait dans le détail. Il l'emporte en 1h22' avec près de quatre minutes son poursuivant direct Eric Rivals. Chez ces dames, Emmanielle Moillard n'a pas non plus tremblé. Elle l'emporte aisément en finissant même très proche au général. Anaelle Szternberg qui finit deuxième, consolide sa place de leader du challenge Lévy. Sur la petite distance, Dominique Balitrand a eu plus de mal à se défaire de Ludo Jamin. Quelques secondes les séparent seulement au final. Cynthia Salvetti est la plus rapide en féminines !

 

 

Retrouvez les résultats du Biscôteaux Trail en rubrique "résultats", les premières photos ICI et une vidéo LA


(12/06/2022)

12/06/22 Petit comité à la Cascade d'Ars

Le Trail de la Cascade d'Ars à Aulus les Bains en Ariège, c'est une institution. Une classique dans le calendrier comme on dit. Pourtant cette année, il n'y a pas eu la foule. Une trentaine sur le 6km et cent de plus sur le 14km. Il est vrai que la grande distance avait été retirée cette fois mais sûrement le calendrier chargé du week-end dans la région y est pour beaucoup. En tout cas, cela n'a pas empêché Bruno Demoyen de se faire plaisir sur la longue distance du jour et de l'emporter donc devant Stpéhane Cavalca. Sur le 6, Joseph Silvente et Elisa Claustres l'emportent. Enfin pour être complet, on retiendra aussi que Solenne Gauthier, une nouvelle fois, gagne le 14 km !


Retrouvez les résultats de la Cascade d'Ars en rubrique "résultats" et deux vidéos ICI et LA. Photos d'Afum LA


(12/06/2022)

11/06/22 C'était la fête du côté de Gaillac !

Pour une première, on peut dire que ce fut une réussite. Le Trail du Vignoble Gaillacois a fait des heureux. Plus de 500 heureux en vérité. Cette épreuve tout nouvelle au calendrier proposait en effet un menu pour le moins festif en plus d'être sportif. Les organisateurs de l'UAG Running avaient bien fait les choses avec six ravitaillements comme autant d'invitations à déguster et à s'arrêter un bon moment. Saucissons et jambons de Lacaune, bouteilles de rouge sorties exprès de la cave secrète et puis des bandas en veux-tu, en voilà, l'ambiance était vraiment extraordinaire, tout cela bercée par un soleil d'été. Deux distances étaient au programme avec un 22km à faire en solo ou en relais et un 10km au départ de Broze, quasi à mi-parcours. Une belle occasion aussi de sillonner entre vignes et petits villages reculés. Un régal. Côté résultats, Nathan Manard et Estelle Hartmann s'imposent sans souci sur le long parcours alors que Audrey Gramier et Guillaume Bonin s'envolent sur la petite. En relais les Pinky Wine gagnent en féminines et Les Pieds Plats chez les hommes. Bref une épreuve vient de naître et elle devrait forcément en emmener bien d'autres.En tout cas elle a marqué les esprits d'entrée !!

 

Retrouvez les résultats du Trail du Vignoble Gaillaicois en rubrique "résultats" et des photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

Le trail vu par Rémy

 

Les vidéos :

Après le départ du 22km

Après le départ du 10km

Ambiance au ravito


(11/06/2022)

12/06/22 Le Despérado Trail, une histoire d'amitié !

Le Despé, c'est une histoire de potes avant tout. Une histoire de quelques passionnés de trail qui se retrouvent une ou deux fois par semaine dans le massif de la montagne noire. Mais côté ouest. Vers Sorèze, Durfort et Revel. Quelques potes qui ont sillonné et sillonnent toujours tous les sentiers et chemins alentour. Des dizaines et des dizaines de kilomètres. Quelques potes qui ont décidé aussi d'en créer d'autres, des sentiers. Tous aussi plus rudes et ardus les uns que les autres. Aux doux noms évocateurs de Vomito, Barkley, Medeline, Berniquaut... Bref ils se sont faits plaisir et ont entraîné dans leur passion bien d'autres coureurs. Ce coin-là est devenu un spot incontournable pour tout traileur de la région. On y prend vite 900m de D+ dans la tronche sans s'en apercevoir. Ils ont aussi lancer pas mal d'épreuves. Certaines officielles comme les 6h de Berniquaut, le Despérado Trail donc et d'autres officieuses comme dernière les 24h de Durfort. Cette année, pour le grand retour de l'épreuve après la période COVID, le rendez-vous était donc donné pour la première fois du côté de Durfort. Nouveaux parcours, nouveau programme aussi, nouvelles distances. Un peu plus de 500 partants. Un peu moins que d'habitude mais c'est la tendance actuelle. Le calendrier est fort chargé et il faudra sans doute attendre 2023 pour un retour à la normale. Alors côté résultats, on a pu constater que la chaleur a fait quelques victimes. Sur le 14km, Baptiste Leguevaque sest rappelé à notre bon souvenir et l'emporte en dévalant la dernière descente. Stéphanie Mallet gagne cette distance avec seulement quelques secondes d'avance. Sur le court de 9km, ce sont Marie Vachelard et Gabin Ledeul qui ont été les plus véloces. Enfin sur le 29km, véritable distance reine, Hugo Stéphan est allé au bout de ses efforts pour finalement s'imposer en un peu plus de trois heures. Isabelle Lamy, la championne réunionnaise, n'est pas si loin. Deuxième au général.


Retrouvez les résultats du Déspérado Trail en rubrique "résultats" et des photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

Le trail vu par Kris (part 1)

Le trail vu par Kris (part2)


Les vidéos :

Vers le 3ème km sur le 29

Vers le 2ème km sur le 14

Vers le 1er km sur le 9

Dans la Barkley


(11/06/2022)

10/06/22 La belle ambiance de l'Isle Jourdain !

Un peu moins de monde du côté de l'Isle Jourdain pour cette nouvelle édition des Foulées de l'Isle de Tracks Athlé. Mais bon la dernière fois c'était en 2019 et depuis mal de choses se sont passées dans le monde. Et pas qu'en course à pied. Aussi il y avait tout de même, toutes épreuves confondues, près de 400 concurrents en tout. Un 7,5 km pour les féminines, un 5 et un 10 km et puis aussi des courses enfants. Mais toute l'équipe du Tracks Athlè de l'Isle Jourdain avait mis les petits plats dans les grands pour que cette soirée soit une véritable fête de la course à pied. Et ce fut le cas. Bien sûr. Une belle météo, une soirée de juin comme on les aime avec de la lumière jusqu'à quasiment 22h et de  la sono à fond dans les rues de la petite ville gersoise. Côté résultats, c'est Nicolas Fernandez qui s'impose en moins de 32' mettant fin du même coup à la suprématie du local Adrien Latestère, plusieurs fois vainqueur. Sally Onn de Blagnac l'emporte en féminines sur la distance. Sur le 5km, Romain Léocadie et Virginie Vilette étaient les plus véloces. Enfin Alice Milhas gagne la course des filles !


Retrouvez tous les résultats des Foulées de l'Isle en rubrique "résultats" et des photos ICI !


(10/06/2022)

05/06/22 Convivialité du côté de Gragnague !

Après deux années de report consécutifs, la première édition du Gragna-Run a enfin pu avoir lieu et le Comité des Fêtes et l'association de la course ont enfin pu souffler leur première bougie. Ouf ! Une centaine de coureurs a répondu présent auxquels il fallait rajouter une autre centaine d'enfants et de marcheurs. Une belle petite réussite donc avec une météo idéale et un parcours très champêtre comme un aller-retour en bord de Girou et un petit tour dans la ville. Tout cela se terminait autour d'un buffet installé en plein milieu de l'amphithéâtre naturel, magnifique site pour les départs et arrivées. Côté résultats, on retiendra que Jérôme Segonzac et Chloé Delvingt sont les premiers à avoir inscrit leurs noms au palmarès sur le 5km, alors que Marie Michon et Simo Danielli, ont eux, remporté le 10km !


Retrouvez les résultats de Gragna-Run en rubrique "résultats" plus quelques photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

La course vue par Rémy

La course vue par Jacques

 

Les vidéos :

Passage au 1er km

Le départ du 10km

Le départ du 5km


(05/06/2022)

05/06/22 La Pins Justapied prend ses marques...

C'était donc la deuxième édition de la Pins Justapied du côté de Pins Justaret dans le sud de Toulouse. Et si les inscriptions ont eu un peu de mal à décoller sur le net, il n'en est pas moins vrai qu'ils furent quasiment 200 en tout à prendre un dossard. Les conditions météos étaient au top et Julien Covilliers, l'organisateur en chef, pouvait se reposer sur une bande de bénévoles tous aussi motivés les uns que les autres. Au final, ce fut à peu près le même succès que lors de la première et ce malgré un calendrier bien chargé dans le département. L'ambiance et la bonhomie du moment en faisaient une belle petite épreuve où il fait bon aller traîner ses baskets. C'est sûr. Elle grandira au fil des ans.... Côté résultats, Vincent Chiroussel n'a pas eu à se faire mal pour aller s'imposer et détrôner ainsi Aurélien Pradère. Il devance Jean-Philippe Bosch de 2'. 34'14" pour franchir la ligne. Chez les féminines, Sarah Buzon l'emporte alors que sur le 5km, ce sont Chloé Labarrere et Jean-Bapiste Grand qui ont été les plus rapides !


Retrouvez les résultats de la Pins Justapied en rubrique "résultats" et des photos ICI


(05/06/2022)

05/06/22 Petit comité à Montestruc !

Une cinquantaine de coureurs et quelques marcheurs étaient au rendez-vous ce matin à Montestruc pour les 38èmes Foulées. Après le départ de Serge Nerrière, c'est Julien Lacomme qui a repris les rênes de l'organisation de ce 12 kilomètres qui constitue la plus vieille course hors stade du département du Gers. Jacqueline Bonneau de son côté fait toujours partie de l'organisation aussi, elle qui était à la création du premier (et seul) marathon gersois. Elle a passé toute la semaine précédant la course à préparer des gâteaux au fer, en plus des autres préparatifs, et était présente ce matin, ravie de voir l'organisation se perpétuer. Une dizaine de bénévoles ont ainsi préparé cette 38 ème édition et ont reçu l'aide du GRAS 32 (Gers Radio Assistance Signaleurs) chargés de la sécurité du circuit parfaitement balisé. Une course enfants et une randonnée étaient également programmées. La course est donc remportée par Rémy Lapeyre du SATUC, facilement devant Rémi Grisvard et Jérôme Dépeyris. Chez les féminines, c'est Auria Dirat d'"à l'air libre", organisatrice du Leitora Trail de Lectoure qui est la plus rapide devant Patricia Bertuzzi du Running Club Eauze et Aude Renevier d'Oxygène 32. Après une remise de récompense au cours de laquelle les récompensés sont repartis, en plus du lot et du trophée, avec une belle plante fournie par un des sponsors. Une belle image en plus de la course, un lâcher de ballons bleus et jaunes pour les enfants ukrainiens a été effectué par les petits du village. S'en est suivi le pot de l'amitié durant lequel chacun a pu refaire sa course avec ses voisins. Après cette édition qui lui a permis de se faire la main, Julien a maintenant d'autres projets plus ou moins "décalés" qu'il nous tarde de voir venir : un 10-12 km et un 20-24 km. Il réfléchit aussi à une nocturne un peu "spéciale".


Tous les résultats des Foulées en rubrique "résultats" et quelques photos sont également disponibles ici et la vidéo du départ LA


(05/06/2022)

05/06/22 Benoît Sentost remporte l'Akuma Trail !

Cela se passait du côté de Saint-Sulpice sur Lèze ce dimanche matin. La deuxième édition de l'Akuma Trail. Et ils étaient une centaine, ou tout juste un peu plus, à se défouler sur l'une des deux distances proposées. Soit un 8km pour aller vite, soit un 15km pour se faire mal. Et on peut dire que l'homme du week-end aura été Benoît Sentost. Car le coureur d'Auterive après avoir terminé deuxième la veille au soir de Pentes et Côtes du côté de Sverdun a donc remis le couvert le dimanche matin pour aller s'imposer en 1h05'. La grande forme semble revenir pour lui avec de belles échéances qui approchent désormais. Côté féminin, ce n'est autre que Vanessa Morales, tout juste remise de sa victoire sur l'Ultra Trail des Raramuris au Mexique (170km et 10000m de D+) qui gagne en 1h22. Sur la courte distance, Lena Reynes et Philippe Saize l'emportant sans fioriture. 


Retrouvez les résultats de l'Akuma Trail en rubrique "résultats" et quelques photos d'Afum ICI


(05/06/2022)

04/06/22 Quand le Black Moutain se met à l'heure d'été !

Et oui il a fait chaud sur le Black Mountain Trail cette année. Même bien chaud pour certains. La fraîcheur du matin a en effet vite laissé place à une chaleur quasi estivale. Heureusement que les parcours proposés empruntent pas mal de parties boisées et ventées... Cette année donc et pour la première fois, la date de la célèbre épreuve tarnaise a été modifiée. Comme l'explique fort volontiers Philippe Arnaud, l'emblématique organisateur, cela est dû à plusieurs annulations et reports successifs qui auront mis à mal les structures même de l'association organisatrice. En clair si cette édition avait dû être annulée pour diverses raisons, et la météo en fait donc partie, et bien cela aurait la fin du BMT. Aussi avec ce changement de date, l'épreuve a attiré un peu moins de monde que d'habitue. C'est une évidence. Presque moitié moins. Mais au moins, elle a bien eu lieu et les fans des premiers pourront se réjouir très vite car il est question dès 2023 de retrouver une date plus hivernale (en mars donc) et sûrement aussi une distance en plus (plus longue). Bref ce sera le retour aux fondamentaux. Du dur, du rugueux, du froid ! Pour autant, cette édition chaude a attiré quelques pointures du trail. Et notamment un certain Paul Capell, espagnol au palmarès élogieux, qui avait confirmé sa participation déjà en 2019 et qui a donc juste décalé son passage parmi nous. Il finit main dans la main avec Benat Marmissolle, invité surprise de dernière minute, troisième au dernier Grand Raid de la Réunion. Ils finissent en moins de 6h, explosant donc au passage le record de la course. Sur le 33km, Thomas Brunel a été le plus costaud avec un beau chrono de 3h15 mais sur cette distance, c'est Stéphanie Lamy, la Réunionnaise, qui impressionne tout le monde. Elle qui a pris la semaine dernière la troisième place des Frances de Trail à Salers (1er Master 2), finit tout simplement 4ème au général dans un chrono de 3h22'. Sur le 18km, avec le jeu des diverses vagues au départ, il faudra attendre que tout le monde soit arrivé pour connaître le chrono le plus rapide. Et cela va se jouer à quelques secondes entre Romain Barthez et Jonhatan Coufourier, tous deux des locaux (ou presque). 1h35'04'' pour ce dernier contre 1h35'16'' pour Romain. Pour s'affranchir des 18km aller-retour jusqu'au Pic de Nore ! Enfin, on retiendra aussi que Kiara Bisaro, la championne de VTT, s'impose sur le 55km en 7h20. Elle qui n'était pas habituée à une telle distance !!

 

Retrouvez tous les résultats du Black Mountain Trail en rubrique "résultats" et des photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

Le trail vu par Rémy


Les vidéos :

Passage au 5ème sur le 55km

Passage au 6ème sur le 33km

Depart du 55km

Départ du 33km

Départ de la 1er vague du 18km

ITW des vainqueurs


(03/06/2022)