Retrouvez toutes les infos et les résultats des courses de votre région en temps réel !



Archives 2018


    2018 : Janvier - Fevrier - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Aout - Septembre - Octobre - Novembre - Decembre -

30/07/18 C'était une première à Reyniès !

Ce dimanche, dans le cadre de la fête de Reyniès a eu lieu la première édition du Trail du Grifoulet. C'est avec courage et bravoure que 268 coureurs se sont élancés sur les deux parcours trails (12km et 20km) proposés pour la première fois par Reyniès Trail Running. Un départ près des berges du Tarn a permis aux coureurs de traverser le village et de rejoindre les coteaux de Reyniès et ses alentours en longeant le ruisseau et des vergers. A 4 km, les attendait la première côte, et déjà il fait bien chaud pour nos coureurs.  Après l'avoir monté, ils se retrouvent dans les bois. Au 8ème kilomètre, les chemins se séparent, certains redescendent  vers le village et d'autres continuent vers les lacs avec une nouvelle grosse montée au 14ème km. Il fait de plus en plus chaud mais les coureurs sont toujours enthousiastes. Sur le parcours des 12 km, c'est au bout de 44 min 52 s que nous voyons arrivé GIRMA Guillaume, suivi par BACON Mylène, en 49 min 46 et par STEPHAN hugo (52min16s). Sur le parcours des 20 km, BELLAILA Arnaud mettra 1h29 min 58s pour rejoindre le village, suivi de très près par GREGOIRE (1h30min59s) Maxime et RICHARD Sébastien (1h33min05s) Tout au long du parcours de nombreux bénévoles étaient présents, les coureurs ont d'ailleurs beaucoup appréciés leurs encouragements. Sur le parcours très varié, ils ont pu croiser les 97 randonneurs, qui faisait le parcours du trail des 12km à sens inverse. Une journée réussie et appréciée de tous même si "quelques petits réglages" sont à prévoir.

 

Retrouvez tous les résultats du Grifoulet en rubrique "résultats"


(31/07/2018)

30/07/18 Petit retour sur le Trail des Gabizos...

Les coureurs présents à cette 4ème édition du trail LES GABIZOS auront encore vécu un beau moment de compétition et de convivialité. Cette édition, composée donc de la Gabizos Skyrace, de la Tuque d'Arrens (9,5 km / 520 m+), d'une randonnée et des courses enfants, a réuni 800 participants !  La nouvelle formule du format le plus long, fusionnant le 25 km et le 44 km pour en faire une épreuve plus disputée et plus courte, typée skyrunning avec 31 km et 2400 m+, était un pari. Samedi matin, il ne faisait pas froid et c'était même une température idéale pour courir. Mais le ciel était couvert et les coureurs traverseront le brouillard une bonne partie de la journée. Un des rares regrets sera de n'avoir pu profiter au mieux du décor.  Sur la ligne de départ, pas loin de 500 coureurs, du solide, des habitués, des féminines nombreuses, et des coureurs venus de loin : Pays Basque, Aveyron, région bordelaise, Charente, Bretagne, Alpes, Espagne, La Réunion, etc...  Les favoris attaquent fort devant. Dès les premières pentes qui suivent le barrage du Tech, plusieurs coureurs se détachent : les Esclops Mondot et Beziat, avec Iratzoquy, Huet, Simon, Dieguez... Laurent Beziat, récent 4è à la Montée du Nid d'Aigle, est bien. Yann Mondot, vice champion de France master de course en montagne, aussi. Mais, après la cabane de Boulesque, ils sont surpris par l'accélération de Tony Huet, qu'ils ne connaissent pas. "Quand il a accéléré, c'était net, et il prenait de l'avance. Je ne savais pas si je devais y aller ou attendre. Il grimpait fort ! Finalement j'y suis allé petit à petit" raconte Mondot. Il bascule devant lui au Sanctus, suivent Beziat et Iratzoquy. A Gourette. Mondot possède 4 min d'avance, tout s'enchaîne bien, malgré la difficulté du col des Tortes. Un peu plus loin, Beziat a des difficultés à bien se nourrir, il fera une hypo et perdra 15 min, avant de terminer, au final, 11è. Ce sera pour une prochaine fois…  Paul Iratzoquy poursuit sa route. Finalement, Mondot est dans une grande forme et tout se passe bien ! Victoire en 3h29'44 ! Iratzoqui termine en 3h38 à une très belle 2è place. C'est Matthieu Simon, auteur d'une très bonne gestion, qui est 3ème, de même pour l'espagnol Mikel Dieguez, 4ème. Finalement, Tony Huet, qui s'avère être un ancien cycliste de très bon niveau, termine 5ème. Florent Garcie est 6, Sergio Villegas est 7, Nicolas Darmaillacq, avec pas mal de fatigue cumulée est 8, Fabien Meynet est 9, Samuel Techene est 10. On se demandait quel niveau présenterait Oihana Kortazar, l'espagnole vainqueur par deux fois de la mythique Zegama-Aizkorri. Elle revient à la compétition depuis quelques mois après une blessure. Visiblement, le doute est vite levé. Elle grimpe très fort, et passe 15ème du général au Sanctus. Jocelyne Pauly est déjà à + 11minutes. Plus tournée vers le long, elle a pour habitude de terminer ses courses. Perrine Tramoni, vainqueur de la Maxi Race 2017, est à + 3 minutes.  A Gourette, Pauly a repris une minute environ, signe de ses excellentes dispositions. Mais Kortazar grimpe fort, puis s'envolera progressivement vers la victoire, qu'elle signe en 4h08'22, 14ème du général ! Pauly est battue de 16 minutes, ce qui n'est vraiment pas courant. Perrine Tramoni, venue de la Réunion mais de retour sur ses terres, restera sur le podium (4h41), malgré le retour de la lourdaise Véronique Douat (4h42), vainqueur du GRP 120 km en 2014. Olivia Magnone, l'Esclops, fait partie du top 5 ! Suivront Cindy Bregnias, Cathy Gastellu, Agnès Francastel (3è l'an dernier), Nadège Poulain et Fabienne Gary pour compléter le top 10…

 

Retrouvez les résultats des Gabizos en rubrique "résultats" et plein de photos ICI et une vidéo LA


(30/07/2018)

30/07/18 A Mazères aussi, il a fait chaud...

Ils étaient 88 courageux à prendre le départ de cette 4eme édition de la Corrida de Mazères ce dimanche à 18h sous une chaleur étouffante. Et malgré cette chaleur, les sourires des coureurs à l'arrivée témoignaient du plaisir qu'ils avaient pris à participer à cette fête de la course à pieds aux Portes de l'Ariège. Cette année encore c'est au son des bandas que les participants se sont élancés pour deux boucles au cœur de l'été mazérien et de sa fête locale. Si la convivialité était au cœur des préoccupations des organisateurs, pour autant la compétition a été âpre et pour monter sur le podium les champions ont dû se dépasser sous plus de 32 degrés. Chez les dames, un trio s'est rapidement détaché et si Manon Maury a pris les devants dès les premiers hectomètres, Céliane Junca et Cécile Blanc sont restées longtemps au coude à coude, elles qui avaient participé au Trail de Bestiac quelques heures plus tôt. Nos trois compétitrices, habituées des joutes mazériennes, terminent dans cet ordre à près de 14 km/h de moyenne. Chez les garçons la bataille a été serrée également et après un départ canon avec Bastien Rouzoul, Romain Anglade s'est détaché lors du deuxième tour pour l'emporter avec une confortable avance en 19mn 27s. Bastien garde la seconde place au prix d'un superbe sprint avec Mathieu Rognant qui se classe 3eme.

 

Retrouvez les résultats de la corrida en rubrique "résultats" et d'autres photos d'Afum ICI


(30/07/2018)

29/07/18 Félicien reste impérial à Marvejols Mende

Forcément avec le déplacement d'une semaine de l'épreuve à cause du Tour de France, il y a eu une petite baisse d'effectif, mais ils furent tout de même presque 3000 (marcheurs et coureurs compris) à s'être donnés rendez-vous dans la fraîcheur de Marvejols en ce dernier dimanche matin de juillet pour participer à une des légendes de la course à pied nationale, à savoir le 46ème Marvejols-Mende. Une nouvelle fois, c'est le Rwandais, Félicien Muhitira qui va mettre tout le monde d'accord et de la plus belle des manières. Il s'enfuit déjà dans les derniers kilomètres du Goudard, première grosse difficulté, et fera une descente de toute beauté pour agrandir son avance et ne plus jamais être inquiété. Il ne bat pas son record de l'an passé mais la chaleur devait arriver sur la fin de course. Chez les féminines, c'est une fille du Bahrein (ex-ethipioenne) qui va l'emporter pour sa première participation. Dalila Gosa a eu un peu de mal que chez les hommes mais la bagarre n'en fut que plus belle. Le chrono est assez loin de ce que l'on a l'habitude de voir sur l'épreuve. A noter la belle course de club du CA Balma qui place pas mal de ses gars dans les 50 premiers ! 


Tous les résultats ICI, retrouvez plein de photos déjà ICI et une petite vidéo avec la vainqueur LA


(29/07/2018)

29/07/18 Une Massylvaine côté trail !

Après l'arrêt de La Massylvaine côté route, voici La Massylvaine côté trail et pour leur première, l'équipe de Rando Massylvaine était heureuse de voir 70 coureurs arpenter le 15 kilomètres, 30 sur le 10 kilomètres et une quarantaine de marcheurs également sur le parcours de 10 kilomètres. Certes, il y a des choses à revoir comme la "tôle ondulée" apparue sur le circuit long repéré en période humide et rendu difficile par ces temps de sécheresse et le passages de nos amies les vaches. Problème repéré par l'orga et qui sera réglé l'année prochaine nous promet Patrick BIFFI, le chef d'orchestre de cette journée. Sur le circuit de 15 kilomètres qui servait de support au Défi Gersois, bien sélectif mais bien préparé, c'est Gwénalé LEBRETON de l'AC Auch qui aura réussi à assurer la première place suivi de Benjamin PERUSIN se préservant pour le triathlon. Christophe ARRIEU quant à lui prend la troisième place. Chez les filles, c'est Brigitte PASTOR qui tire le mieux son parti et qui l'emporte. Elle est suivie de Patricia BERTUZZI du Running Club Elusate et de la Toulousaine Auxane MOULIS. Sur le court, Gabriel RODRIGUES du Castin Team sort vainqueur devant Didier CAMBRUTI, le Toulousain et Hubert CORTADA dont c'était la reprise après une très longue absence due à un problème de genou. Valentine PERRIN de Fonsorbes remporte cette course féminine devant Perrine CROCHET de Roquelaure et Véronique MINOZZO de l'AC Auch. On notera la présence de Coralie DEYRIS dans les rangs des bénévoles, elle qui aurait bien aimé participer à cette compétition sur ces terres mais donner c'est aussi bien que recevoir n'est-ce pas ?

 

Retrouvez les résultats de La Massylvaine en rubrique "résultats", la vidéo de départ ICI et des photos LA


(29/07/2018)

29/07/18 De belles colombes du côté de l'Aveyron...

Ce dimanche , à nouveau plus de 200 participants ont participé au traditionnel trail des colombes.  216 concurrents, coureurs ou  randonneurs ont participé aux différentes épreuves proposées par l’US Colombies dans le cadre de la quatorzième édition  du Trail  des Colombes. Les participants se sont répartis harmonieusement entre le Trail des Colombes (Trail de 25 Km), le Trail des Tourtereaux (15 Km), le Trail de la Colombelle et la randonnée de 6 km. Les enfants ont pu aussi en découdre sur deux épreuves leur étant réservées. Pour cette édition 2018, les résultats complets ainsi que les photos seront accessibles sur le site du club à partir du 15 Aout. L’an prochain, c’est la toute nouvelle association Run & Bike colombies qui prendra en charge l’organisation de la quinzième édition. Nus vous donnons donc rendez vous à tous le dimanche 28  juillet 2019. Cette quinzième édition reprendra la formule actuelle, proposant ainsi au choix 6 épreuves. Il reste donc une année aux organisateurs pour peaufiner les détails de cette nouvelle manifestation et améliorer tout ce qui peut l’être avec, toujours à l’esprit, la sécurité, le confort et le plaisir partagé entre concurrents bénévoles et spectateurs.

 

Retrouvez les résultats du Trail des Colombes en rubrique "résultats"    


(29/07/2018)

27/07/18 La chaleur fait du dégât à Saint-Sauveur

La participation avait nettement chuté en ce vendredi 27 juillet, la faute sûrement aux températures caniculaires qu'on a dû endurer ces derniers jour. Heureusement, ce fut un peu plus supportable ce soir. Mais au compteur de la participation, on atteint seulement 186 partants. Sur la simple boucle, Habib Bennama s'est montré le plus rapide en 17'10". Virginie Vilette gagne chez les féminines, en 21'36". En tout cas, tout le monde avait le sourire, et surtout Jérôme Bellanca, local de l'étape et parrain de l'épreuve, en pleine préparation pour les Championnats du Monde du 100km. Comme à l'accoutumée, la bonne ambiance était de rigueur, et tout le monde pouvait profiter de l'apéro et des tapas... Au final, seuls les absents ont eu tort... Rendez-vous en 2019! Il est vrai que ce parcours très vallonné est exigeant! Au final, le chrono aussi en a pris un coup, avec une victoire en 38'00" pour Doris Lapèze. Marjorie Filhos s'impose chez les dames. 

 

Retrouvez les résultats de Saint-Sauveur en rubrique "résultats" , la vidéo de départ ICI et photos LA et aussi ICI


(27/07/2018)

21/07/18 Et de deux pour Jérôme Depeyris !

99 coureurs étaient au départ de ce 15ème trail des Lomagno à Avezan avec une météo extra au départ pas de canicule mais avec un terrain gras annoncé. En effet la veille une 40aine de mm de pluie sont tombés sur la Lomagne. Malgré cela pas trop de glissades ni blessures. on nous a même dit : c'est une boue claire qui ne salissait pas .....  bon faut savoir que le gars qui nous a dit çà sortait d'une fête qui a duré.... mais duré et qui doit encore durer. Donc terrain souple, météo clémente, ce qui a permis à Jérôme DEPEYRIS de Sérémpuy de récidiver en vainqueur comme le dimanche précédant à l'Isle de Noé; juste derrière lui Franck TREVISSON du C.A. Castelsarasin, un peu plus loin Denis PRE de swibirun constituent le poduim. Chez les filles le podium est arrivé dans un écart de moins de 30 secondes : Sandrine DELBOSC de Layrac Tri est arrivée en premier suivie par Sandra GARCA de Montégut  et pour clôturer le podium Patricia BERTUZZI du Running Club Elusate. Il est à noter que l'équipe organisatrice récompense non pas le podium comme cela se fait partout ailleurs, mais se sont les 4 premiers de chaque catégorie qui sont appelés pour recevoir cadeaux et produits locaux. Roger Brunet et son équipe à donné une mention spéciale à Gilles Picard qui n'a raté aucune édition de cette course. Bravo pour sa fidélité. Rendez vous à tous pour la 16ème edition.

 

Retrouvez les résultats du Trail en rubrique "résultats"


(22/07/2018)

16/07/18 Petit retour sur les Lacets du Viaur...

Le nombre de participants cette année: 78 partants sur le 11 km + 44 partants sur le 15 km (2 abandons), soit 122 partants au total. En début d’après midi 30 vélos ont pris le départ de la première Cyclo. C'est encourageant pour une première au vu de la chaleur écrasante de ce samedi 14 juillet.Sur le 10,8 km, c'est Clément Delbés qui termine premier en 50 min 20 sec, la première féminine est Mélissa Puginet, en 1h 11 min. Sur le 15 km la victoire revient à Soulié Christophe en 1h 18, la première féminines Montes Laurence termine en 1h 32 min. Un cinquantaine d'enfants ont participé au départ de la course des enfants. En soirée, 300 personnes ont dégusté la succulente paella concoctée par Maxime. La Cariole a mis l'ambiance toute la soirée et fait découvrir ses danses originale (la danse de l'ours), aux coureurs et public enchanté. Un peu moins de participants sur le trail que l'an dernier, il faisait très chaud c'est vrai... les parcours ont été très appréciés en particulier le 15 km (parcours varié, technique, avec des points de vue magnifique). Une journée réussie et reconduite à coup sûr l'an prochain, Trail et Cyclo, avec des améliorations, en préservant encore et toujours le côté fête et l'esprit sportif. A l'an prochain. !

 

Retrouvez les résultats des Lacets en rubrique "résultats"


(16/07/2018)

15/07/18 Simon Durand au Trail de l'Astarac !

L'orage de la veille n'aura pas vraiment rafraîchit l'atmosphère du côté de l'Isle de Noé dans l'Astarac gersois et même avec un départ à 9 heures, les machines ont vite souffert de la chaleur. Cette année, l'équipe de Béa et de Pierre-Yves ont donc décidé de tourner "à l'envers" sur un circuit maintenant connu des habitués. Toujours du bon dénivelé, parfois en monotrace, notamment sur le parcours de près de 18 km. A ce petit jeu, et sur le parcours long, Simon DURAND du club Simon aura donc été le plus rapide en bouclant "la boucle" en 1h12'55. Ses amis Benjamin PERUSIN du Castin Team et Stéphane MAS d'Auch Tri complètent le podium. La locale Savina PICOTTO de l'Astarac Fond Club, organisateur monte sur la plus haute marche chez les filles, suivie de Cécile RAMOND de Sendets. Pauline ROUGER d'Aubiet monte sur la troisième marche. Sur le parcours de 12 km, Jérôme DEPEYRIS de Sérempuy l'emporte devant Bastien DUPOUY et Jérémie JAYMES. Marie-Laure DUMERGUES de Projan  prend une belle cinquième place au scratch et monte sur la plus haute marche. Caroline RIVIERE GOUX du Team Simon et Patricia BERTUZZI du Running Club Elusate la suive. A l'issue de la course et des récompenses, tout le monde aura pu bénéficier d'un bon apéritif local accompagné des melons de Vincent ARGOIN, sociétaire de Condon Running Loisir.

 

 

Retrouvez les résultats du Trail en rubrique "résultats", plein de photos ICI et la vidéo de départ LA


(15/07/2018)

14/07/18 Un peu moins de monde au Trail du Touch !

Pour cette édition 2018, le trail du Touch du côté de Saint-André, n'a pas fait recette, du moins autant que d'habitude. L'épreuve a compté autour de 250 coureurs par le passé. Mais cette fois-ci, le rendez-vous ne faisant pas partie du challenge des trails Lévy-Running Mag, certains en avaient sûrement profité pour prendre la route des vacances. Au final, 150 coureurs en tout pour cette matinée, avec 93 engagés sur le 10km, tous rentrés à l'arrivée...  La météo était pourtant très agréable avec un ciel bleu et un beau soleil, entrecoupé de quelques nuages. Pas trop de degrés sur le thermomètre avec un petit vent pour compléter le tableau. Le parcours avait quelques peu changé, avec toujours le même type de tracé en revanche. Des chemins, du bitume, des portions dans les champs et les prés, une dans les sous-bois, et bien entendu, des montées, des montées, et des descentes! Guère de surprises du côté des résultats puisque Mylène Bacon s'impose logiquement sur le 10km, au même titre que Damien Bévenot chez les hommes. Jean-Philippe Bosch du C.A Balma n'était pas si loin après un très belle course... Sur la longue distance, on retrouve Stéphane Cavalca sur la première marche du podium. Il boucle ce semi-marathon des collines en 1h24'25", un chrono plus que convaincant sur ce circuit! Chez les dames, Magali Alquier s'est montrée la plus rapide. Elle termine devant Lucile Resplandy, déjà sacrée ici par le passé!

 

 

Retrouvez les résultats du Trail en rubrique "résultats" et plein de photos ICI


(14/07/2018)

13/07/18 Cals survole la Nocturne de Lavaur

La 34  édition est par le hasard du calendrier tombée un 13 juillet, journée festive par excellence pour la ville de Lavaur, puisqu’ en plus de la Nocturne il y a toutes les festivités au programme comme le feu d’artifice, bodegas, bals, etc…  Et  justement,  en parlant de feu d’artifice,  sur la Nocturne il y en a eu un en la personne de Gaëtan Cals, qui a survolé le 10km en tout juste 32mn sur un parcours qui de l ’avis de tous n’est pas une ème simple balade. Et pourtant il y avait de belles pointures, puisque Benjamin Alquier termine 2  suivi de près par Anthony Parrico avec des chronos en 34mn et des poussières…Chez les filles pas de  surprises, c’est Mélody Julien comme l’année dernière qui s’impose devançant  Khadija Boudjellouli  de près de 2mn, Isabelle Christoph complétant le podium. Sur le 5km hommes victoire d’un triathlète d’Angoulême, Benjamin Zorgnotti  dans un excellent chrono de 16’45’’ et chez les filles victoire facile d’Amandine Parrour.  Comme d’habitude la soirée s’est clôturée par un vin d’honneur et dans la bonne humeur !

 

Retrouvez les résultats de la Nocturne en rubrique "résultats"


(14/07/2018)

Numéro Spécial Corrida de Toulouse !

Et voici le numéro interactif sur la Corrida de Toulouse ! Cliquez sur l'image ci-dessous !

 


(09/07/2018)

08/07/18 Le Luchon Aneto Trail, c'est magique !

Qu'il est beau et grand tout de même ce Luchon Aneto Trail. Bien sûr la météo ne cesse de jouer avec les organisateurs depuis que la course existe. Mais dans les Pyrénées, comment pourrait-il en être autrement? On se souvient d'une édition annulée à cause des crues, et cette année c'est la neige qui est venue glisser son grain de sable dans le rouage pourtant bien huilée de l'organisation. Crampons rendus obligatoires pour tous et puis finalement le grand soleil faisant son apparition dans la dernière semaine et la neige fondant à vitesse grand V, ce ne sont que quelques épreuves, les plus longues, qui en auront eu besoin. C'est ainsi. Mais le traileur du côté de Luchon est gâté. Il y a les cadeaux à l'inscription et à l'arrivée, il y a l'animation grandiose durant deux jours entiers non stop, il y a le cadre aussi. Gigantesque, enivrant. Certes les parcours, quelqu'ils soient, ne sont pas faciles. Mais quand vous arrivez au Vénasque et que vous vous retournez, vous ne pouvez qu'apprécier la couleur de ce petit lac en dessous et les sommets tout autour. A faire au moins une fois. En course ou pas d'ailleurs. Pour le dimanche, en tout cas, trois autres courses étaient proposées. Il y avait l'Ultra, le plus long du week-end donc, avec ses 85km et ses 5300m de D+, la Vénasque avec 45km et 2800m et puis le 10km en exergue avec quand même 550m de positif. Sur ce dernier, c'est tout simplement l'un des deux speakers de l'épreuve, Robin Thomas qui se permet le luxe de gagner. Histoire de se dégourdir les jambes avec 48h d'animation au compteur non stop ! Manon Le Gloahec s'impose devant Pauline Castex chez les féminines. Cette dernière finissant donc deux fois deuxième en deux jours après celle de la veille sur la K-Bour. Sur le 45km, quelques pointures intéressées par le challenge Salomon, sont venues mettre le feu aux poudres. Et c'est allé très très vite devant. Robin Juillaguet s'impose avec un gros écart et en 4h22' bat le record de la Vénasque même si le parcours n'est plus le même. Corinne Degeois l'emporte chez les filles. Enfin sur le long tracé, c'est un Espagnol qui va survoler les débats. Iokin Garaï en 10h20 a creusé des écarts énormes. Et pourtant derrière ce n'est pas n'importe qui avec Julien Courbet et Clément Brisse qui finissent ensemble. Aurélie Darmaillacq était elle aussi au-dessus du lot chez les féminines !

 


Retrouvez les résultats du LAT en rubrique "résultats" et d'autres photos du jour LA


(08/07/2018)

07/07/18 Du grand Gaillot à Luchon !

Deux épreuves étaient au programme de cette première journée du Luchon Aneto Trail : la route 3404 et ses 64km et puis dans l'après-midi la K-Bour est ses 21km. Environ 500 partants sur la petite distance et 200 sur la longue. La fraîcheur du matin laissait vite place à un très beau soleil et un homme a surpris tout son monde. Ou plutôt un jeune homme devrions-nous dire puisque Nicolas Gaillot, l'enfant du pays n'a que 19 ans. Il a pris d'entrée la course à sa poigne et n'aura jamais été inquiété, fonçant dans les descentes comme personne, il n'aura cessé d'accroître son avance. Il compte vingt minute sur la ligne et peut prendre le temps de taper dans les mains des spectateurs et de savourer. Derrière Jérôme Fournier, autre local, a été longtemps deuxième mais craque un peu sur la fin et se fait passer par un duo composé de Rapgaël Grisel et Sergio Villeges qui finissent ensemble. Jocelyne Pauly, elle, ne finit pas de nous étonner et de nous enthousiasmer. Il gagne sans véritable concurrence mais surtout finit dans le top 10 au scratch... Sur la K-Bour, on a pu noter que Mathieu Simons était au-dessus du lot, par contre une nouvelle fois Myène Bacon en a épaté plus d'un en prenant la deuxième place au général !


Retrouvez les résultats du LAT en rubrique "résultats" et plein de photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

La 3404 vue par Cricri

La K-Bour vue par Rémy

La K-Bour à Superbagnères

 

Les vidéos :

La K-Bour (1ère vague)

La K-Bour (2ème vague)

Départ de la 3404


(07/07/2018)

06/07/18 Quand David Gosse enflamme la Corrida de Toulouse!

Décidément David Gosse aime la Corrida de Toulouse. 2ème en 2016 derrière Gaétan Cals, il monte enfin sur la plus haute marche du podium en 2018, année où il aura aussi donc décrocher le bronze aux Frances de la spécialité en 30'11'' (son record) et où il aura aussi dirigé les sessions de préparation pour cette même corrida les semaines précédent l'événement. Bref entre lui et la célèbre course toulousaine, des liens étroits se sont crées et c'est un véritable histoire de coeur qui est en train de s'écrire... Pour autant avec des coeurs légers comme l'air après la victoire de la France en quart de finale de la coupe du monde juste avant le coup d'envoi, ils furent de nouveau quasiment 5500 à s'élancer en cette belle soirée de fête et de sport. 800 sur le 3km, 5000 sur le 10km, en gros, on est presque dans les chiffres records de l'an passé et même la météo avait décidé de jouer le jeu avec une fraîcheur bien agréable entre deux passages caniculaires. David s'impose donc en 31'40'' et pourtant le plateau était relevé avec comme adversaires du jour, Pierre Urruty, le basque déjà sélectionné en équipe de France sur la distance ou encore Adrien Latestère que l'on ne présente plus. Ils finiront d'ailleurs dans cet ordre. Chez les féminines, c'est le petit prodige tarnais, Méldoy Julien qui l'emporte assez nettement. Elle descend même une nouvelle fois sous les 37'. Nawal Pinna, la mascotte de la course, n'est que troisième. Sur le 3km enfin, on retient la victoire sans bavure du sociétaire du SATUC, Oscar Deboise en 8'48'' et Lou-Anne Jannel en féminines.... La Corrida de Toulouse, c'est bien plus qu'une simple course à pied. C'est un  moment de fête, de partage, de communion, de liberté... Les statistiques parlent d'elles-mêmes sur cette épreuve hors-norme : beaucoup de coureurs ne participent dans l'année qu'à celle-ci et à aucune autre ! C'est devenu le rendez-vous incontournable de début des vacances. Comme un sas de décompression qu'il faudrait absolument franchir avant de pouvoir enfin s'adonner à d'autres occupations plus estivales, moins besogneuses. La Corrida de Toulouse, c'est aussi toute une ville qui se plie en quatre pour accueillir au mieux ses milliers de pédestrians. Les terrasses sont bondées et la plupart de ceux qui sont venus suer, l'instant de quelques poignées de minutes, se retrouvent ensuite pour boire un coup ou manger un bout. C'est devenu comme un cérémonial de début juillet avec en mot de la fin, rappelons-le, toujours deux associations soutenues par l'organisation que sont les Petit Coeur de Beurre et Dominique !

 

Retrouvez les premiers résultats de la Corrida en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée. Un numéro spécial de Running mag sur la Corrida à venir (dès lundi)

 

Les photos :

Les départs, quelques passages et arrivées

Sur le parcours vu par Pascal

Toutes les arrivées du 3km       Le 3km vu par Jean-Marc

Les arrivées du 10km

Ambiance et podiums

 

Les vidéos :

Les arrivées du 10km en live

Les arrivées du 3km en live

Toutes les arrivées

Départ du 3km

Départ du 10km

Le départ sous un autre angle

ITW du président

Passage au km 2,5


(05/07/2018)

01/07/18 Petit comité à Mirande !

Une petite participation pour cette première édition de l'Ecnotrail de Mirande avec 38 coureuses et coureurs auxquels il faut rajouter une quarantaine de marcheurs. Il faut dire que beaucoup se sont peut-être usé les jambes à Auch 2 jours plus tôt sur les pas de d'Artagnan et que cette compétition n'a été inscrite que très tardivement dans le calendrier des courses de la CDCHS 32.  N'empêche qu'il a fait beau et que l'organisation à tout prévu pour bien recevoir. Le parcours de 11 km semblait bien sympathique d'après les retours. Côté classement, Baptiste MESMACQUE le local de l'Astarac Fond Club remporte l'épreuve en 47'28. Yoan COURTADE le suit à 3' et Bastien DUPOUY prend la troisième place. C'est Chrystelle LAFFORE du Stado Tarbais qui gagne chez les filles. Christine ROBERT de l'Astarac Fond Club fait seconde, la troisième féminine étant Christine LAFFITTE du Team Gamb'Adour.

 

Retrouvez les résultats de Mirande en rubrique "résultats" et des photos ICI


(01/07/2018)

01/07/18 Mylène aime le soleil de l'Isle sur Tarn !

Vous reprendrez bien une petite tranche de Bacon? Bien grillée non? Et oui Mylène Bacon n'en finit pas de nous étonner. Et si je vous dis qu'elle vient de remporter le Trail de l'Isle sur Tarn au scratch, devant tous les garçons. Incroyable non? Et bien pas tant que cela puisque l'on sait qu'elle a déjà réalisé cet exploit une ou deux fois dans le passé et surtout qu'elle se classe quasiment toujours dans le Top 10 de toutes les courses auxquelles elle prend part. Donc là ça s'est passé ce matin du côté du Trail des Vignobles et Côteaux sur la distance de 10,5km et son principal rival du jour, le master 2, Philippe Maignan termine tout de même à 3'. Oups ! Sur le 5km, Frédéric Maignan et Sylvie Agrafel ont été les plus rapides. Environ 300 coureurs ont bravé la chaleur. Sur le 20km, c'est Enrique Lara qui l'emporte donc et Perrine Vernoou en féminines !

 


Retrouvez les premiers résultats du trail en rubrique "résultats" , d'autres photos Afum ICI !


(01/07/2018)