Retrouvez toutes les infos et les résultats des courses de votre région en temps réel !



Archives 2018


    2018 : Janvier - Fevrier - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Aout - Septembre - Octobre - Novembre - Decembre -

25/02/18 Nicolas Baudron s'impose à l'Union

Magnifique soleil du côté des courses de l'Union ce matin. Et ils furent quasi 400 à répondre présents à l'invitation des aventuriers du bitume pour les traditionnelles courses de l'Union. Sur le 5km, on a retrouvé avec plaisir Sylvain Gobin qui reprend donc le chemin de la compétition et s'impose sans coup férir. Malika Fall est gagnante chez les féminines. Sur le 10km, les deux garçons de Foulées, Nicolas Baudron et Hervé Rogeon ont fait course commune et le second cité laissera passer son copain sur la ligne. Véronique Gresse, quand à elle, remporte l'épreuve en féminine après avoir pris la tête vers le 7ème km... La majorité des bénéfices de la course sera reversée comme l'an passé à l'association Elheva qui vient en aide aux enfants atteints de handicap. 

 

Retrouvez les résultats des courses de l'Union en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

Départ et sur le parcours

Parcours et arrivée

La course vue par Krys

La course vue par Merville trail

 

Les vidéos :

Le départ

Sur le parcours


(25/02/2018)

24/02/18 Une belle première des 12h de Capitany

La première édition des 12h de Capitany s'est déroulé de la plus belle des manières qui soit. La météo était froide en matinée surtout mais propice à la pratique de la course à pied et le cadre du complexe sportif de Capitany vraiment idéal pour un tel événement. Norbert Fernandez, principal instigateur du projet, était en tout cas râvi d'accueillir plus de 100 concurrents pour cette première édition qui en entraînera sûrement bien d'autres. Sur le 12h, on aura noté que Patrick Ruiz avec 139 km l'emporte devant Stéphane Pélissier. Sylvie Puech finit quatrième. Sur le 6h c'est Sébastien Decombes qui aura mené de bout en bout pour aligner 74km au total. Véronique Alossery est première féminine. Et enfin sur le 3h, Rémy Jégard atteint juste les 40km et Nathalie Larue les 33. 


Retrouvez les résultats en rubrique "résultats" et quelques photos LA et une vidéo ICI. Les photos de Pierre ICI


(24/02/2018)

18/02/18 Quand le Maquis vous gagne...

Le trail et marche du Maquis, c’est du pérenne avec les packs dossards et les récompenses personnalisés «Produits du coin et de pas loin», le bol de soupe à l’oignon «made in chez nous» et la ligne d’arrivée «rock n’roll». Avec des nouveautés cette année, avec un robot selfie et…. CRYO + avec son bain de jouvence (animations totalement gratuites). Barbecues, buvette, saut en parachute (offert par l’école de parachutisme de Pamiers-Les Pujols) et un concours de selfies.  Aussi, avec cette épreuve, au pied des fières ruines du vieux castel cathare, dans le sillage de son président André Bérenger, l’équipe hyper motivée de l’AS Douctouyre  a offert des parcours magnifiques, avec des panoramas imprenables sur la haute chaîne ariègeoise enneigée toute proche, les premiers 2000 m et les douces vallées du piémont aux traditions paysannes bien ancrées. En empruntant les traces des résistants français et guérilleros espagnols, pendant l’occupation allemande, les coureurs et marcheurs ont atteint des points hautement symboliques, chargés d’actes de barbaries ou d’héroïsmes. Et bien entendu, même s’il est vrai que les conditions ne sont jamais tout à fait les mêmes d’une année sur l’autre, la succession de montées et descentes de ce piémont pyrénéen … avec de la boue bien sur,  restera assez casse-pattes à l’avis des nombreux sportifs. Trois boucles empruntant des sentiers des communes de Dun et Vira … pour trois plaisirs différents ! Un vrai terrain de trail avec des portions sauvages comme on les aime ! La mauvaise météo de la veille, n’avait point contraint les nombreux sportifs à ce premier rendez-vous en Ariège. Finalement, à la grande satisfaction des organisateurs, ils furent 400 coureurs à se présenter au départ du Grand et Petit Maquis. On retiendra que même avec un parcours boueux à souhait tous ont savouré un authentique plaisir. Sur le Grand Maquis (28km), Marc FORET l’emporte avec une 1’26’’ d’avance sur Victor DELAGE et trois minutes sur le Triathlète François FILLEAU. Chez les dames, Sandra REGNIER sans partage laisse sa dauphine Marie-Laure PIQUEMAL PASTRE à plus de 32 minutes. L’appaméenne Charlotte FLANBEAUX complète le podium. Enfin, sur le court, ce sont  Émilien SANCHEZ et Anaïs PITON qui ont étés les plus rapides. Cette manifestation représente beaucoup de travail et d’efforts. Il convient de remercier, tout d’abord, tous les bénévoles, un staff de 48 bénévoles motivés pour donner le meilleur d’eux-mêmes et sans qui cette manifestation ne pourrait avoir lieu. 

 

Texte de Robert-Félix. Retrouvez les résultats du Trail du Maquis en rubrique "résultats" et plein de photos ICI et la vidéo du départ du 28 km LA


(19/02/2018)

18/02/18 Benjamin Bellamy s'offre le GPT !

Du coup, avec de telles conditions, les performances furent quelque peu impactées. Sur le "GPT" de 50km, la victoire s'est jouée en quelques minutes de plus que l'an passé. Benjamin Bellamy s'impose au terme d'un dernier tiers de course tonitruant. Il s'envole presque dans les 6 derniers kilomètres pour engranger de précieuses secondes. Il finit en 3h44'05", avec 4mn30" d'avance sur Johnny Lherminier, particulièrement en vu en ce début de saison. Ce dernier prend donc la seconde place en 3h48'36", laissant la troisième marche du podium à Benoît Crétien.  Chez les filles on a assisté à la démonstration de force de Stéphanie Manivoz. Habituée aux belles perfs, comme lors de sa 4e place à l'UTMB, elle signe une nouvelle victoire à Gruissan, en 4h33'27", laissant Sylvaine Cussot à près de 15mn derrière... A l'arrivée, l'athlète du CA Balma, encore et toujours deuxième ici, semblait quelque peu fataliste, même si pas trop défaite finalement de n'avoir pu conjurer cette petite malédiction. Mari Iwakura prend la troisième place... Sur l'épreuve de "Las Caladas", Fleury Roux a mis tout le monde d'accord, en l'emportant presque facilement, en 1h48'23". La concurrence n'était pourtant pas bien loin. Nicolas Cantagrel, suit à 2mn... Et François Jouglar finit troisième en 1h52'39". Sabrina Maurette, d'Absolu Trail, s'impose loin devant tout le monde, avec près de 10mn d'écart sur Emilie Livignac et Livia Reveillas, qui se tiennent en 14 secondes...

 

 

Retrouvez tous les résultats du GPT en rubrique "résultats" et des photos du dimanche ICI Et quelques photos du 8km  LA

Le 50km en vidéo

Le 25km en vidéo


(18/02/2018)

18/02/18 Le trail des 3 soleils... sous le soleil !

Une météo au top, deux circuits sympas (humides à souhait), et bien balisés par une équipe au top bien décidée à rendre cette journée agréable pour tous les coureurs ayant fait le déplacement dans la capitale de la Lomagne. Un accueil agréable comme savent le faire les Gersois, avec un café servi par des bénévoles fort sympathiques. Des résultats aussi car c'est aussi pour ça que l'on court...  Jérôme RANNOU emporte le long en 1h28'07" devant celui qui revient après une année de off, Tonton Henrik SOBENSKI d'Intersport Auch. Le podium est complété par Stéphane MAS d'Auch Tri. La course féminine est emportée par Sophie SOUQUIERES du vélo Club de Mauvezin. Elle est suivie de France-May GAILLARD du Running Club Elusate et de Stéphanie VILLON d'Oxygène 32. La course de 10,3 km est emportée par Cédric DESPRAT, suivi de Luc LOPEZ. Vincent ARGOIN monte sur la troisième marche. Chez les filles c'est Stéphanie CROUZAL qui monte en haut sur la boîte, suivie de Véronique SEMEZIES (le retour ?) et de Coralie DEYRIES. Cette belle journée de course à pied s'est terminée, comme d'habitude dans le Gers par un bon apéro qui a suivi la remise des récompenses

 

Retrouvez les résultats du Trail en rubrique "résultats" et des photos LA et vidéo du départ ICI


(18/02/2018)

18/02/18 Laurent Razat est bien le roi de Muret !

Après avoir remporté l'an passé les 11km du Tara Muret Trail, Laurent Razat avait décidé de franchir le pas et s'était inscrit cette année sur le 23km. Malgré une belle concurrence notamment en la personne de Jérôme Bellanca, pas adepte du trail, certes, mais en début de préparation pour les prochains mondiaux de 100km. Mais Laurent a su gardé un peu de fraîcheur sur la fin pour contrer le retour de Jérôme et donc l'emporter de fort belle manière. C'est donc bien le grand Monsieur du Tara Muret Trail qui fêtait au passage son troisième anniversaire. Chez les féminines, la victoire n'a souffert d'aucune discussion puisque Mylène Bacon éclabousse de toute sa classe l'épreuve en prenant la quatrième place au général. Sur le 11km, c'est Jérôme Amathieu qui prend sa revanche sur l'an passé. Il est vrai que Laurent Razat le tenant du titre n'était pas sur la distance du coup. Mélissa Hourdebaigts gagne en féminines. On notera une légère baisse au niveau des effectifs, 700 en gros contre 800 l'an passé mais les organisateurs faisaient contre mauvaise fortune bon coeur et ne boudaient pas leur plaisir puisqu'entre le début des vacances scolaires et la concurrence du Gruissan Phoebus Trail qui attire toujours autant de Toulousains, la date n'était pas si évidente. La bière et la saucisse d'arrivée remettaient tout le monde d'accord, surtout avec les rayons de soleil retrouvé et le froid persistant !

Retrouvez les résultats du Tara Muret Trail en rubrique "résultat" et photos et vidéos dans la foulée

Les photos :

Arrivées et départs

Sur le parcours au 5ème km

Le trail vu par Pierre

Le trail vu par Olivier

 

Les vidéos :

Passage au 5ème km

Départ du 11km

Départ du 23 km

 


(18/02/2018)

17/02/18 Le vent a soufflé sur le Trailhounet !

Pas de pluie donc pour cette première journée du Gruissan Phoebus Trail mais du vent. Beaucoup de vent même. Cela n'a pas empêché les 500 coureurs du 12km du Trail des Chevriers et les 650 autres concurrents du Trailhounet de se faire vraiment plaisir sur des parcours réellement splendides, tortueux et pittoresques. Petits singles dans les cailloux, passages dans des mini-canyons, descentes vertigineuses avec vue sur l'étang de Gruissan, pistes plus larges dans la pinède de la Clape, bref la variété proposée est sans nul autre pareil et on en prend plein les yeux. Il faut juste faire attention toutefois aux appuis pour ne pas vriller une cheville ici ou là. Le couple Ferrasse, Sylvie et Yves, aux manettes de ce week-end magique, étaient déjà heureux d'annoncer que le record de participants était d'ores et déjà battu. Sur le 18km, Jérôme Alayrac, lui, était aux anges. Il avait fini deuxième il y a deux ans et en fin de saison de cross, il ne cachait pas avant la course sa volonté d'essayer de faire un peu mieux. Le Mazamétain a réussi son pari. Il est parti seul vers le 4ème km et a tenu le coup jusqu'au bout malgré une hypo sur la fin. Bastien Prosperi finit deuxième et pour la troisième place, on assistera à un sprint à 4. Eugénie Scwheizer l'emporte en féminines alors qu'elle n'était que troisième encore à quelques kilomètres du but... Samy Vérien remporte lui le 12km. Mais bien sûr, le grand rendez-vous est prévue pour demain avec le 25km mais aussi le 50km manche du TTN !

 

Retrouvez les résultats du GPT en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée

 

Les Photos :

Les départs et arrivées du 12 et 18 km

Le trail vu par Krys

Quelques photos de Maria sur le 12km

 

Les vidéos :

Le Trailhounet dans le mur

Le départ du 12 km


(17/02/2018)

11/02/18 Un cross de Saint-Ferréol sous la pluie !

La veille, les bénévoles qui s'activaient pour mettre en place les parcours ont bénéficié d'un bel après-midi ensoleillé, mais au moment de courir le temps était couvert, laissant progressivement la place à quelques petites précipitations pour terminer lors de la dernière course par une pluie dense et continue... C'est d'ailleurs ce qu'avait annoncé la météo: dans de telles circonstances, les athlètes ont été moins nombreux que l'an dernier (mais plus que l'année précédente) à se lancer dans un Cross-country... Il y a eu 232 participants, soit 148 de moins que pour l'édition précédente...  Cette année il n'y avait aucune innovation marquante, que ce soit dans les horaires ou dans les parcours. La seule véritable innovation a été la date plus précoce (imposée par un changement de date des Championnats d'Occitanie)... En dehors de la dernière course rendue difficile par la pluie battante, toutes les courses se sont déroulées dans de très bonnes conditions et même dans la bonne humeur. On se doit de remercier tous les bénévoles qui ont oeuvré sans économiser leur énergie. et bien entendu tous les partenaires qui ont tout fait pour que cette manifestation soit possible, en aidant financièrement, en assurant des prestations ou en offrant des lots et des bons d'achats pour récompenser les efforts des athlètes (cette année particulièrement, il y en avait pour tout le monde et pour tous les âges...). Bientôt la 50èm édition !!

 

Retrouvez les résultats du cross en rubrique "résultats"


(14/02/2018)

11/02/18 Un Relais de l'Hers pluvieux donc heureux...

Certes, la météo ne se prêtait guère à mettre son nez dehors, mais il faut en convenir, le Relais de l’Hers reste pour les habitués un rendez-vous incontournable. Le Taco fête ses trente ans et la course a soufflé sous l’eau froide ses vingt-six bougies. Le taux de participation, 115 équipes de trois athlètes, satisfait pleinement l’organisation. Et puis, un relais, c’est quelque chose de spécial. Chacun ne court pas pour soi avant de tout donner pour les autres. L’esprit d’équipe galope. Les plus rapides, trois petits jeunes spartiates du TTM, Nathan Lessmann, Arthur Aubanton et Louis Pierre Faillières ont fait la course en tête et précèdent d’une poignée de secondes le team Tracks de Nicolas Baudron, Hervé Dogeon et Martin Dequeker auteurs d’un final remarquable sur la ligne d’arrivée. Nicolas Huard, Hugo Charton et Florian Cavailles du Toulouse triathlon sont 3èmes. Les vieilles chauve-souris, Joël Lalanne, Jef Labat et Pierre Rançon remportent une nouvelle fois la coupe en master 2. Le Cap trail de Gagnac, Rachel Coeville escortée de Sylvain Lebel et Fabian Jouanne est deuxième équipe mixte car devant on retrouve comme à l'habitude la formation de l'ASEAT Crédit Mutuel. Le coup du chapeau  bas est une figure qui saluera les performances de Marguerite Petit-Talamon, Romane Pascal et Marie Poinsot, trois charmantes jeunes filles qui, pétries de talent, hisseront leur joli minois sur la plus haute marche du podium féminin.

 

Retrouvez les résultats du Relais en page "résultats" ainsi que photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

Départ, relais et arrivées

Le relais vu par Jacques

Ambiance et organisation

 

Les vidéos :

Les arrivées

Le départ


(11/02/2018)

11/02/18 Le Déca d'Escalquens garde le cap !

Les organisateurs de Bon Pied Bon Oeil n'avaient pas caché leur inquiétude, quelques moins auparavant, quand ils avaient été obligés de décaler la date de leur course à cause de la réservation d'une salle. Il est vrai que, du coup, leur épreuve qui en est à sixième édition, se retrouvait en concurrence directe avec une autre course non loin de Toulouse, le Relais de l'Hers, pour ne pas le citer. Mais au final, avec une météo pluvieuse mais propice tout de même  à la pratique de notre discipline, ils ont réussi à tenir le cap avec un peu moins de 550 concurrents en tout, soit 80 de plus que l'année précédente. Le parcours, pas facile dans l'ensemble avec une belle côté sur le 5km qui en fait un peu plus, et deux autres sur le 10km, reste agréable dans les alentours d'Escalquens et chacun après l'effort pouvait se refaire la course, comme on dit, autour d'un apéro géant servi justement dans cette fameuse salle réservée pour l'occasion. Ainsi Grégory Bé, 9ème la semaine dernière aux régionaux de cross, a dû s'employer pour contrer les assauts du fougueux Rudy Pralong. Il finit un dizaine de secondes devant lui en 34'10''. Aurélien Jean complète le podium non loin. Les trois hommes étaient encore au coude à coude à mi-course. Sophie Pourcel, elle, également sociétaire du CA Balma, s'impose en féminines, avec une toute petite poignée de secondes d'avance sur Sophie Patarin. Sur la courte distance, ce sont Bruno Aggery et Anaïs Sulpice qui arrivent à tirer leur épingle du jeu !


Retrouvez les résultats du Déca en rubrique "résultats" et photos et vidéos dans la foulée

 

Les photos :

Passage au 4ème km

Le départ

Départs et arrivées

La course vue par Afum

 

Les vidéos :

Passage au 4ème km

Le départ


(10/02/2018)

04/02/18 Une première de l'Embusquade Trail réussie !

Ils étaient fébriles les organisateurs de la première édition de l'Embusquade Trail, du côté de Busque dans le Tarn, et on peut bien les comprendre. Cela fait quelques années qu'ils préparaient leur coup et ils ont largement été à la hauteur des attentes de tous. Il est vrai qu'ils étaient tous hyper motivés et qu'ils disposent aussi d'un endroit vraiment magnifique avec cette zone de loisirs dans les hauteurs du petit village. Ils avaient donc décidé de limiter le nombre de participants à 500 en tout, répartis sur deux courses et une marche, et très rapidement ils ont fait le plein. Ils auraient sans aucun doute passer la barre des 700 mais la sécurité l'a emporté sur tout autre considération et cela aura permis à tous ceux qui n'ont pas eu de chance cette année de retenter leur chance dès l'an prochain. Mais ne nous y méprenons pas, les parcours de l'Embusquade ne sont pas faciles. 570m de D+ sur le petit parcours de 13,5 km et plus de 1000 sur celui de 26. Les premiers à inscrire leur nom au palmarès sont donc Sébastien Capus qui se défait de Nicolas Miquel dans les derniers kilomètres. Il est vrai que ce dernier avait remporté la veille au soir ni plus ni moins que le 44km du Forest Trail. Sabine Munier gagne chez les femmes. Sur la petite distance, ce sont Guillaume Garcia et Sylvie Marquier qui ont été les plus véloces. La bière coulait à flots à l'arrivée et le soleil faisait enfin son apparition !


Retrouvez tous les résultats de l'Embusquade en rubrique "résultats" et des photos ICI et la vidéo de départ LA


(04/02/2018)

04/02/18 Plus de 800 à l'Onco Run !

Pas de classement, certes, mais on ne pouvait pas louper ce 1er Onco Run, couru dans les rues de Toulouse sur une distance de 5km, surtout avec des rayons de soleil qui ont bien fait plaisir à tous. Aussi cette épreuve, organisée conjointement avec le Business School et la Ligue Contre le Cancer a permis de regrouper plus de 800 sportifs, répartis entre 600 coureurs en gros et le reste de marcheurs. On n'a même pu voir quelques bons coureurs régionaux, même si, rappelons le, il n'y avait pas de classement. De fait ce sera un beau chèque qui sera donc reversé à la ligue, forcément !


Retrouvez une vidéo du passage vers le 2ème km ICI et les photos prises au même endroit LA D'autres photos de Pierre ICI et une vidéo du départ par LA


(04/02/2018)

03/02/18 Dans l'humidité hivernale du Forest Trail !

"20h30. Ici c'est la jungle. Nous avançons péniblement mais le sentier par endroits est devenu ruisseau. Je dois faire attention à chacune des mes foulées. Dessous chaque flaque se cache peut-être un piège. Le faisceau de ma frontale n'est pas suffisant pour me permettre de tout éviter. C'est un vrai chantier. Comme un parcours du combattant et je vois que mes compagnons de soirée sont aussi à la peine. Et dire que l'on a payé pour se rendre minables ainsi. Faut être fous quand même !" En quelques lignes, pourrait-on ainsi résumer cette 8ème édition du Forest Trail. C'est toute la magie d'une virée dans Bouconne et alentours une nuit d'hiver. Les organisateurs ont compris cela depuis bien longtemps déjà et chaque année remettent le couvert. Quatre distances. Il y en a pour tous les goûts. Certains passeront ainsi plus de six heures dehors à se cailler et patauger dans la boue. 2000 coureurs quasiment en tout. Et puis toujours cette ambiance incroyable avec toutes les petites attentions chères aux traileurs, véritables marques de fabrique du Forest, et puis cette saucisse chaude reconstituante à souhaits et qui permet, poussée par un peu de bière, de se refaire le match. Une fois que tout est terminé. Côté compétition, il y aurait plein de choses à dire. Avec quatre courses différentes, c'est évident. Pourtant on va dire que quelques habitués ont encore brillé dans la nuit. Nicolas Miquuel par exemple l'emporte à nouveau, devant Samit Hijazi, cette fois. Sylvaine Cussot est venue saluer ses amis toulousains et est restée au-dessus du lot chez les féminines. Tout cela, bien sûr  la longue distance ! Sur les autres distances, on retiendra en vrac que Chiasa Casari et Roméo Boisiro gagnent la Comète, que Mylène qui s'était imposée cinq fois d'affilée sur le 12km, remporte cette fois le 18km et Paul Mathou chez les hommes et enfin sur la Nébuleuse, ce sont Moulay M'Tir et Magalie Alquier qui ont été les plus rapides !!

 

 

Retrouvez tous les résultats du Forest Trail en rubrique "résultats" et vidéos et photos dans la foulée

 

Les photos :

Départ et passage sur le parcours

Photos des arrivées du 12 et 25km

Photos des autres départs

Photos des arrivées du 42 et 18km

Le trail vu par Afum

 

Les vidéos :

Clins d'oeil :  Passage humide  et Passage piégeux

Passage dans l'eau

Passage dans l'eau (part 2)

Départ du 42 km

Départ du 18km

Départ du 25 km

 


(03/02/2018)

03/02/18 24h trail, une épreuve pour courageux !

Le premier 24h trail de Bruniquel est parti samedi matin à 11h. Une centaine de concurrents lâchée sur un parcours de 24km et 1100m de D+ à faire le plus souvent possible. En équipes ou en solo. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il fallait être costaud pour lutter contre les conditions météos vraiment pas évidentes. Ce fut humide par terre et humide dans les airs. Dans ces conditions, Jérôme Nayrat aura donc marqué de son empreinte cette première édition. Il réalise 143 kilomètres pour 7 tours au total. Sarak Cameron réussit un "gros" truc en prenant la troisième place au scratch avec 131 km. On notera que par équipes, c'est le Team Ester qui l'emporte avec 9 tours et 191 km. Sur le 12h, parti lui à 23h, Antoine Biard et Michel Chevalier ont fini ensemble. Avec 82km et 4 tours. Brigitte Lasserre est la première féminine. Enfin sur le 24km, ce sont Erwan Latus et Emmanuelle Laclau qui ont été les plus rapides et sur le 12km, plus petite des distances proposées, Michel Trémouille et Célianne Junca complètent ce premier palmarès d'une épreuve pour le moins originale, organisée de main de maître dans un cadre magnifique !

 

 

On y reviendra tout au long du week-end mais retrouvez dès à présent les résultats en live en rubrique "résultats" et les premières photos de Benoît  ICI et la vidéo de départ LA et celle du 24km ICI

Plein d'autres photosPAR ICI


(03/02/2018)

03/02/18 Magnifique Décat'Night !

Ce samedi 3 février, ils étaient plus de 550  rassemblés devant l'enseigne Decathlon au Séquestre, pour participer à l'édition 2018 de cette fameuse course nocturne hivernale. Hélas pour eux, l'hiver était bien au rendez-vous lui aussi. Du coup, ce sont des conditions météo très difficiles qui se sont ajoutées au programme de la soirée! 6°c au thermomètre, un petit air bien frais qui inspirait encore moins, et, comme si cela ne suffisait pas, la pluie est venue en guise d'invitée de dernière minute! Bref, un temps à sortir un traileur averti et équipé!  Les parcours, plutôt roulant et agréables dans l'ensemble, se sont tout de même gorgés de boue par endroit, conséquence de ce climat tellement humide en ce début d'année. 400m de dénivelé positif sur le grand tracé, de 16km. Pourtant, suite aux actions de quelques indélicats, une partie s'est retrouvée débalisée... Les sportifs engagés sur la longue distance auront donc au final parcouru 3 bornes de moins... Au milieu de ces complications, certains n'ont pas traîné pour autant. Baptiste Lacaze s'impose en 54'18, devant Vivien Portes et Matthieu Mieulet. Mais on ne saura pas vraiment quelle distance exacte ils auront parcouru! Marie Vinet s'impose chez les filles avec en prime une superbe 6e place au général! Sur le 6 km, Abdallah Benayad l'emporte avec un chrono de 23'16''. Grégory Caussé d'Albi Triathlon prend la deuxième place dans la même minute. Enfin Laurent Puyal complète le podium! Patricia Bourrel prend le meilleur sur les autres dames, avec un temps de 30'19" à la clé. Ses poursuivantes, Alexia Azemar et Sophie Agrafel montent sur les autres marches... Pour celles et ceux qui auront choisi le 12km, on peut signaler la belle victoire de Manon Soubios-Delmas devant Estelle Andrieu et Séverine Romi. Mais le plus véloce aura été Thomas Robin, à départager cependant dans la seconde, avec Stéphane Gesset!

 

 

 

Retrouvez les résultats du Décat en rubrique "résultats'

Toutes les photos de Thomas

Le départ du 16 km

Le départ du 12 km.

Le départ du 6 km


(03/02/2018)